Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Court métrage - Page 4

  • 31 mars : soirée au Volume

    Le jeudi 31 mars 2011 à partir de 20H00 au Volume (6 rue Defly 06000 Nice), l'association Regard Indépendant vous propose une soirée :

    Collection « La première fois » super 8 numérisés + Cochon qui s'en dédit (Jean-Louis Le Tacon - 1980) + Concert I Apologize (New Wave / Post-punk / Rock)

    PAF : 5 € + adhésion obligatoire à l'association La Source 2 €

    Visuel : Illys Poulpfiction

    affiche volume-web.png

    Première soirée de l'année au Volume pour l'association Regard Indépendant, en partenariat avec la Source. Nous vous convions à découvrir un programme exceptionnel avec la première présentation de notre collection « La première fois » de super 8 tourné-montés dans leurs versions numérisées. 9 variations en noir et blanc et en couleurs sur un même thème. Suivra un sacré morceau de pellicule furieuse avec le documentaire militant de Jean-Louis Le Tacon, cinéaste de toutes les luttes de la Bretagne agitée des années 70. Tourné en super 8, prix Georges Sadoul 1980, radical et surréaliste, le vient vient d'être réédité pour notre intense plaisir. Fin de soirée avec la musique fine et puissante du groupe I apologize réunissant Jean-Luc Verna, Gauthier Tassart et Pascal Marius.

    20h20 Collection « La première fois »

    Super 8 numérisés – 30 min.

    Un premier amour de jardin de Nathalie Portas - Koraline I + II de Tina von Traben et Marcel Belledin - Peace and love de Élisabeth Vissio - Il était un petit navire... de Antoine Banni - Bon anniversaire petit Jean de Cédric Coppola - Regardez le ciel ! un film de Balloum et Sand - JsDream.6 de Feyyaz & Velvet - Premiers plans de Vincent Jourdan - Le premier amour, c'est pas toujours ça de Cyril Belange.

    volume,jean-louis le tacon,super 8,concert,i apologize

    PAUSE

    21h 15 Cochon qui s'en dédit (Jean-Louis Le Tacon – 1980)

    Documentaire de combat – 37 min. Filmé en super 8 / Projection DVD

    Ce film traite du rapport d'un homme à son travail. Celui de Maxime avec son élevage industriel de porcs en système hors sol, qu'il a monté avec un plan de financement alléchant. Mais avec le temps, tout ne va pas pour le mieux. Il se débat dans l'univers qu'il contribue malgré lui à créer. Les gestes simples du travail quotidien le ramènent à ses fantasmes, la castration, la mutilation, l'univers concentrationnaire de l'élevage.

    « Pendant trois ans, en Super 8 et poussé par Jean Rouch, Jean-Louis Le Tacon filme la raison économique comme une machine de mort, l’histoire d’un type qui doit d’abord sauver sa peau. Mais lui appartient-elle encore, sa peau ? C’est le sujet : un corps souillé, essoré, sous une peau de porc.
    Prix Georges Sadoul 1980, Cochon qui s’en dédit fit scandale. On ignorait alors à quel point il préfigurait les temps que nous vivons, telle une métaphore implacable. Semblable réquisitoire, en effet, appelle l’émeute. » Patrick Leboutte

    volume,jean-louis le tacon,super 8,concert,i apologize

    PAUSE

    22h15 Concert I Apologize

    Jean-Luc Verna : Chant
    Gauthier Tassart : Bruits, Clavier, Programmation
    Pascal Marius : Tom & Guitare

    volume,jean-louis le tacon,super 8,concert,i apologize

    I Apologize

    Jean-Luc Verna aime reprendre les choses connues, les images célèbres de l'histoire de l'art, les poses de statues, « les airs du répertoire ». Ses idoles : Siouxsie and the Banshees (la reine), T-Rex, la new wave, le rock, la pop et même le disco. « Je suis né dans les années 60, j'ai donc 25 ans, c'est le moment rêvé pour chausser des talons aiguilles et pousser une petite gueulante, une petite « croonante ».

