Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Diffusion - Page 13

  • Tous au Volume le 21 septembre

    C'est la rentrée pour Regard Indépendant le jeudi 21 septembre à partir de 20h00 au Volume (6 rue Defly à Nice) avec de la vidéo, un apéro et de la musique avec le groupe Imodium. En collaboration avec la Source nous vous proposons de se retrouver autour de quelques films, quelques verres et quelques notes pour ce dernier jeudi de l'été.  Cette soirée sera l'occasion de vous présenter les 8e Rencontres Cinéma et Vidéo, la manifestation annuelle de l'association qui aura lieu du 6 au 11 novembre 2006 au Théâtre Trimages.

    Au programme deux sélection de courts métrages qui seront comme une bande annonce des Rencontres. Nous vous proposons à nouveau de découvrir des petits films rares, fait avec les moyens du bord, l'enthousiasme et le coeur. En avant première, le court métrage de Xavier Ladjointe : Au carrefour. Des premiers essais, du détournement avec Mozinor, du super8 britannique griffé Straight Eight, de la bande annonce « recut », bref une soirée 100% indépendante.

    En bonus, un petit quelque chose de Charlie Mars qui sera également programmé aux Rencontres
     
     
     
    Entre les deux partie, le désormais traditionnel apéro pour délier les langues et fin de soirée en musique avec le groupe Imodium (punk/grunge – Monaco)

    « Leur punk/grunge est, disent-ils, mélangé à de la « varièt » mais leur tendance à faire des blagues à tous les tournants de phrase tend à indiquer que leur truc c’est plutôt de prendre leur instrus et d’envoyer la sauce. Les gars ne se prennent pas au sérieux et affichent des influences variées: Smashing Pumpkins, Nirvana, Deportivo, Queens of the Stone Age ou encore les Vines. »

    Le Volume
    6, rue Defly
    06000 Nice

    Programme

    Première partie 20h30 / 21h00
    Courts métrages partie 1

    Interlude : Apéro

    Seconde partie 21h30 / 22h00
    Courts métrages partie 2

    Troisième partie 22h30
    Concert Imodium

  • Communiqué du festival d'Aubagne

    La 8ème édition du Festival International du Film d'Aubagne se déroulera du 26 au 31 mars 2007.

    Pour la compétition de courts métrages la date limite pour l'envoi des dossiers est le 31 octobre 2006. Vous trouverez les fiches d'inscription et les règlements sur le site www.cineaubagne.com ainsi que toute information concernant le festival. Le Festival International du Film d'Aubagne accueille tous les genres cinématographiques, aussi bien en pellicule qu'en vidéo (hors NTSC et numérique). Toutefois, les axes du festival étant l'aide à la jeune création et la relation entre la musique et l'image, pour participer à la compétition officielle, les courts métrages devront être des 1eres, 2ème ou 3ème réalisations et être accompagnés d'une musique originale et/ou justifier d'un traitement particulier de la bande sonore (voir l'article 1 du règlement).

    Dans cet esprit, le jury officiel décernera non seulement un prix pour chaque catégorie, mais également le grand prix de la meilleure création sonore qui récompensera le réalisateur et le compositeur ou le concepteur sonore.

    Contact : Patricia Coupin
    6 Rue Laget
    (F) 13400 Aubagne
    Tel +33 (0)4 42 18 92 10
    Courriel :
    patricia.coupin-alcime@wanadoo.fr
    Site :
    www.cineaubagne.com

  • Les photos broadcast

    Ce fut une bien belle soirée. malgré les tracas techniques du début, nus avons pu passer l'intégralité des films prévus dans des conditions finalement aussi broadcast que les oeuvres en question. Un grand merci à Mozinor, à Kansas, à Zong Qiu ainsi qu'au collectif des Joe la Mouk pour leur participation. Grand merci aussi aux membres du Volume qui nous ont donné un fier coup de main et je pense en particulier au technicien sans qui j'aurais sans doute baissé les bras. Pour se remémorer ce moment de détente, voici quelques photographies que nous devons à notre amie Andréa : cliquez ICI.

    medium_Soiree_broadcast.jpg

    Pour prolonger le plaisir en attendant la rentrée, voici quelques sites à visiter :

    Joe la Mouk

    Mozinor

    Kansas of Elsass

    Avec ce petit bonus : 

     

  • 6 juillet - Soirée au Volume (films et musique)

    Jeudi 6 juillet 2006

    Broadcast from outer space + Apéro + musique avec Lily of the Valley


    Pour fêter l'été et les vacances, venez donc passer une nouvelle soirée quelque peu décalée proposée par l'association Regard Indépendant, l'AJM et la Source.

