Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Associations, le grand gâchis ?

Lundi, Libération publiait en page Rebond un texte de Adjera LAKEHAL et Véronique DEVRIENDT et Didier MENARD, responsables associatifs dans le secteur social. Le texte, que je vous invite à lire, met l'accent sur les difficultés actuelle de ce secteur, mais il pose aussi quelques questions fondamentales que nous pouvons nous, faisant partie de la famille des associations culturelles, reprendre à notre compte.

Je me refuse, bien sûr, à classer sur une échelle le culturel et le social. Les situations sont certainement plus dramatiques et immédiates dans un cas que dans l'autre. Mais dans une société comme la notre, un être humain a tout autant besoin d'un logement, d'accès à la santé, de s'insérer socialement, de défendre ses droits, que d'accès à la culture, que de pouvoir s'exprimer par des pratiques culturelles : écrire, filmer, peindre, chanter selon son goût.

Alors, ce texte, si l'on remplace « social » par « culturel », entre étroitement en résonance avec nos difficultés, nos doutes, notre envie d'agir et le sens que nous donnons, que nous devons donner à notre action. Cette action fait aussi partie du lien social et nous contribuons à le tisser, jour après jour.

Les commentaires sont fermés.