    Pascal Marius est guitariste, il joue donc de la guitare. Gauthier Tassart ne sait pas faire grand chose, mais il essaye. A trois, ils forment le groupe I Apologize.

    I Apologize revisite des morceaux ou plus simplement les mélodies qui font partie de leur quotidien sans distinction de genre.

     

    Phoographie Enna Chaton

    Leur Myspace : http://www.myspace.com/iapologizeband

  • Le court de la semaine


    Collection tourné-monté Regard Indépendant 2010
    "La première fois"

    Premiers plans de Vincent Jourdan. Avec Armande Jourdan - Fille.

    Le cinéma fabrique des souvenirs. En faire aussi.

  • Concours de courts métrages Welcome to the moon

    Moon.jpg

    Vous avez jusqu'au 27 mars pour vous inscrire au concours Welcome to the Moon, 2ème édition – réalisation de films courts – ouvert à tous

    Vous avez relevé le défi avec « Welcome to Alabama » en 2010, cette année, faites-nous voyager autour de la Lune…

    1 film, 3 contraintes :

    • 1 contrainte visuelle : une ligne blanche

    • 1 contrainte sonore : un claquement

    • 1 contrainte technique : un angle de prise de vue improbable

    Durée maximale : 6 minutes
    Formats acceptés : mini-DV, support DVD (AVI, MOV)
    Date limite d’inscription : 27 mars 2011
    Date limite d’envoi des films : 27 avril 2011
    Frais de participation : 5 € / film

    Rgélement et fiche d'inscription à télécharger sur www.dicklaurent.eu

    Les films seront diffusés au cinéma L’Univers à Lille le 27 mai 2011 à 20H30

    renseignements :infos.welcome@gmail.com

  • Le court de la semaine


    Collection tourné-monté Regard Indépendant 2010
    "La première fois"

    Bon anniversaire petit Jean ! Un film de Cédric Coppola - Production Regard Indépendant - Scénario : Cédric Coppola et Pauline Smile -- Images : John Leclercq -- Son et Montage : Mark Caige -- Avec Pauline Smile , Stéphane Battini, Olivier Lopresti, Magali Scelles, Aline Ferrero, Danielle Coppola, Michel Coppola, Angèle Lopresti, Bastien Coulomb et Voyou the dog.

    C'est Dimanche. Toute la famille se réunit pour célébrer les dix ans de Petit Jean. Mais alors que la fête bat son plein, un drame se prépare...

  • Le court de la semaine


    Collection tourné-monté Regard Indépendant 2010
    "La première fois"

    Le premier amour, c'est pas toujours ça de Cyril Belange - Scénario : Cyril Belange - Images : Michele Ciulla – Montage (Version vidéo) : Tiago Andrade/Rémi Anfosso - Scripte : Kate Mc Dermott - Ingénieur du son : Mathieu Py – Musique : « Every Word » interprétée par le Nakari Duo, composé par Carol Nakari+Djamel Ghezali, paroles : Carol Nakari+Cyril Belange – Support artistique&technique : Vianney Etossé, Monique Battiston - Avec : Ségolène Alunni, Pauline Perlin Passoni, Kevin Ferdjani.

    Un jeune homme aime une jeune femme, le temps d’un été, le temps pour une boule de glace de fondre au soleil de Nice…

  • Le court de la semaine

    Collection tourné-monté Regard Indépendant 2010 en partenariat avec Unlimited (Köln) "La première fois"

    Koraline I de Tina von Traben – Camera : Zora Bauer - Muet - 3.20min (Köln—Allemagne)

    Une zone piétonne est un endroit vivant. Pour sa première fois, une jeune réalisatrice se concentre sur des choses spéciales.

    Koraline II de Marcel Belledin – Camera : Dejan Rakas - 3.20min (Köln—Allemagne) avec Zora Bauer.

    La même zone piétonne, au même moment. La jeune réalisatrice bouge au milieu de la foule à son rythme.

