Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Tonnerre de Brest

Il n'y a pas qu'à Nice que l'on peut avoir des soucis avec les salles Art et Essais. A Brest aussi comme le montre cette initiative de l'association La Sentinelle qui sollicite votre soutien :

La Sentinelle est une association qui a été créée en janvier 2006 pour la défense du cinéma art et essai, recherche et répertoire, pour la diffusion d'une cinématographie et d'un langage audiovisuel inventifs et éclectiques à Brest.

La fin de l'activité cinématographique au Mac Orlan a précipité une initiative qui avait germé dans l'esprit de certains de ses membres depuis bien plus longtemps. Dans le sillage de la mobilisation qui a suivi l'annonce de la fin des projections régulières dans la salle de la rive droite, des hommes et des femmes de tous horizons - sociaux, culturels, géographiques - et de tous âges, cinéphiles passionnés ou amateurs épisodiques, se sont retrouvés début janvier 2006 pour évoquer la suite à donner à ce mouvement populaire et polymorphe qui avait fait de la défense du Mac Orlan la cristallisation d'un certain nombre d'espoirs et d'attentes.

L'association fait appel aujourd'hui aux spectateurs pour faire savoir à la Ville de Brest qu'il existe un public de cinéma, en manque de certains films et désireux de voir une décision politique prise en faveur de la cinéphilie.

« Nous, cinéphiles déçus par l'offre cinématographique sur Brest, souhaitons une décision politique favorisant un accès régulier aux oeuvres qui ne trouvent pas leur place dans les circuits commerciaux d'exploitation. ». Cliquez ci-dessous pour signer la pétition de soutien.

 

 

Pétition La Sentinelle

Commentaires

  • Dans « pétition » il y a...

    Bien, j'ai signé cette pétition, comme me le confirme à l'instant ma messagerie, mais :
    C'est vraiment pour soutenir le cinéma Art & Essais et tout ce qui rentre mal dans les grands circuits de distributions.
    Car tu le sais Vincent (ce genre d’initiative, c’est forcément Vincent), tu sais que je n’approuve guère cette démocratie à la Française. Une pétition, c’est moins pire qu’une manifestation, mais tout de même, cela me navre. Toutefois, les actions de cette association et ses attentes me paraissent légitimes et modérées.
    Je suis vraiment désolé, car je sens que parfois je n’ai pas le ton qu’il faudrait avoir dans le milieu dit « artistique ». vous me donnerez peut-être vos sentiments là dessus – non Vincent, je ne te vouvoie pas soudainement, je m’adresse maintenant à l’ensemble de notre large lectorat (oui, vous quatre, là…) –.

  • R.G.

    J’ai laissé un commentaire sur NISSA-2008 intitulé « L U C-L U C reporter au petit XXIème », et je viens de réaliser que celui-ci a pour titre l’exclamation favorite du Capitaine Haddock. Voilà qui montre que nous avons parfois les mêmes goûts mais aussi le même état d’esprit. Ouf !

Les commentaires sont fermés.