Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Edito d'ouverture

Française, français, niçoises niçois.

Allemands, lituaniens, estoniens, japonais, anglais, marseillais et normands,

Public chéri, mon amour.

Pas de grands mots pour présenter ici nos 14e rencontres Cinéma et Vidéo mais une simple invitation. Pas de déclaration fracassante sur le cinéma comme il va, ou pas, mais une main chaleureusement tendue. Passez les portes du tout nouveau tout beau cinéma Mercury. Pénétrez l'atmosphère envoûtante du Volume. Respirez l'air créatif du MUSEAAV. Un fauteuil confortable vous attend. L'écran a été dressé. Les machines ronronnent de toute leur électronique. Le projecteur frémit de toute sa mécanique. Les musiciens se concentrent derrière le rideau.

Prend place, public chéri (que ma voix se fasse assez suave) et ouvre bien et les yeux et les oreilles. Dans la pénombre complice surgissent...

… Une paire de chaussures rouges

Un jardin

Une peau de bête

Un masque blanc

Une jeune fille sur les toits

Un tigre

Des drapeaux rouges

Un clocher

une tache de sang

Un escalator

une statue

Des peintres en action...

ne manque qu'un raton-laveur à cet inventaire, celui des images surgissant sur ma visionneuse tandis que je vérifie les super 8 de la nouvelle collection Interdit(s) que vous allez découvrir le 1er décembre au soir en même temps que leurs réalisateurs.

Multiples univers dans ce super 8 que nous chérissons, autour duquel nous avons recentré les Rencontres. Le récent palmarès du festival de nos amis d'Héliotrope a montré que ce n'est pourtant pas une simple nostalgie, mais que cette pellicule fragile, sensible, intense, possède une chaleur, un ton bien à elle.

Cher public, nous te proposons de partager quelques programmes anglais de nos amis des Straight 8, du festival de Cambridge, les œuvres de Jan Peters et Remi Lange, autres fondus de super 8.

Nous conservons une bonne part à la création régionale avec quelques courts-métrages bien trempés venus faire leur baptême du feu à Nice, et puis de la musique puisqu'elle adouci les mœurs avec Les Nous et un set de DJ en forme de bouquet final. Les bières sont au frais. Nous n'attendons plus que toi.

Cette 14e édition est dédiée à la mémoire de notre amie Martine Pujol

Vincent Jourdan, Président.

Les commentaires sont fermés.