Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Festival - Page 12

  • 14-19 avril - Un festival c'est trop court

    Un festival c'est trop court favorise la découverte d'oeuvres de jeunes créateurs européens en présentant une quarantaine de courts métrages dans le cadre d'une Compétition Européenne. Chaque année, le festival met un pays européen à l'honneur à travers un vaste panorama : retour dans le sud avec le Portugal en 2009.

    affiche2009.jpg

    Le festival donne rendez-vous au public pour venir choisir son « Grand Prix 2009 » parmi la sélection officielle, mais aussi parmi les nombreux programmes thématiques (Séances scolaires, films tournés en région, Nouvelles Images, clips...) : soit près de 170 films répartis en une vingtaine de programmes.

    L'Europe reste au coeur des thématiques chères au festival (Compétition européenne, autour d'une vingtaine de nationalités représentées, cinématographie d'un pays à l'honneur), l'association Héliotrope accueille depuis novembre 2008, une étudiante polonaise dans le cadre du Service Volontaire Européen.

    Méditerranée
    L'Europe mais aussi la méditerranée représentée cette année par le Portugal. Une invitation au voyage en quelques 40 films en collaboration avec l'INSTITUT CAMOES, L'ESPACE DE COMMUNICATION LUSOPHONE et avec le soutien de l'Ambassade du Portugal.

    Cinéma !
    Cela dure moins d'une heure, et alors ?! Le court métrage, c'est du cinéma ! Un acte cinématographique libéré de toute contrainte commerciale. Cinéma de l'intime plus que de l'exploit, de l'audace plus que de l'académisme.

    Interdisciplinarité
    Un festival c'est trop court reste curieux et alternatif : l'édition 2009 ouvre plusieurs portes à la musique, le théâtre, la littérature et la photographie.

    Transmission
    Le jeune public est invité à participer aux séances scolaires : une participation active au festival puisque certains élèves (5ème du collège Mistral - Nice) qui participent à un atelier de programmation, devront présenter une sélection de films et animer une séance critique.

    Réflexion
    Le festival invite tous les professionnels à venir échanger avec les auteurs et spécialistes lors des ateliers et rencontres. Un espace professionnel qui s'étoffe considérablement cette année.

    Création & émotion

    Un ciné concert d'IN EXTENSO sur le premier film de MANOEL DE OLIVEIRA (Douro), dans le cadre d'une soirée d'ouverture exceptionnelle ponctuée par un émouvant roman musical, FRERE ANIMAL.

     

    Lieux

    Cinéma Rialto, 4 rue de Rivoli - Nice

    Mamac, Promenade des Arts - Nice

    Tarifs

    Séance : 5 € (plein tarif), 4 € (tarif réduit)

    Scolaires : 2,50 €

    PASS Festival : 20 € (plein tarif), 15 € (tarif étudiant)

    PASS en prévente : 15 € (plein tarif), 10 € (tarif étudiant)

    Association Héliotrope - 10 bis rue Penchienatti, 06 000 Nice

    04.93.13.97.65 - contact@nice-filmfest.com

    Site web : http://www.nice-filmfest.com

  • Clermont 2009, en savoir plus

    Si vous voulez en savoir plus sur les programmation à Clermont-Ferrand, je vous renvoie aux chroniques que j'ai publiées sur Inisfree. Vous pouvez également consulter le site du festival avec le palmarès entre-autres et sur les Nouvelles Liaisons Covalentes, je vous ai mis en ligne l'éditorial virulent du président du festival et un très beau court métrage (programmé pour le 21 février). Bonne lecture.

    Photo 009.jpg

    Le private joke du vieux lapin

  • Clermont 2009, les images

    Clermont1.jpg
    La salle Cocteau
    Clermont2.jpg
    Accessoire indispensable : le programme
    Clermont3.jpg
    Sur le marché, on est studieu(se)
    Photo 007.jpg
    Et concentré
    Photo 024.jpg
    El présidente, héroïque par un froid polaire
    Photo 046.jpg
    Les joies de la détente dans la neige

  • Clermont 2009

    Comme chaque année, Regard Indépendant sera présent au festival de Clermont-Ferrand pour la 31e édition du 31 janvier au 4 février.  La délégation de cette année comprendra Andréa, Vincent et yoann. nous aurons une pensée pour Xavier qui est immobilisé à Cannes et devait nous accompagner. Vous pouvez cliquer sur l'affiche pour en savoir plus.

