Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • 29 avril - Spectacle vivant et technologies numériques

    Un sujet qui devrait motiver et passionner les membres de Regard Indépendant, suite à nos programmations mêlant danse et vidéo lors des 7e Rencontres d'octobre : les rapports entre spectacle vivant et les technologies numériques.

     

    L’intégration de techniques audiovisuelles et numériques dans le spectacle vivant ouvre de nouveaux espaces expressifs. Cette recherche de métissage des formes et des techniques se rencontre aujourd’hui dans la plupart des arts de la scène qui s’enrichissent mutuellement de leurs apports spécifiques. La venue de la compagnie canadienne 4DArt au Théâtre National de Nice, avec un spectacle hybride alliant réel et virtuel, est l’opportunité d’une journée de réflexion sur ces nouvelles pratiques.


    "Le Phare", Espace Culture Multimédia de l'Espace Magnan, vous invite à une rencontre professionnelle le samedi 29 Avril 2006, de 9 H 00 à 18 H 00 dans l'espace Magnan, 31 Rue Louis de Coppet - 06000 Nice


    Spectacle vivant et technologies numériques : le potentiel réatif des nouvelles techniques. Démarches et expériences autour de la fusion des arts de la scène et des technologies numériques.

    Entrée libre. Pour participer à cette rencontre, laissez-nous vos coordonnées à l'adresse : contact@ecm-lephare.com ou contactez Joël Bayen-Saunères au 04 93 86 28 75


    Téléchargez le programme détaillé de la journée ICI

  • Tonnerre de Brest

    Il n'y a pas qu'à Nice que l'on peut avoir des soucis avec les salles Art et Essais. A Brest aussi comme le montre cette initiative de l'association La Sentinelle qui sollicite votre soutien :

    La Sentinelle est une association qui a été créée en janvier 2006 pour la défense du cinéma art et essai, recherche et répertoire, pour la diffusion d'une cinématographie et d'un langage audiovisuel inventifs et éclectiques à Brest.

    La fin de l'activité cinématographique au Mac Orlan a précipité une initiative qui avait germé dans l'esprit de certains de ses membres depuis bien plus longtemps. Dans le sillage de la mobilisation qui a suivi l'annonce de la fin des projections régulières dans la salle de la rive droite, des hommes et des femmes de tous horizons - sociaux, culturels, géographiques - et de tous âges, cinéphiles passionnés ou amateurs épisodiques, se sont retrouvés début janvier 2006 pour évoquer la suite à donner à ce mouvement populaire et polymorphe qui avait fait de la défense du Mac Orlan la cristallisation d'un certain nombre d'espoirs et d'attentes.

    L'association fait appel aujourd'hui aux spectateurs pour faire savoir à la Ville de Brest qu'il existe un public de cinéma, en manque de certains films et désireux de voir une décision politique prise en faveur de la cinéphilie.

    « Nous, cinéphiles déçus par l'offre cinématographique sur Brest, souhaitons une décision politique favorisant un accès régulier aux oeuvres qui ne trouvent pas leur place dans les circuits commerciaux d'exploitation. ». Cliquez ci-dessous pour signer la pétition de soutien.

     

     

    Pétition La Sentinelle
  • Table ronde

    PRODUIRE EN REGION / CO-PRODUIRE EN EUROPE

    Table ronde du samedi 15 avril 2006

     

    Théâtre de la Photographie et de l’Image de Nice

    14h-15h30 (entrée libre)

     


    Depuis plus de vingt ans, le court métrage a développé en France des moyens originaux de financement, en particulier à travers l'implication croissante des Régions. Parallèlement et assez rapidement se sont développés des collaborations inter-régionales nationales et des co-productions avec d'autres structures de soutien existantes dans d'autres pays d'Europe.