  • Le court de la semaine

    Peace and love de Élisabeth Vissio – Images : Antoine Banni - Décors : Gisèle Henriot – Avec Antoine Banni, Philippe Frey, Gisèle Henriot, Joel Main, Jerome Panaget, Marianne Phillips, Elisabeth Vissio.

    Collection tourné-monté Regard Indépendant 2010  "La première fois". Version remontée, super 8 et vidéo.

    Un homme, Jhon a fait une rencontre intéressante, une fille, Alcantara, jolie et sympa. Il voudrait sortir avec elle et possiblement plus ... donc il lui propose un après midi avec ses copains, chez l'un deux.

    L'ambiance est rigolotte, pas mal de blagues entre eux et puis ils sont très cool, assez hippies. La fête commence : boissons, apéritifs, vins, whisky, buffets.

    Dans une ambiance relachée, Jhon propose à Alcantara de l'herbe, celle-ci qui en a jamais pris, et qui est opposée aux drogues, fait de la résistance. Mais l'ambiance est si détendue, les copains et les copines sont si sympas et ouverts que...
  • "Dégonflé" les images

    Et voici quelques images du film de Xavier ladjointe, Dégonflé, que vous pourrez découvrir en avant-première ce vendredi 21 janvier à la Providence. Avec Marie-Jo Gonzales, Jean-Loup Manassero, Pascal Mercier et Claire Escargueil.

    Degonflé1.jpg

    Degonflé2.jpg

    Degonflé3.jpg

    Degonflé4.jpg

  • Le court de la semaine

    JsDream.6 de Feyyaz – Musique de Dürbeck & Dohmen - 2.30 min (Köln—Allemagne) avec Julia-Maria Köhler.

    Un portrait de Julia-Maria Köhler.

    Prix du jury, 12e Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice 2010.

  • Le court de la semaine

    La nouvelle fantaisie d'Antoine Banni, Il était un petit navire... dans la collection La première fois. Avec Angela de Champêtre, Mathieu Zino, Cécile de Strasbourg, Lætitia H.-B., Lucia Calumetto, Marie B. Lacantine, Pascal Gro-Piratus.

    Madame Hortense n'a pas de chance ; pour la première fois qu'elle achète des nains de jardin, faut que ce soit des loufdingues qui ne pensent qu'à taquiner ceux du voisin.

  • Collection d'hiver

    C'est donc Nathalie qui inaugure notre nouvel espace Motion maker pour la nouvelle collection 2010 : La première fois. Découvrez, si vous n'étiez pas à la projection du 20 novembre, son court métrage en version numérisée, à peine retouché.

    Un premier amour de jardin de Nathalie Portas – Scénario et caméra : Nathalie portas – Montage (Version vidéo) et musique : Fred Houam - Avec Magali Faggio.

    Il est des jardins extraordinaires au milieu des paysages les plus arides… ici, l’être humain est au service du décor. Pantin désarticulé, il se met en mouvement quand il découvre la réalité des inanimés… cela le réjouit, lui donne vie, le conduit à la folie… la folie d'un premier amour, de jardin...

    Les autres vont suivre après la trève des confiseurs.

  • Soirée MUSEAAV (changement de programme)

    Vendredi 19 novembre à partir de 19H00 – MUSEAAV, 16bis place Garibaldi 06000 NICE

    La soirée du MUSEAAV va connaître quelque changement. Un incident indépendant de leur volonté oblige Outcrossed à déclarer forfait. Après une journée agitée, nous avons trouvé la perle rare en RimbJob qui assurera la seconde partie de soirée. Rien de changé pour le spectacle de Les arbres qui marchent. Improvisations et mixes sur les courts métrages en super 8 de Regard Indépendant. Projection du film Propos de Nice de Philippe Astorg en partenariat avec Imagespassages et en présence de l'auteur. Petits fours et vin du Var.

    Et pour se faire pardonner, quelques courts métrages inédits des straight 8 que l'on avait gardé sous le coude. La soirée sera belle.