    Clermont.jpg
  • Un message venu des Pays-Bas

    Comme vous ne l'ignorez pas, nous avons pour les 10e Rencontres réuni un petit jury qui a remis quelques prix aux films super8. Ont ainsi été honorés Les nouveaux enfants de Yannick Lecoeur et Le démon à ma porte de Vincent Ducard pour la sélection française. Côté international, le grand prix a été remis à Looking for Marilyn de Anna Blanford et Anna Valdez Hanks tandis que des mentions allaient au Springlove de Jaap Herrmans et à Robot de Matthew Keen. Les prix nationaux ont pris la forme de pelliculle super 8 et pour nos amis internationaux, nous leur avons offert une boite de délicieux calissons d'Aix. Nous avons reçu, pendant le fêtes, cette charmante photographie de Jaap, avec ses remerciements.

    Jaap.jpg

     

  • Inscriptions ouvertes pour le festival des Très Courts

    24-25-26 avril 2009

    11e édition des Très Courts

    Les inscriptions à la 11e édition du festival International des Très Courts sont ouvertes, et vous avez jusqu'au 10 février 2009 pour proposer vos nouvelles créations très courtes.

    La compétition internationale est ouverte à tous, elle regroupe le meilleur et le plus court de la production internationale.

    Une nouveauté cette année : l’ouverture d’une compétition intitulée Paroles de femmes, réservée aux réalisatrices de tous pays, mais aussi aux réalisateurs dont le film aura pour sujet principal la femme.

    Aux côtés de ces 2 compétitions phares, 7 autres compétitions nationales ou régionales seront aussi proposées cette année. Et bien sûr, toujours la même et unique règle, 3 minutes maximum, hors titre et générique.

    Formulaire et règlement sont disponibles directement sur le site du festival.

  • Merci

    Gateau.jpg

  • 10e Rencontres, c'est demain l'ouverture

    Jeudi 23 octobre – 20h30

    Le Volume

    Ouverture : Court-métrages, musique et petits fours

    Adhésion à la Source pour la soirée d’ouverture : 2€ (obligatoire)

    Partie 1 :

    SOK

    Un film de Suzanne Cotto – 3 min. 38 – Autoproduit

    Sur un coussin d'air ou en hélicoptère, elle a toujours les pieds sur terre

    SOK.jpg

    Ghost

    Un film de Séphane Coda – 6 min. 30

    Avec Magali Maria et Bérangère Humblet et les membres du groupe Mueros (Matthieu, Chris, Philippe, Erik).

    Un clip tourné avec un appareil photo numérique (canon 30d) sur une musique du groupe Mueros.

    In Limbo

    Un film de Michelle Ettlin- 3 min. 45 - Animation

    Un voyage en train, une conversation, un couple parle de leur fils. Mais pendant ce dialogue, le voyage prend un tour surprenant.

    inlimbo2.jpg

    Ramuschka !

    Un film de Cédric Coppola – 3 min. 40 – Production Magma Prod.

    Avec Leny Sellam, Christina Griseri, Serge Canton et Pauline.

    L'amour n'est pas aveugle, mais il a ses raisons que le cinéma ignore... Et si Leny Sellam manie les langues, l'aveugle, lui sait manier la canne. À qui le cœur de la belle roumaine ?

    Programme Mozinor – 15 min.

    Pas de rencontres sans le maître du détournement avec au programme : Georges Brassens et la puissance de la fonk, les héritiers de 68, un Scoop, Pekin 2008, le petit potager et l'indispensable Chuck Norris facts.

     

    Partie 2

    Concert AGINOMOTO

    (Chanson populaire mélodramatique)

    « Spectacle musical où les comédiens sont des chansons qui se donnent la réplique. Deux interprètes multi-instrumentistes projettent sur l’écran de votre curiosité le festival de leurs pensées. Au final, au rythme de leurs numéros, vous aurez parcouru les steppes du Brésil et tutoyé Chuck Norris. »

     

    Partie 3

    Programme Straight8, une sélection des meilleurs films super 8 projetés lors des soirées londoniennes en 2008.