    Dans ces recherches de complémentarités, les festivals de courts métrages ont eu une importance capitale, à travers leurs programmations européennes (et au-delà parfois) qui provoquent échanges et rencontres, font naître des projets de collaboration et impulsent des dynamiques. Des réseaux sont nés qui travaillent à structurer ce mouvement, tel la Coordination Européenne des festivals de Cinéma.


    Dans le cadre d'Un Festival C'est Trop Court, festival implanté en région et proposant une compétition européenne, il nous semble intéressant de faire le point, à partir de l'exemple de la Région Provence Alpes Côte d'Azur, sur les dispositifs de soutien régionaux au court métrage en 2006. Au niveau régional, nous aborderont la situation des producteurs régionaux, leurs possibilités et les alternatives dites "amateurs". Plus largement, nous évoquerons les conventions État-CNC-Région qui visent à renforcer les aides et les nouvelles réformes : augmentation des crédits du CNC, généralisation du 1 euro pour deux euros, effort des diffuseurs TV.


    Dans un second temps, nous échangerons sur les possibilités existant au niveau européen : quelles aides pour quels projets ? Comment se conçoit un projet européen, quelles en sont les opportunités et les limites à l'heure actuelle ? Comment développer les co-productions entre régions trans-frontalières ?Un axe sera particulièrement exploré : celui du rôle des écoles avec l'exemple de l'atelier Masterclass de la Femis (Paris) et la Filmakademie (Ludwigsburg) dans le champ de la production, de la formation et de l'insertion professionnelle.


    Pour évoquer ces différents points seront réunis ce jour : Lila GRAFFIN, Responsable du département production MAISON DU FILM COURT ; Chantal FISCHER, Chargée de mission cinéma et audiovisuel - région P.A.C.A ; Emmanuel CHAUMET, Producteur (ECCE FILMS) ; Claudio PAPALIA, Président de la FERT (Turin) porteur d'un projet INTERREG IIIA franco-italien ; Morad KERTOBI, Responsable du département court métrage au CNC ; modérateur Vincent JOURDAN (Association Regard Indépendant – Nice)

  • Programmation régionale

    Depuis 1995, l'association Regard Indépendant travaille au repérage et au soutien des créateurs émergents de notre région dans le domaine de la vidéo et du cinéma. Pour la quatrième année, c'est avec un vif plaisir que nous proposons cette programmation dans le cadre du festival du court métrage de Nice.

    medium_viet.jpg

    Programme 1

    Vendredi 14 avril 2006 à 20h00 à l’Aropolis, salle Athéna
    Dimanche 16 avril 2006 à 14h à l l’Aropolis, salle Athéna


    Programme en pellicule cette année pour les auteurs régionaux. Quatre films produits et réalisés en toute indépendance et qui ont bénéficié de copies 35mm. Cette programmation, réalisée en collaboration étroite par les associations Regard Indépendant et Héliotrope, est un signe optimiste de l'émergence d'un court métrage régional vivant et original. Diversité des styles, ambitions formelles, nous vous invitons à découvrir et soutenir ces quatre oeuvres et leurs auteurs.


    Mauvais frère de Ronan Bertrand et Grégory Occelli Production ESRA Côte d’Azur (Nice)

    Matthias et Joseph, deux frères ne parviennent pas à témoigner de leur amour. Au lendemain, d’une altercation où Matthias domine son petit frère par la force, Joseph se procure une arme.

    Le Vietnam dans mon jardin de Wladyslaw Znorko Production Les Films dans mon jardin - Cosmos Kolej (Marseille)

    Une enfance du nord de la France se trouve chaque samedi au Vietnam. Dans le rituel des frites, à travers la radio puis la télévision et plus tard les surplus américains qui ont habillé John Lennon et Jimmy Hendrix. Mélange impressionnant pour enfant pas très intelligent.