    Le film broadcast semble provenir d'une autre planète. Une planète où les règles de la bienséance cinématographique n'ont plus court, où tout est permis, surtout l'humour et la dérision.


    Courts métrages improbables, vidéo clips déjantés, humour caustique, satirique, politique ne respectant rien ni personne, détournement des icônes installées, des images officielles, les films broadcast sont des films de francs tireurs, de contrebandiers, de flibustiers de la caméra. Ils sont partout, s'infiltrent parfois sur les petits et grands écrans.


    Précisions sur le programme : une sélection vidéo des fameux Joe la Mouk, trio entre Beausoleil et cap d'Ail, avec des clips, de l'animation et la fameuse série Spacemouk. Les détournements de Mozinor, un collectif qui sévit sur le Net ou Cosmos 1999 comme vous ne l'aviez jamais imaginé. Man In White de Zong Qiu authentique kung-fu movie local. Les délires du collectif alsacien Kansas... Laissez votre bon goût au vestiaire.

     


    Programme :

    1ere partie (20 h 30) Films broadcast : sélection proposée par Regard Indépendant
    2eme partie (21 h 30) Films broadcast : sélection proposée par Regard Indépendant et l'AJM

    3e partie (vers 22h 30) Lily of the Valley (rock’n’roll – 06)

     

  • Du neuf sur nos blogs

    Une nouvelle rubrique sur le blog des Nouvelles Liaisons Covalentes : « La petite anthologie du court métrage » vous proposera quelques courts métrages en partage sur internet, soit directement en lien sur le site du producteur, soit en vidéo bloggée à partir des sites d'échanges. Pour ouvrir la série, une curiosité assez drôle, un peu gore, un peu allemande : Les Aventures de Klaus aux commandes du chariot élévateur de Jörg Wagner et Stefan Prehn.

    C'est ICI

  • Tonnerre de Brest

    Il n'y a pas qu'à Nice que l'on peut avoir des soucis avec les salles Art et Essais. A Brest aussi comme le montre cette initiative de l'association La Sentinelle qui sollicite votre soutien :

    La Sentinelle est une association qui a été créée en janvier 2006 pour la défense du cinéma art et essai, recherche et répertoire, pour la diffusion d'une cinématographie et d'un langage audiovisuel inventifs et éclectiques à Brest.

    La fin de l'activité cinématographique au Mac Orlan a précipité une initiative qui avait germé dans l'esprit de certains de ses membres depuis bien plus longtemps. Dans le sillage de la mobilisation qui a suivi l'annonce de la fin des projections régulières dans la salle de la rive droite, des hommes et des femmes de tous horizons - sociaux, culturels, géographiques - et de tous âges, cinéphiles passionnés ou amateurs épisodiques, se sont retrouvés début janvier 2006 pour évoquer la suite à donner à ce mouvement populaire et polymorphe qui avait fait de la défense du Mac Orlan la cristallisation d'un certain nombre d'espoirs et d'attentes.

    L'association fait appel aujourd'hui aux spectateurs pour faire savoir à la Ville de Brest qu'il existe un public de cinéma, en manque de certains films et désireux de voir une décision politique prise en faveur de la cinéphilie.

    « Nous, cinéphiles déçus par l'offre cinématographique sur Brest, souhaitons une décision politique favorisant un accès régulier aux oeuvres qui ne trouvent pas leur place dans les circuits commerciaux d'exploitation. ». Cliquez ci-dessous pour signer la pétition de soutien.

