Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les honorables membres du jury

Comme chaque année, Regard Indépendant propose de pimenter la présentation de la collection super 8 en réunissant un jury qui attribue trois prix et des mentions, le cas échéant afin de distinguer quelques travaux remarquables. Les prix sont dotés par l'association en matériel, une caméra super 8 et des films super 8 afin d'encourager de nouvelles créations. Voici les membres du jury 2014, qu'ils soient ici chaleureusement remerciés.

Christine Cecconi – Médiathèque de Cannes

Après des études d'Histoire et d'histoire du cinéma à la FAC de Nice, Christine Cecconi a intégré l'équipe de la médiathèque de Cannes en 1993 où elle a été  chargée de s'occuper du fonds et de développer les animations autours du cinéma. Dans ce cadre,elle a accueilli des réalisateurs comme: Pierre Schoendoerffer, Claude Pinoteau, Jean Becker, ou Bertrand Tavernier.

Depuis deux ans, Christine s'occupe de la manifestation autour du court-métrage organisée par la médiathèque de Cannes qui s'intitule Week-End Tout Ccourt(s). Cette manifestation propose des rencontres avec des réalisateurs autour de la projection d'une sélection de films issus de  de différents festivals.

regard indépendant,super 8

Julien Doigny – Réalisateur

Julien Doigny gagne sa vie comme professeur d’Anglais et pratique la photographie, la musique et la réalisation de films où les enjeux esthétiques fondamentaux sont la dialectique et la complémentarité entre argentique et numérique. Après deux courts-métrages autoproduits, Je t’aime et tu ne me crois jamais (2009) et Écosse (2010), il co-réalise Kodachrome (2012) avec Agathe Corniquet, Nicolas Lebecque, Thyl Mariage et Lydie Wisshaupt-Claudel. Il finalise actuellement la postproduction de son quatrième film, Basja Underground.

regard indépendant,super 8

Guy Giustini – Éden des lumières

Après une carrière consacrée au développement économique et aux nouvelles technologies, Guy Guistini a pris une retraite active en animant deux associations : L’ADER Méditerranée qui conjugue innovation et formation entre les laboratoires et les PME et l’Eden des Lumières qui participe à l’animation du plus vieux cinéma du monde, l’Éden Théâtre de La Ciotat. A ce titre, il met l’accent sur la rupture technologique engendrée par le numérique et les nouvelles perspectives culturelles qui sont offertes.

Voir les sites edentheatre.org et ader-mediterranee.com

regard indépendant,super 8

Les commentaires sont fermés.