Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Merci ! (c'est fini)

Dimanche après-midi, je suis allé en forêt avec les enfants. Entre le calme des sous-bois et la fatigue accumulée, j'avais le curieux sentiment que ce n'était pas vraiment moi qui venait de vivre les quatre journées intenses de ces 17èmes Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice.

Pourtant si, entre la cérémonie clownesque de mercredi au Théâtre Francis Gag et celle, bien plus sérieuse (quoique décontractée et même émouvante) de samedi soir au Cinéma Mercury, il y a bien eu ces quatre journées consacrées au cinéma, à la musique, à la poésie, à la réflexion, à la technique, aux échanges, et bien entendu au Super 8, dont nous avons fêté, me semble-t-il, comme il se doit le demi-siècle.

Au nom de Regard Indépendant, je tiens ici à remercier toutes celles et tous ceux qui ont contribué à ces belles journées.

Remercier nos hôtes : Pierre Ballay et l’équipe du Théâtre Francis Gag, Pascal Gaymard, Julien, Gilles, Nicolas et l'équipe du Cinéma Mercury, Yann Leclanche et l'équipe du Volume, Pierre Médina et l'équipe de l'hôtel Au Picardy, Linda de LL's Kitchen, nous nous sommes toujours sentis chaleureusement accueillis et avons apprécié votre disponibilité.

Remercier encore nos partenaires de la Ville de Nice et du Conseil Général des Alpes Maritimes.

Remercier nos honorables membres du jury : Makiko Yamanashi, Eric Escofier et Laurent Trémeau, pour leur beau palmarès et leur enthousiasme à jouer le jeu (6 mentions, un record!).

Remercier nos invités, Maurizio et Leila, Romuald et Anastasia, Rémi et Isao, pour avoir donné chair à l'édition à travers leurs films et leur présence. Nous espérons que vous avez fait un bon voyage de retour et que nous nous reverrons bientôt.

Remercier tous les réalisateurs et réalisatrices que je n'ose nommer tous de peur d'en oublier, collégiens, étudiants, amateurs et professionnels, qui ont accepté de montrer leurs films et le plus souvent les ont accompagné, créant ce lien indispensable avec le public.

Merci à Émilie et Rémi pour la musique, à Claire et au Magic duet pour le grand voile blanc et le masque d'or, à Antoine et ses antoinettes pour les nez rouges, à Olivier Cautain pour ses bières artisanales.

Merci aux artistes de la technique Boris, Thomas et Xavier, pour une édition impeccable.

Merci aux réalisateurs des super 8, les participants du film collectif comme ceux de la collection, avec une pensée pour Charbel, et Mans venu de Suède dont nous avons apprécié la présence.

Merci aussi à celles et ceux que j'aurais pu oublier, qu'ils ne m'en veuillent pas.

Un grand merci surtout au public de s'être laissé tenter ce qui justifie, in fine, tout notre travail de l'année.

A titre personnel, je tiens une nouvelle fois à remercier toute l'équipe de Regard Indépendant, Marion, Juliette, Antoine, Andrea, Luc, Claire, Frédéric, Jean Noël, Justyna, Emmanuel, Olivier, Jacques, Philippe, Hugues, Teresa, Xavier, Sophie, Guy, Nathalie, en insistant, on ne le fait jamais assez, sur celles et ceux qui assurent le fonctionnement des coulisses, transporter les sacs, faire les courses, véhiculer les invités, accueillir le public, gérer les finances. Ce sont les rouages de l'ombre, mais c'est à leur travail et à leur énergie que tient pour beaucoup le succès d'une manifestation comme la notre. J'ai donc eu beaucoup de plaisir à travailler avec vous cette année, et je suis très heureux de ce que nous avons pu accomplir à notre échelle modeste.. mais toujours indépendante.

Alors, merci et à l'an prochain !

Vincent

Président pour Regard Indépendant

Les commentaires sont fermés.