     

     

    Pétition La Sentinelle
  • Programmation régionale

    Depuis 1995, l'association Regard Indépendant travaille au repérage et au soutien des créateurs émergents de notre région dans le domaine de la vidéo et du cinéma. Pour la quatrième année, c'est avec un vif plaisir que nous proposons cette programmation dans le cadre du festival du court métrage de Nice.

    medium_viet.jpg

    Programme 1

    Vendredi 14 avril 2006 à 20h00 à l’Aropolis, salle Athéna
    Dimanche 16 avril 2006 à 14h à l l’Aropolis, salle Athéna


    Programme en pellicule cette année pour les auteurs régionaux. Quatre films produits et réalisés en toute indépendance et qui ont bénéficié de copies 35mm. Cette programmation, réalisée en collaboration étroite par les associations Regard Indépendant et Héliotrope, est un signe optimiste de l'émergence d'un court métrage régional vivant et original. Diversité des styles, ambitions formelles, nous vous invitons à découvrir et soutenir ces quatre oeuvres et leurs auteurs.


    Mauvais frère de Ronan Bertrand et Grégory Occelli Production ESRA Côte d’Azur (Nice)

    Matthias et Joseph, deux frères ne parviennent pas à témoigner de leur amour. Au lendemain, d’une altercation où Matthias domine son petit frère par la force, Joseph se procure une arme.

    Le Vietnam dans mon jardin de Wladyslaw Znorko Production Les Films dans mon jardin - Cosmos Kolej (Marseille)

    Une enfance du nord de la France se trouve chaque samedi au Vietnam. Dans le rituel des frites, à travers la radio puis la télévision et plus tard les surplus américains qui ont habillé John Lennon et Jimmy Hendrix. Mélange impressionnant pour enfant pas très intelligent.

    Il était mon amour de Marie-Céline Ollier Production Synaps Sud Productions (Marseille)

    Une femme mature rend visite à un jeune homme. Ils ne se connaissent pas, mais quelque chose les relie…

    Monovalseur de Gilles de Lotta Production Delirium Très Mince Films (Aubignosc)

    Jugeant sa vie trop banale et sans intérêt, Rémy met au point la « monovalse », une danse solitaire mixant valse traditionnelle et disco à laquelle il s’adonne tout nu sur un terrain de football, devant les caméras de télévision ou sur des sites de catastrophes naturelles.

    medium_cequejaimerais.jpgmedium_mauvaisfrere.jpg

    Programme 2

    Jeudi 13 avril 2006 à 20h30 au Théâtre de la Photographie et de l’Image
    Vendredi 14 avril à 22h00 à Acropolis, salle Hermès
    Samedi 15 avril à 21h00 à Acropolis, salle Hermès
    Dimanche 16 avril à 16h00 au Théâtre de la Photographie et de l’Image


    Un programme conçu en collaboration avec Héliotrope autour d'auteurs que nous suivons depuis plusieurs années et qui ne cessent d'affirmer leur talent comme Aurélia Barbet, Catherine Savy ou Jean Pierre Lagarde, mais aussi de premiers pas dans la réalisation, premiers essais pour lesquels le contact avec le public est essentiel. Fiction, journal intime, animation, spectaculaire, chacun de ces films est différent, pour une sélection éclectique et surprenante qui nous ressemble.


    Jack de Roland Collin Production : Hobby One (Sophia-Antipolis)

    Tests de produits de grande consommation sur des cobayes humains.

    Homo Erectus de Laurent Verrando Auto-Production (Roquebrune-Cap-Martin)

    Triptyque sur des changements intervenus dans l’évolution de l’homme.

    Holiday de Aurélia Barbet et Agathe Dreyfus Production AàA (Marseille)

    "mardi 20 avril 2004. Grasse, le clos. Le paradis. Tout à l'heure on part à New York. Tout à l'heure. C'est la première fois que je traverse l'Atlantique. Je traverse l 'Atlantique avec un ange..."

    Modèle réduit de Catherine Savy Auto-Production (Marseille)

    Une petite main potelée, posée sur son jouet, traverse l'écran.
    Un homme aux gestes précis , caresse la carrosserie de sa belle décapotable.