    Il était mon amour de Marie-Céline Ollier Production Synaps Sud Productions (Marseille)

    Une femme mature rend visite à un jeune homme. Ils ne se connaissent pas, mais quelque chose les relie…

    Monovalseur de Gilles de Lotta Production Delirium Très Mince Films (Aubignosc)

    Jugeant sa vie trop banale et sans intérêt, Rémy met au point la « monovalse », une danse solitaire mixant valse traditionnelle et disco à laquelle il s’adonne tout nu sur un terrain de football, devant les caméras de télévision ou sur des sites de catastrophes naturelles.

    medium_cequejaimerais.jpgmedium_mauvaisfrere.jpg

    Programme 2

    Jeudi 13 avril 2006 à 20h30 au Théâtre de la Photographie et de l’Image
    Vendredi 14 avril à 22h00 à Acropolis, salle Hermès
    Samedi 15 avril à 21h00 à Acropolis, salle Hermès
    Dimanche 16 avril à 16h00 au Théâtre de la Photographie et de l’Image


    Un programme conçu en collaboration avec Héliotrope autour d'auteurs que nous suivons depuis plusieurs années et qui ne cessent d'affirmer leur talent comme Aurélia Barbet, Catherine Savy ou Jean Pierre Lagarde, mais aussi de premiers pas dans la réalisation, premiers essais pour lesquels le contact avec le public est essentiel. Fiction, journal intime, animation, spectaculaire, chacun de ces films est différent, pour une sélection éclectique et surprenante qui nous ressemble.


    Jack de Roland Collin Production : Hobby One (Sophia-Antipolis)

    Tests de produits de grande consommation sur des cobayes humains.

    Homo Erectus de Laurent Verrando Auto-Production (Roquebrune-Cap-Martin)

    Triptyque sur des changements intervenus dans l’évolution de l’homme.

    Holiday de Aurélia Barbet et Agathe Dreyfus Production AàA (Marseille)

    "mardi 20 avril 2004. Grasse, le clos. Le paradis. Tout à l'heure on part à New York. Tout à l'heure. C'est la première fois que je traverse l'Atlantique. Je traverse l 'Atlantique avec un ange..."

    Modèle réduit de Catherine Savy Auto-Production (Marseille)

    Une petite main potelée, posée sur son jouet, traverse l'écran.
    Un homme aux gestes précis , caresse la carrosserie de sa belle décapotable.

    J’avais prévu d’aller nulle part de Jean-Baptiste Blanchy Auto-Production (Monaco)

    Un inconnu surgit dans le quotidien solitaire de David. C'est un artiste. Il lui parle de sa peinture, de ses émotions, de sa vie.

    Ce que j’aimerais d'Eric Guirado Production : Comic Strip (Marseille)

    Petite variation pour 11 personnages, 5 histoires et 1 hôtel climatisé…
    Réalisé dans le cadre des « Ateliers Courts » de La Réplique, collectif de comédiens de la région PACA.

    GI’s joke de Jean-Pierre Lagarde Production : Arcanae (Nice)

    Deux squelettes amis sur un banc rient à s’en décrocher la mâchoire et perdre la tête devant un cimetière militaire.



  • Création d'un fichier techniciens

    Création et mise en ligne d'un fichier de techniciens résidants dans les Alpes-Maritimes.

     

    La Commission du Film Côte d'Azur participe à la mise en ligne des coordonnées des techniciens locaux sur une seule base de données nationale. Pour cela, les techniciens intéressés sont invités à inscrire sur la base TAF : "Techniciens, Artistes et Figurants en régions" sur le site www.filmfrance.net.

     

    La Commission Nationale du Film France, dont la Commission du Film Côte d'Azur est membre, coordonne les actions du réseau des commissions locales agrées et s'inscrit dans une politique de promotion nationale et internationale des territoires et de leurs ressources humaines. L'accès est gratuit et permet aux techniciens de procéder eux-même à leur inscription et à la mise à jour des informations qui les concernent. La base TAF a été développée en collaboration avec la Maison de l'Image Basse-Normandie.