    The knitted man - David Franklin & Alex de Castro

    What mishka the bear saw in the woods : The untold story of the mysterious death of Yuri Gagarin - Philpott/Gale

    Desert - Max Day

    Gnomad - Sarah Thom & Sarah Toogood

    PMT (poor matthew's tale) - Rebecca Macmillan

    A life - Cecilie Owren

    4 kilos de recuerdos - Faride Schroeder Lases

    Me and my nothing - Big red button

    Flummox - Lilly Lamia

    La course (the race) – Sam Jarman, Max Lambert & Molly Beaven

    Luzvania - Vidblain

  • 10e Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice

    Et mes 10 ans, tu les aimes, mes 10 ans ?

     

    Du 23 au 28 octobre 2008, l'association Regard Indépendant fête la 10ème édition des Rencontres Cinéma et Vidéo. Un moment fort dans l'histoire de notre manifestation qui permet chaque année au public de découvrir la production cinématographique régionale.

    Des moments forts

    Pour célébrer comme il se doit cet événement, nous prendrons à nouveau nos quartiers au théâtre Trimages et au cinéma Mercury à Nice. La programmation s'ouvrira largement aux formes indépendantes et ludiques avec des courts et longs métrages, des films expérimentaux et des documentaires, de l'animation et du musical. Une touche de glamour et avant tout de la fantaisie. La grande majorité de ces films seront présentés en avant-première en présence des auteurs et des équipes.

    La soirée d'ouverture mêlera vidéos, super8 et concert avec le groupe Aginomoto (chanson populaire mélodramatique) le jeudi 23 octobre au Volume.

    Samedi après midi, c'est cinéphilie. Une séance-débat à partir du film Les sièges de l'Alcazar de Luc Moullet réunira quatre des plus fameux ciné-blogueurs de la Toile ainsi que le Ciné-Café et le Ciné-Club Cinéma Sans Frontières pour discuter des nouvelles pratiques cinéphiles.

    Bouquet central au cinéma Mercury, une nuit du cinéma aura lieu de minuit à l'aube du samedi 25 au dimanche 26.

    Clôture en beauté le mardi 28 avec En haut des marches un des plus beaux films de Paul Vecchiali dont nous espérons la présence.

    Dix années, des auteurs

    Cette édition anniversaire est placée sous le signe de ce regard que nous voulons indépendant. Un regard sur des démarches créatives originales que nous aimons voir évoluer. On retrouvera les nouveaux films de Catherine Savy, Xavier Ladjointe, Stéphane Coda, Cédric Coppola et bien d'autres. Jérémie Lenoir présentera son nouveau documentaire tourné au Togo : Doto (Silence), Mozinor ses derniers détournements, Gérald son superbe long métrage Paulo Anarkao.

    Dix années, des films

    La manifestation mettra l'accent sur nos dispositifs créatifs avec la diffusion des trois courts métrages réalisés à travers les Ateliers Courts. Point d'orgue de la manifestation, la soirée du samedi 25 octobre verra la diffusion des tout nouveaux films produits par Regard Indépendant en super8 avec la série Insomnie et une sélection des films « tourné-monté » des anglais de Straight8. Pour la première fois, un jury composé de cinéphiles couronnera les meilleurs réalisations.

    Dix années, des amis

    Les Rencontres porteraient mal leur nom sans les nombreuses associations invitées à participer à la fête. Échanges et cartes blanches, cette année sera l'occasion de saluer, à travers leurs programmations, nos amis d'Héliotrope, de La Réplique, des Instants Vidéo, d'Imagespassages, du cinéma Brut de Mouans-Sartoux et de l'Atelier du Film Court de Caen.

    Du jeudi au mardi, les Rencontres proposent 15 programmes, des débats et de nombreux moments festifs. Pour suivre la préparation et le déroulement de la manifestation, un blog est mis en place :cliquez sur l'affiche.