    J’avais prévu d’aller nulle part de Jean-Baptiste Blanchy Auto-Production (Monaco)

    Un inconnu surgit dans le quotidien solitaire de David. C'est un artiste. Il lui parle de sa peinture, de ses émotions, de sa vie.

    Ce que j’aimerais d'Eric Guirado Production : Comic Strip (Marseille)

    Petite variation pour 11 personnages, 5 histoires et 1 hôtel climatisé…
    Réalisé dans le cadre des « Ateliers Courts » de La Réplique, collectif de comédiens de la région PACA.

    GI’s joke de Jean-Pierre Lagarde Production : Arcanae (Nice)

    Deux squelettes amis sur un banc rient à s’en décrocher la mâchoire et perdre la tête devant un cimetière militaire.



  • Festivals de printemps

    A tout seigneur, tout honneur. Commençons par le désormais incontournable festival du Court Métrage de Nice, Un Festival C'est Trop Court, 6éme édition, organisé par nos amis de l'association Héliotrope et auquel nous avons l'honneur de participer. Les dates : du 11 au 16 avril. Les lieux : aux côtés des habituels cinéma Rialto et Théâtre de la Photographie et de l'image, le festival sera également présent à Acropolis et au théâtre Lino Ventura. Au programme, le plus important, l'Allemagne sera à l'honneur avec un large panorama comprenant un hommage à Mathias Müller, cinéaste expérimental extraordinaire, des cartes blanches au Goethe Institut, à Jan Peters, au festival de Hambourg et au magazine du court métrage d'ARTE, Court Circuits proposé par Luc Lagier. Point d'orgue, un ciné-concert hommage au cinéma d'avant garde allemand. Mais encore une compétition européenne de quatre programmes. Mais aussi deux mix-vidéo, le programme Expérience6.0 proposé par le magazine Repérages, un programme musical Scopitone consacré aux clips. Mais enfin, des séances pour les scolaires et deux programmes régionaux auxquels nous avons participé. Et puis, nous en reparlerons, une rencontre professionnelle autour de « Produire en région, co-produire en Europe » qui permettra de faire un État des lieux de la production régionale tout en proposant des pistes pour l'avenir. Ce panorama ne serait complet sans mentionner les afters et les nombreuses fêtes qui jalonneront cette semaine d'exception. Pour en savoir plus : le site du festival sans oublier le blog animé par Yohan.

    medium_affiche2006light.jpg


    Il tombe malheureusement au même moment, mais on aurait tort de négliger le Festival International du Film d'Aubagne, organisé par l'association Alcimé. Du 10 au 15 avril, ceux qui sont plutôt du côté ouest de la >Région pourront suivre cette édition riche d'une compétition officielle de 66 courts métrages et 9 longs métrages. Des programmes d'écoles, des programmes expérimentaux, deux concours de scénario dont le fameux dispositif du SIRAR, un ciné concert sur Entr'acte de René Clair (puisque l'on célèbre Dada !) et Be My Wife de Max Linder et, pour mettre un peu de piment, une nuit du court métrage érotique. Beaucoup d'animation autour de cet événement, des rencontres, des tables rondes, bref l'ambiance parfaite d'un festival digne de ce nom. Pour en savoir plus : le site du festival.

    medium_aubagne2006light.jpg


    Beaucoup plus loin, mais partageant le même esprit, le festival de Caen, 5 Jours Tout Courts fêtera ses dix ans du 14 au 22 avril (Ca va être difficile de passer de l'un à l'autre). 26 courts métrages en compétition avec une sélection film et une sélection numérique. Tout le programme n'est pas encore tout à fait prêt au moment où j'écris ces lignes mais l'organisation, l'Atelier du Film Court, promet une belle fête d'anniversaire. Pour y avoir été invité l'an dernier, je vous assure que ces normands ont bon esprit et bon goût. Pour vous mettre l'eau à la bouche et vous inciter à prendre vos billets pour Caen, je vous propose de découvrir la programmation expérimentale proposée par Philippe Côte qui nous avait réjouis les yeux et les oreilles l'an dernier dans un lieu magique : l'église du Vieux Saint-Sauveur. Surprise, il a sélectionné le film de nos amies Aurélia Barbet et Agathe Dreyfus : Holiday. Quand j'écrivais que c'étaient des gens de goût. En parallèle, un hommage est rendu à Chris Marker avec 40 films présentés. Pour en savoir plus et découvrir le programme complet : le site.

