Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"The hunter" au Rialto en soutien aux cinéastes iraniens le 7 avril

jafar panahi,mohammad rasoulof

Soutien aux deux cinéastes iraniens au Rialto le 7 avril


Les neuf associations niçoises mobilisées en soutien aux cinéastes iraniens Jafar Panahi et Mohammad Rasoulof, condamnés à 6 ans de prison par la justice de leur pays pour « participation à des rassemblements et propagande contre le régime » et interdits de tourner pendant vingt ans, poursuivent leur action après le succès du week-end des 7-8 et 9 janvier au cinéma Mercury.

Le cinéma Rialto et les associations cinéphiliques de Nice : AdN, Cinéma sans frontières, Amnesty International, Espace communication Lusophone, Héliotrope, Regard indépendant, Les Ouvreurs, Polychrome et Les Méduses, vous proposent une nouvelle séance en soutien aux cinéastes iraniens Jafar Panahi et Mohammad Rousalof emprisonnés en Iran. The Hunter du cinéaste Raffi Pitts sera diffusé le Jeudi 7 avril 2011 à 20h30. La séance sera suivie d'un débat avec le public animé par Térésa (ADN) et Philippe (CSF).

The hunter, de Raffi Pitts (Iran, 2010)
Sélection officielle Festival de Berlin
Téhéran, 2009. Ali, récemment libéré de prison est veilleur de nuit dans une usine. Il vit à contretemps de sa femme et de sa fille. Lorsqu’elles disparaissent dans les émeutes qui secouent la ville, Ali devient le chasseur, poursuivant froidement de sa haine un ennemi insaisissable, caché au cœur des villes aussi bien qu’en lui-même.


Contact :

ADN - Association pour la démocratie à Nice

http://www.adn-nice.org

adn@adn-nice.org

06.03.51.28.32 - 04.93.13.49.78


Philippe Serve, Président de CSF

pserve@club-internet.fr

04 93 52 31 29 / 06 64 88 58 15

Cinéma Rialto
4 rue de Rivoli-Nice
Tarifs habituels : 6€ réduit et 7,50 € plein

Commentaires

  • Une bonne initiative qui devrait porter ses fruits lors du prochain festival de Cannes !

    Andréa Novick

Les commentaires sont fermés.