    Affiche-10e.jpg
  • Rappel : le blog des 10 ans

    Comme vous ne l'ignorez plus, nous fêtons cette année les 10 ans des Rencontres Cinéma et Vidéo. Comme chaque année depuis trois ans, nous ouvrons pour l'occasion un blog qui permet de suivre l'évolution de la construction de la manifestation et qui donne toutes les informations pratiques. Comme les premiers éléments de programmation ne sont pas tout de suite disponibles, nous vous proposons de faire un retour dans le passé avec la publication, depuis mai et jusqu'en septembre, d'archives de la manifestation, photographies, textes et vidéos. Prenez donc le temps d'une visite au coeurs de la création locale et des nombreux invités qui se sont succédés aux rencontres. Cliquez sur la photographie d'Andrea.

    MP cannes.JPG

     

  • Inscription de films pour les Escales documentaires

    La 8ème édition des Escales Documentaires de la Rochelle, Festival International du Documentaire de Création, aura lieu du 7 au 11 novembre 2008. Les inscriptions pour la sélection internationale sont ouvertes depuis le 15 mars 2008. Vous pouvez y inscrire vos films jusqu’au 30 juin prochain.

    Pour plus de renseignements, rendez-vous sur :

    www.escalesdocumentaires.net

    Dates limites d'inscription des films :

    Sélection Internationale : 30/06/08

    Vitrine Locale : 10/08/08

    Informations : 05 46 42 34 16

    Consultez la rubrique "inscription" du site pour imprimer les formulaires vous permettant de participer au festival.

  • Un festival, c'est trop court - Table ronde

    Rencontre professionnelle

    Samedi 5 avril à 14h30

    Théâtre de la Photographie et de l’Image de Nice

    Entrée Libre


    Comment les festivals aident les jeunes réalisateurs ?

    Animée par Vincent Jourdan

    Regard Indépendant

     

    Depuis une trentaine d'années, dans le petit monde du court métrage français, les festivals se sont imposés comme acteurs incontournables. Aujourd'hui, ils maillent l'ensemble du territoire national et assurent l'essentiel de la diffusion en salle des formes courtes et formats atypiques. C'est à travers les festivals que les auteurs peuvent rencontrer un public pour la première fois et leurs oeuvres se construire une carrière. Mais les équipes de passionnés qui organisent ces évènements ponctuels ne se limitent pas toujours à cet aspect de la diffusion. A travers les rencontres avec les réalisateurs, producteurs, techniciens et acteurs, elles ont cherché petit à petit à soutenir la création même, la formation, l'éducation et la préservation. Par la suite, à partir des années 90, certaines collectivités territoriales se sont appuyées sur les festivals pour la mise en oeuvre et le relais de leurs politiques. Avec plus ou moins de bonheur.

    Ces initiatives en direction de la création ont pris plusieurs visages : A travers les compétitions, il y les dotations financières ou en natures qui permettent d'aider le film suivant. Il y a les différentes formes de mise en réseau et les marchés (Aix en Provence, Clermont Ferrand) qui organisent des possibilité de vente des films. Il y a les concours et dispositifs originaux autour de la réalisation (Marathon du court, SIRAR, Ateliers Courts) et du scénario (Angers, Aubagne)qui stimulent la création.

    Acteurs engagés, les festivals représentent une sorte de laboratoire de recherche et développement qui donne corps à cette exception culturelle tant vantée. Mais là où certains font de beaux discours, les festivals agissent. Aujourd'hui que les redéploiements des crédits de l'état menacent l'existence même de certains d'entre eux, il nous a semblé opportun de rappeler de quelles façons les festivals s'engagent pour les créateurs. Comment ils inventent des dispositifs originaux et les mènent à bien à force d'énergie et de passion. Comment ils restent pourtant dans les coulisses, se plaisant à voir sur leurs écrans le fruit de leurs patients efforts.

    Nous évoquerons donc les différents aspects de ces rapports entre festivals et réalisateurs jeunes et moins jeunes, avec nos invités.