    Les Arbres qui Marchent

    En voila une avalanche de sons, entre mix electro, et psychédélique, Les Arbres Qui Marchent ne vous laisserons pas indifférents. Un jeu vivant improvisé en temps réel.

    Les Arbres Qui Marchent sont au départ un projet d’« ambient music », suivant une des définitions qu’en donne Brian Eno, l’inventeur (s’il en est) du concept. Une musique assez ouverte pour permettre une part de recherche, mais toujours futile... sans encombrer l’air.

    Benoit Seyrat A.K.A. Les Arbres Qui Marchent (Plus d'infos : http://www.myspace.com/laqm)

    Benoît Seyrat est l'inspirateur du projet. Musicien tout d'abord autodidacte, il rejoint en 2000 le CNR de Nice dans la classe de Michel Pascal en électroacoustique et composition, en collaboration avec le Cirm (direction François Paris).

    Arbres qui marchent.jpg

    Propos de Nice de Philippe Astorg – Production Imagespassages– 2009 – Muet – Noir et blanc – 19 min. 22s.

    Une visite et un hommage à Jean Vigo à l'occasion des 11e Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice. Pendant les Rencontres 2009, Philippe Astorg a filmé l'équipe de Regard Indépendant, les spectateurs et de simples passants, en les questionnant sur leur ville, le souvenir d'à propos de Nice dans la tête. Monté l'ultime journée, le film avait été projeté une unique fois lors de la cérémonie de clôture. Propos de Nice sera montré au sein des expositions du MUSEAAV.

    Propos de Nice.jpg

    RimbJob

    Groupe niçois qui se définit comme électro-minimaliste-post-punk. Une musique influencée par des groupes comme Kraftwerk ou Suicide. La formation se compose de Yannick (chant/guitar/beatbox), et Sandra (chant/sexy-dancing). Histoire de bien situer les choses, RimbJob a pris pour devise : « Dirthy disco pour  dirthy nightclub » (plus d'info :  www.myspace.com/rimjobmusic). Ils sont aussi, qui ne l'est pas, sur Facebook.

    Rimbjob1.jpg

  • Programmation régionale - Partie 2

    Dimanche 21 octobre – 16h30 - Cinéma Mercury, 16 place Garibaldi – Nice

    Création régionale

     

    Une journée pas comme les autres film d'atelier de l'école René Cassin avec les intervenants de l'association Héliotrope – 2010 – 10 min. 57s.

    L'enfance croit ce qu'on lui raconte et ne le met pas en doute.

    Une journée.jpg

    A la place film d'atelier collège Jean-Henri Fabre avec les intervenants de l'association Héliotrope – 2010 – 6 min. 18s.

    Place Garibaldi.

    A la place.jpg

    Adieu et à bientôt de Coralie Prosper – Production ESRA Côte d'Azur – 2010 - Couleur – 14 min. 45s. - Avec Linda Terii, Denis Carcani et Kikann La Roy.

    Camille est découverte, dormant dans une grange, par Mathieu, un enfant autiste. Entre les deux personnages se noue une affection silencieuse au sein de laquelle les deux parviennent enfin à s'épanouir. Mais Mathieu, angoissé à l'idée du futur départ de sa nouvelle amie provoquera la rupture.

    Adieu et a bientot.jpg

    Portrait de famille de David Viellefon - Truquiste animation: Viviane Riberaigua - Musique: Rémi Buffin - Sound design: Pierre Brindjonc – Couleur – 2010 – 15 min. Avec : Chrystelle Carron, Claude Senan, Béatrice Senan et Lola Buffin

    Claude, 10 ans, vit dans une maison de campagne entouré de sa mère et de ses 2 soeurs. Ses peurs enfantines sont nourries d'une violence grandissante depuis qu'un intrus pénètre la cellule familiale.

    Prix du jury, prix Région Provence Alpes Côte d’Azur. Festival du court métrage de Nice.