    medium_5jtc_projetaffiche_220206.gif

  • Soirée Ca tourne Court

    medium_ca_tourne_court_mini.jpg

    Soirée organisée par l'AJM à Monaco. Au programme, le court de Jean Pierre Lagarde, GI's Joke, Souk El Had et Mauvais Frères de de Grégory Occelli et Ronan Bertrand. Tous les détails sur Vu d'Ici.

  • Photographies de la soirée du Volume

    Merci à Andréa d'avoir, une nouvelle fois, immortalisé la soirée au Volume du 2 mars à travers ces quelques clichés que vous pouvez découvrir ICI. Effectivement, l'ambiance semblait bonne.
    medium_volume2.jpg

  • 2 mars : soirée au Volume

    Jeudi 2 mars 2006
    Super8 (pellicule sexy, avec et sans montage) + Apéro + musique avec Les Valseuses

    Préparez vous à une nouvelle soirée de découvertes proposée par l'association Regard Indépendant et la Source.
    Au Volume, 6, rue Defly à partir de 20h00

    Vous avez été nombreux à apprécier ces petits courts métrages en super8 venus d'Angleterre début janvier. Aussi nous n'avons pas résisté à l'envie de vous en montrer d'autres. Rendez vous de nouveau au Volume pour découvrir les films de Straight 8 et la création qui utilise le format Super8 à Nice. Une soirée consacrée à la meilleure façon de filmer pour trois fois rien et une bonne occasion de découvrir comment réactiver votre camera super 8. Un programme de 30 minutes constitué de petits chefs d'oeuvres pleins de charme et d'inventivité. Puis un second programme où sera présenté un des films-évènements des Septièmes Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice : Rimb, l'Homme aux Semelles de Vent de Loïc Deltour. Ce film, évocation poétique et musicale d'Arthur Rimbaud a été en grande partie tourné en super8 noir et blanc afin de donner tout son cachet à cette oeuvre originale et pleine d'énergie. Si vous l'avez manquée en octobre, venez la découvrir ce jeudi.

     


    Rimb, le marcheur, l’aventurier, le marchand d’armes du Sahara, le déserteur d'Indonésie, le traducteur de Londres, celui qui fut chef de chantier à Chypre ou forain en Norvège fut également dans sa courte jeunesse...
    ...le poète, en Europe…

    Dans un deuxième temps, du son avec les Valseuses qui viendront nous montrer ce qu'est un groupe de rock dans le sens noble du terme (Troggs, Stones, Doors, Velvet ...), le tout dans la joie et la bonne humeur. .

    Programme :

    1ere partie : 20 h 30
    A la découverte de Straigt8 : une émission et huit courts métrages en tourné/monté
    2eme partie : 21 h 30
    Rimb, l'Homme aux Semelles de Vent de Loïc Deltour
    3e partie : vers 22h 30
    Les Valseuses
    Adhésion à la Sorce obligatoire : 1 €
  • Félicitations

    Nous apprenons avec plaisir que le film Entre Chien et Loup que nous avions présenté lors des 7e Rencontres (et retitré depuis Mauvais Frère) a reçu le Prix Hermès de la Ville de Fréjus remporté au Festival du court métrage de la ville du même nom. Félicitation à Ronan Bertrand et Gregory Ocelli et passez jeter un oeil sur la photographie publiée sur Hélioblog voir leurs visages heu-reux.


