Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Clermont 2010

    Comme chaque année, Regard Indépendant sera présent pour le grand rendez vous du court métrage en France, le festival de Clermont Ferrand. La délégation de cette année comprendra le président, Vincent, la trésorière, Marion, et Andréa qui a visiblement apprécié son séjour de l'an dernier. Sous le bras, outre la documentation habituelle, nous emmenons une trentaine de DVD de la collection Insomnie, les super8 tournés-montés de 2008, double DVD finalisé grâce au travail de notre ami Xavier qui ne pourra pas être présent, il tourne, le bougre.

    En attendant, vous pouvez vous informer sur le festival et son programme en cliquant sur la très belle et très mystérieuse affiche.

    Clermont.jpg
  • Soirée Jean Rollin, les photographies

    Voici quelques photographies prises par El Presidente lors de la soirée du 16 janvier au Mercury. De haut en bas : Daniel Fimbel du Ciné-Café et notre invité Jean Rollin aux premières minutes du débat, Jean Rollin bon pied bon oeil, intarissable sur sa prolifique carrière, Anaïs Bertrand, productrice d'Insolence production, Xavier Ladjointe filmant le débat (on espére pouvoir vous montrer un petit montage d'ici peu), et Philippe Frey, attentif et bien entouré. Merci à Jean et Anaïs pour leur venue, leur sipmplicité et leur gentillesse, merci à Philippe, Juliette et Xavier pour les diverses phases de l'organisation, Merci à Daniel et au Ciné-Café pour leur participation.

    Retrouvez plus de photographies sur notre album en cliquant ici.

    Soirée-rollin-10.jpg
    Soirée rollin 4.jpg
    Soirée rollin 2.jpg
    Soirée rollin 3.jpg
    Soirée rollin 6.jpg
    Photographies : Vincent Jourdan
  • Mardi 19 janvier : Ma vie avec ATTAC 06 à la MJC Picaud

    Mardi 19 Janvier, 20h30, à Cannes, à la MJC PICAUD, sera projeté le premier documentaire de long métrage (1h24) de notre ami Xavier Ladjointe : Ma vie avec ATTAC 06.

    J'ai filmé pendant 1 an et demi les militants d'ATTAC du 06 (Association pour une Taxation des Transactions Financières pour l’Aide Aux Citoyens ) de Janvier 2008 à Juillet 2009...
    Au départ, je ne faisais que faire des petits films des manifestations et je les diffusais sur dailymotion... et puis je leur ai proposé de réaliser un vrai documentaire....

    Lorsque j'ai commencé à avoir les images, je me suis demandé comment faire passer ce film .. de manière ludique, pas comme quelque chose d'assommant, ni trop pointu, ni culpabilisant...bref comment faire un film pour tous...c'est alors, que j'ai eu l'idée d'introduire une trame "dramaturgique".....pour suivre un personnage qui découvre cette association, ses idées, ses espoirs, ses découragements....

    La MJC Picaud a décidé de le programmer... Les "acteurs" seront là, je serai là. Si vous passez par là, n'hésitez pas à entrer et venir voir.

    Affiche mav picaud.jpg


    MJC Picaud

    23 avenue du Dr Picaud - Cannes

  • L'univers de Jean Rollin

    Pour en savoir plus sur Jean Rollin et son dernier film que vous découvrirez samedi 16 janvier au Mercury :

    nuit_des_horloges.jpg

    Un article sur Zone Bis avec de nombreuses photographies du film.

    Une critique sur Excessif

    Un article sur un blog canadien suite à la présentation de son film par Jean Rollin

    Le film sur Vampirisme.com

    Un article sur Cinétrange

    Ovidie et Jean Rollin à Hors-circuits, avec des documents magnifiques sur l'univers du cinéaste. Un extrait de la soirée donnée à la librairie :

  • Soirée Jean Rollin au Mercury le 16 janvier

    L'association Regard Indépendant vous propose une soirée avec Jean Rollin, le samedi 16 janvier 2010 à 21h00, au cinéma Mercury – 16 place Garibaldi – Nice.

    Au programme, La nuit des Horloges (2007 - long métrage inédit) précédé de Absence, un court-métrage de Kevin Lecomte et suivi d'une rencontre-débat avec Jean Rollin et Anaïs Bertrand, productrice du court métrage.

    nuit_des_horloges.jpg

    Une soirée exceptionnelle qui vous permettra de découvrir ou de retrouver l'univers étrange et si original d'un maître français de l'érotisme macabre et du fantastique.

    Ce film inédit car il n'a pas trouvé de distributeur n'a été diffusé pour l'instant que dans des soirées spéciales organisées notamment à la Cinémathèque Française à Paris et à celle deToulouse.

    Il s'agit de son film le plus récent, il a failli ne jamais se faire par manque de moyens, c'est un film testament centré sur l'onirisme et les fantasmes de Jean Rollin.

    Le personnage principal interprété par Ovidie est une jeune femme qui hérite de la maison de campagne de son cousin, le réalisateur et auteur Michel Jean. Un personnage qui n'est autre que Rollin lui-même.

    Ce que l'on aime chez Jean Rollin, c'est qu'il est l'un des rares réalisateurs français défendant des films très personnels qualifié de genres avec un mélanges des genres principalement poésie, fantastique, surréalisme, femmes vampires et romantisme noir des cimetières.

    Nuit horloges 4.jpg

    Absence

    Court métrage de Kevin Lecomte, 2007. France. 7 min. 22. Couleurs. Production Insolence Production, Anaïs Bertrand

    Avec Catherine Lachens et Stéphane Peyran

    Laissé sur un répondeur, le message d'une respiration haletante perce le silence d'un salon grisâtre. Une femme en robe de chambre y déambule. Un jeune homme entre dans l'appartement. Il s'affaire sous les yeux de la femme mais ne semble pas la voir.

    Absence 1.jpg

     

    La Nuit des horloges

    Un film de Jean Rollin. 2007. France. 90 min. Couleurs.

    Avec Ovidie, Françoise Blanchard, Jean Depelley, Fabrice Maintoux

    Une jeune femme, incarnée par l’ex-actrice de films X, Ovidie, hérite de la maison de campagne de son cousin, le réalisateur et écrivain Michel Jean. Elle visite sa tombe au cimetière du Père Lachaise puis se perd dans sa maison hantée par les personnages et les fantasmes du cinéaste. Film introspectif, La Nuit des horloges est une balade à l’intérieur d’une œuvre, celle de Jean Rollin, cinéaste victime d’un effroyable malentendu critique qui le condamna à la volée de bois une bonne partie de sa carrière. À la fois journal intime peuplé de silhouettes fantomatiques, de tableaux, d’ouvrages et de bibelots, œuvre viscéralement surréaliste et réflexion sur la mémoire et le temps, La Nuit des horloges s’offre comme un ultime cadeau affranchi de toutes contraintes.

    Nuit horloges 2.jpg


    Merci à Philippe, notre secrétaire général, pour l'organisation de la soirée et à Pascal gaymard pour nous accueillir au Mercury.

    Tarifs habituels du Mercury

  • Voeux

    Voeux 2010.jpg