    Portrait de famille affiche.jpg

    Note d'intention « Famille quand tu nous tiens ». La vision qu’un enfant peut avoir des rapports qu’entretiennent les membres de sa famille, entre eux, et, vis-à-vis de lui, est la base de la construction de sa personnalité. Souvent difficilement compréhensible par les parents, c’est dans l’univers sensible et fantastique de l’enfant, que je me propose d’emmener le public. Quand les mots manquent aux enfants, ils dessinent…. Grâce au procédé d’animation, inclus dans le film, les « gentils » dessins prennent une autre dimension. Nous pénétrons l’intimité de cet enfant, témoin et victime d’actes traumatisant. Évocation d’une période charnière dans la vie de l’enfant : le passage de la maison à l’école, est la possibilité d’exprimer une violence par des dessins qui sont en réalités des révélations.

    Le site de David Viellefon

    Le train de Viviane Riberaigua – France – expérimental – 2004 – 10 min.

    deux personnages sont dans le wagon d'un train et regardent le paysage qui défile. Et si le paysage n'était en fait qu'un décor ? Ils observent les jeux de reflets dans les vitres et les miroirs. Leur imaginaire divague.

    Le site de Viviane Riberaigua

    Second seuil de Loïc Nicoloff – Production Fred Premel et Loïc Nicoloff / Tita productions et Zoïc productions – France – 2010 – 19 min. - Scénario Loïc Nicoloff et Sébastien Nostalery – Image : Maurizio Tiella - Musique originale : Gilles Maugenest – Avec Frédéric Gony, Claire Perot, Sylvain Mouly, Laurent Kiefer, Mathilde Mandel et Nicolas Marié.

    N'acceptant pas de faire le deuil de sa vie passée, Pierre échoue dans un monde à la lisière du notre, talonné par un homme muet au sourire béat dont il ne parvient pas à se débarrasser.

    2ndSeuil-Photo1.jpg

    Le site de Loïc Nicoloff

  • Improvisation et super 8

    Samedi 20 novembre - 21h30 – Cinéma Mercury, 16 place Garibaldi – Nice

    21h30 L'improvisation, c'est super (la belle bobine des comédiens…)

    Une expérience proposée par Luc Bonnifay

    Pendant une heure, nous allons jeter une passerelle entre le monde du théâtre et celui du cinéma. En effet, des comédiens seront présents pour réaliser des improvisations en lien direct avec les courts-métrages projetés durant ce spectacle.

    Comme pour la séance précédente, le public sera d’abord invité à (re)découvrir des films Super-8 en tourné-monté. Une fois ce concept bien assimilé, nous alternerons projection (donc cinéma) et improvisation (donc théâtre). Les comédiens seront là pour réaliser des saynètes ayant un lien avec le court métrage projeté juste avant.

    Bien entendu, quelques petites contraintes viendront augmenter la difficulté de l’exercice au fur et à mesure… et éprouver le savoir-faire de ces artistes !

    Les acteurs Fabienne Colson et David Bancel de la Cie L'eau vive.

    Fabienne Colson.JPG

    David Bancel.jpg

    22 h 30 Straight 8

    Second programme de Straight8, une sélection de 10 courts métrages en tourné monté sélectionnés par Ed, notre homme de Londres, selon des critères très exigeants, afin de concourir au prix du meilleur film étranger. Au menu, la femme de l'espace, un chien étonnant, une bande d'animaux cinglés, de l'animation, de la couleur, de la musique et de la fantaisie.

    Spais de lori MacGregor et Matt Layzell

    S81.jpg

    The actress who fell in love with herself de Martin Gooch

    S84.jpg

    Une de perdue de Lee Hardcastle

    Carlton breezy de Joel Byron et The helmholtz Resonators

    S85.jpg

    Delineate de Marco Pezzano et Alessandro Buggio

    Domino ! De Rory Mathieson

    S83.jpg

    Eli de Leanne Flinn

    S82.jpg

    Help wanted de Paul Olding

    Go to the zoo de Dan et Ivor

    Greenwash de Chris Denton, Lindsay De Sausmarez et Lou Fletcher