  • La Fragile Armada

    Grande soirée en perspective le vendredi 27 janvier au Cinéma Mercury à 20h00. Les associations Cinéma sans Frontières, RegardIndépendant, Adn et Lo Peohl Cinema, membres du CINEAC, vous présenteront pour une séance unique et pour la première fois à Nice : LA FRAGILE ARMADA un film de de Jacques Kebadian et Joani Hocquenghem. La projection et le débat qui s'en suivra se feront en présence du réalisateur Jacques Kebadian. Ce film français de 2002 est un documentaire sur la marche des Zapatistes à travers le Mexique et sur Mexico en février 2002.

     

    medium_affiche_armada_2.jpg


    Début 2001, le Mexique est en effervescence :Le Parti Révolutionnaire Institutionnel, au pouvoir depuis 1929, a enfin perdu les élections. Dans les jours qui suivent la chute de ce régime vieux de 70 ans, les zapatistes sortent du Chiapas pour un voyage de 3000 kilomètres jusqu’à la capitale. Angel, instituteur d’un quartier populaire de Mexico, raconte à ses élèves l’équipée à laquelle il a pris part avec Karem, sa fille de 15 ans.

     

    Pour en savoir plus :

    La fiche du film sur le site de l'ACID : cliquez ici

    Sur le site d'Indymedia : un entretien avec le co-réalisateur et écrivain Joani Hocquenghem. Propos recueillis par Marc Tomsin à l'occasion d'un entretien publié dans "Le Monde libertaire", numéro hors série de l'été 2005 : cliquez ici

    Un texte de Diane Henneton sur le site Point Ligne plan : cliquez ici

    Critique, info et vidéo sur le site Comme au Cinéma : cliquez ici

     

    Vendredi 27 janvier à 20h00

    Cinéma Mercury, 16 place Garibaldi

    Film + débat

    animé par Philippe Serve (Cinéma Sans Frontières)

     

    Entrées : 5 € pour les adhérents aux associations organisatrices et pour les chômeurs - 7,50 € pour les autres.

    Renseignements auprès des associations respectives.

    Qu'on se le dise !

     

     

  • Souvenirs, souvenirs...

    Merci à tous ceux qui ont participé à la jolie soirée de jeudi dernier, à l'équipe de la Source et du Volume, Lo Peohl pour la projection, aux artistes et aux spectateurs. Et merci à Andréa pour cette belle initiative et pour le souvenir qu'elle nous offre de la soirée, en images :
    medium_soiree3.jpgmedium_soiree4.jpgmedium_soiree2.jpg

    medium_soiree1.2.jpgmedium_soiree6.jpg

  • Cinéma Mercury, les propositions de CINEAC.

    CINEAC : Collectif Interurbain pour une Nouvelle Expansion des Activités cinématographiques. Regroupe au 1er janvier 2006 les associations ADN, Cinéma sans Frontières, Héliotrope, Lo Peolh Cinéma, RegardIndépendant, L'Espace Communication Lusophone, Sous l'Olivier... exactement !
     
    Fondé sur l'objectif de l'obtention et de la gestion par lui-même d'un lieu de diffusion commun aux associations cinéphiliques locales, le CINEAC réfléchit depuis sa création à ce que devrait être un tel espace. Suite à l’annonce par le Conseil Général des Alpes Maritimes du rachat du cinéma Mercury, place Garibaldi, et de son intention d’y développer un projet culturel, CINEAC a transmis ses propositions pour une gestion dynamique et audacieuse d’un nouveau Mercury dans un document que vous pouvez télécharger ICI (cliquez).
     
    Ce projet vise à la création d’un espace de diffusion cinématographique d'Art et Essai géré par le mouvement associatif niçois réuni en un lieu unique.
     
    Ce nouvel espace, par son audacieuse et exigeante politique cinématographique, par sa constante inventivité, la diversité et la complémentarité de ses actions, apportera non seulement à la ville de Nice mais aussi à tout le département des Alpes-Maritimes, une dimension culturelle supplémentaire et digne de l'enjeu que représente l'achat par le Conseil Général de cette institution locale qu'est le cinéma Mercury.
     
    C'est pourquoi, nous, collectif CINEAC, apportons aujourd'hui ce projet et nous posons candidats à une gestion collective et associative du nouveau Mercury, cinéma du Conseil Général des Alpes-Maritimes.