     

    Fred Premel (Tita production - Festival de la Ciotat)

    Charlotte Le Bos-Schneegans (Chargée de mission cinéma et audiovisuel - Direction de la Culture et du Patrimoine - Région Provence-Alpes-Côte d'Azur)

    Fabrice Marquat (Chargé de programmation - Agence du Court Métrage)

    Chrystophe Pasquet (Festival Aix en Provence)

    Daniel Rocchia (BTS audiovisuel de Cannes - Rencontres Cinématographiques de Cannes)

    Un réalisateur de la sélection à confirmer

     

    Nice, 1-6 avril 2008

    www.nice-filmfest.com

  • Un festival, c'est trop court

    Du 1er au 6 avril 2008, nos amis d'Héliotrope organisent la 8e édition d'Un festival, c'est trop court. Une semaine de courts métrages français et européens, de rencontres, de compétition impitoyable, de hollandais, de musique et de fête. Regard Indépendant s'y associe de nouveau à travers une programmation régionale et l'animation de la table ronde du samedi. Nous vous espérons nombreux pour cet évènement majeur de la culture niçoise. Tous les détails sur leur site en cliquant sur la belle affiche.
     
    49947697.jpg

  • Table ronde

    Dans le cadre d'Un festival, c'est trop court !

    « Le court métrage : entre formation, création et production »

    (Création cinématographique : les dispositifs d’atelier)

    Théâtre de la Photographie et de l'image

    Samedi 14 avril – 14h00

    Entrée libre

    De tous les dispositifs mis en place pour le soutien à la création dans le domaine du cinéma et plus particulièrement du court métrage, l'un des plus efficaces est celui sous forme d'atelier. Atelier d'écriture et ré-écriture, atelier de production, atelier d'initiation, il peut prendre plusieurs formes, y compris des formes hybrides originales, mêlant les techniques et les métiers. Quelque soit la forme choisie, il vise à favoriser l'échange entre professionnels aguerris et débutants, le travail en commun et le croisement d'expériences. Les ateliers, particulièrement au niveau de l'écriture, constituent une première initiation pratique au récit filmique.

    L'atelier est aussi une véritable passerelle vers la réalisation du projet cinématographique, permettant de réunir ou réunissant dans sa conception, les moyens économiques à la production du film. Certains ateliers proposent de véritables alternatives aux modes classiques de production.

    Dans le cadre d'Un Festival C'est Trop Court, festival implanté en région et proposant chaque année un regard sur la production alternative et l’autoproduction régionale, il nous a semblé intéressant de réunir plusieurs protagonistes de dispositifs mis en place en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Il s'agira dans un premier temps de faire partager les différentes expériences et d'informer sur les dispositifs existants. Dans un second temps seront évoqués les possibilités de travail en commun et les perspectives de développement dans le cadre de politiques décentralisées.

    Enfin, cette table ronde sera l'occasion de présenter officiellement le projet porté par les associations Héliotrope et Regard Indépendant et par le collectif la Réplique de la mise en place d'un atelier court sur Nice en 2007.


    Thèmes abordés :
    -Formation et éducation à l’image
    -L’exemple de la Mission cinéma (Nice), du workshop organisé avec Abbas Kiarostami (octobre 2007)
    -La question des pratiques amateurs et de la production associative
    -Les Ateliers courts : l’initiative de l’association La Réplique (Marseille)
    (Association Regard Indépendant – Atelier d'initiation à l'écriture du scénario de court métrage - Nice)
    -L’implication croissante des Festivals
    -Bourses d’aides à l’écriture (stages, résidences), à la réalisation (SIRAR - Aubagne)
    -Aides financières pour la post-production (Département de la Seine-Saint-Denis, région Ile de France)
    -Accueil et formation (rencontres professionnelles, stages)
    -Doter les festivals de fonds d’aide autonomes (prix, bourses d’écritures…)

    Modérateur
    Vincent JOURDAN (Association Regard Indépendant – Nice)

    Intervenants (sous réserve)
    Estelle MACE
    Mission cinéma / Pôle Régional Provence Alpes Côte d'Azur – ESPACE MAGNAN (Nice)
    Gaëlle MILBEAU
    Déléguée Générale du Festival International du Film d’AUBAGNE
    Xavier LAURENT
    Comédien, responsable du développement en région de LA REPLIQUE
    Thi-Lan CERF
    Conseiller cinéma / DRAC P.A.C.A
    Pascal GAYMARD
    Mission cinéma du CONSEIL GENERAL des ALPES MARITIMES