     

    Pour des renseignements complémentaires, contacter la Commission du Film Côte d'Azur au 04.93.21.41.92 ou evelyne.colle@cote-azur.cci.fr

     

  • Festivals de printemps

    A tout seigneur, tout honneur. Commençons par le désormais incontournable festival du Court Métrage de Nice, Un Festival C'est Trop Court, 6éme édition, organisé par nos amis de l'association Héliotrope et auquel nous avons l'honneur de participer. Les dates : du 11 au 16 avril. Les lieux : aux côtés des habituels cinéma Rialto et Théâtre de la Photographie et de l'image, le festival sera également présent à Acropolis et au théâtre Lino Ventura. Au programme, le plus important, l'Allemagne sera à l'honneur avec un large panorama comprenant un hommage à Mathias Müller, cinéaste expérimental extraordinaire, des cartes blanches au Goethe Institut, à Jan Peters, au festival de Hambourg et au magazine du court métrage d'ARTE, Court Circuits proposé par Luc Lagier. Point d'orgue, un ciné-concert hommage au cinéma d'avant garde allemand. Mais encore une compétition européenne de quatre programmes. Mais aussi deux mix-vidéo, le programme Expérience6.0 proposé par le magazine Repérages, un programme musical Scopitone consacré aux clips. Mais enfin, des séances pour les scolaires et deux programmes régionaux auxquels nous avons participé. Et puis, nous en reparlerons, une rencontre professionnelle autour de « Produire en région, co-produire en Europe » qui permettra de faire un État des lieux de la production régionale tout en proposant des pistes pour l'avenir. Ce panorama ne serait complet sans mentionner les afters et les nombreuses fêtes qui jalonneront cette semaine d'exception. Pour en savoir plus : le site du festival sans oublier le blog animé par Yohan.

    medium_affiche2006light.jpg


    Il tombe malheureusement au même moment, mais on aurait tort de négliger le Festival International du Film d'Aubagne, organisé par l'association Alcimé. Du 10 au 15 avril, ceux qui sont plutôt du côté ouest de la >Région pourront suivre cette édition riche d'une compétition officielle de 66 courts métrages et 9 longs métrages. Des programmes d'écoles, des programmes expérimentaux, deux concours de scénario dont le fameux dispositif du SIRAR, un ciné concert sur Entr'acte de René Clair (puisque l'on célèbre Dada !) et Be My Wife de Max Linder et, pour mettre un peu de piment, une nuit du court métrage érotique. Beaucoup d'animation autour de cet événement, des rencontres, des tables rondes, bref l'ambiance parfaite d'un festival digne de ce nom. Pour en savoir plus : le site du festival.

    medium_aubagne2006light.jpg


    Beaucoup plus loin, mais partageant le même esprit, le festival de Caen, 5 Jours Tout Courts fêtera ses dix ans du 14 au 22 avril (Ca va être difficile de passer de l'un à l'autre). 26 courts métrages en compétition avec une sélection film et une sélection numérique. Tout le programme n'est pas encore tout à fait prêt au moment où j'écris ces lignes mais l'organisation, l'Atelier du Film Court, promet une belle fête d'anniversaire. Pour y avoir été invité l'an dernier, je vous assure que ces normands ont bon esprit et bon goût. Pour vous mettre l'eau à la bouche et vous inciter à prendre vos billets pour Caen, je vous propose de découvrir la programmation expérimentale proposée par Philippe Côte qui nous avait réjouis les yeux et les oreilles l'an dernier dans un lieu magique : l'église du Vieux Saint-Sauveur. Surprise, il a sélectionné le film de nos amies Aurélia Barbet et Agathe Dreyfus : Holiday. Quand j'écrivais que c'étaient des gens de goût. En parallèle, un hommage est rendu à Chris Marker avec 40 films présentés. Pour en savoir plus et découvrir le programme complet : le site.

    medium_5jtc_projetaffiche_220206.gif