Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Festival - Page 3

  • Films d'école et d'atelier, 27 novembre

    Vendredi 27 novembre - Cinéma Mercury – 14h30

    Cinéma Mercury - 16 place Garibaldi - 06300 Nice

    Films d'écoles et d'ateliers

    Nana... , un film de Il Était Un Truc..., Christine Lidon et les enfants de l'ATE de Las Planas, les adolescents d’Épilogue du quartier Bon Voyage et le CADA de l'Ariane - Scénario de Il Était Un Truc... et Florian Schonerstedt – Musique Christine Lidon et Épilogue – 3 min. 47s.

    Avec Bassirou, Alexia, Alexandra, Victoria, Ilyanna, Océane, Mattéo, Sabrina, Héros, Alexis, Samentha, Sarah, Amza, Imane, Youssoup, Camélia, Riad, Lena, Aurora, Aldona, Ayna, Jessica, Djellz’a, Nathalie et Agnesa.

    Deux marionnettes : une gironde qui évoque Niki et une robotique, Tinguely, errent et déambulent.

    Elles se rencontrent et tombent amoureuses.

    Elles engendrent des enfants vêtus de blanc, interchangeables.

    Cette tribu s’affirme, prend forme et couleurs en chœur.

    Ateliers d'initiation à l'image en milieu scolaire encadrés par l'association Héliotrope

    Wefie ou l’autoportrait d'une classe, collège Ségurane à Nice – Niveau 4ème – 6 min. – 2015.

    Comment trouver sa place dans un groupe et quelle image me renvoie ce groupe auquel j'appartiens? Le jeu dans le "nous", le "nous" dans le "je". Jeu de miroir et de réflexion sur l'identité d'une classe.

    WEfie.jpg

    Chemin Faisant, lycée Alexis Tocqueville de Grasse – Niveau 1ère - 7 min. - 2015

    La jeune Smith ayant trouvé des clichés de Nice de sa grand-mère, part à la recherche de ses origines. La jeune femme erre dans les rues de Nice, tentant de retrouver les lieux et les ambiances émanant de ces photographies. Mais elle se rend vite compte que contrairement à la vision de sa grand-mère, la ville de Nice est devenue impersonnelle. Comment retrouver sa propre image dans cette ville kaléidoscopique ?

    Chemin faisant.jpg

    Territoires, Collège Fersen à Antibes – Niveau 6ème, 5ème, 4ème, élèves Erasmus - 6 min. – 2015

    Dans le cadre d'un échange européen pour le centenaire de la Première Guerre Mondiale, les élèves ont réalisé un court métrage d'animation autour de la thématique suivante: la conquête des territoires. Les trois grandes phases de la Première Guerre Mondiale représentées à travers le regard de trois animaux: une abeille, un rat et un aigle.

    Territoires.jpg

    BTS Audiovisuel de Cannes

    Tiroir caisse, un film de Gérard Camy - Montage : Myriam Rintjema - Son : Étienne Fagot - Musique Originale de Gilles Tinayre – EPS 2014 – 14 min.

    Avec Antoine Coesens, Jacques Boudet, Frédéric Gorny, Daniel Prevost, Léticia Huguet, Clément Douziech et Bernard Oheix. 

    Un romancier essaie depuis longtemps, sans succès, de se faire éditer. Son nouveau roman, qu’il considère comme le meilleur, subit le même sort, toujours auprès du même éditeur. La rage l’envahit...  

    2015_tiroir_caisse_pic01.jpg

    ESRA Côte d'Azur

    La quarantaine, un film de Tanguy Mottin – 3ème année - 2015 – 15 min.

    Avec Lætitia Rosier, Stéphane Mélis, Virginie Vignolo et Franck Vidal.

    Un couple marié depuis 25 ans décide de rompre avec la routine du quotidien en s’adonnant à la pratique de l’échangisme. Mais l’un y trouvera plus son compte que l’autre, mettant leur couple en péril.

    Quarantaine.jpg

    Like a kiss from Jesus, un film de Benjamin Borderie – 2015 – 11 min.

    Un enfant déscolarisé, errant dans les rues, rencontre une fille avec qui il va passer une journée inoubliable.

    Likeakissfromjesus.png

  • Le programme

    Découvrez le programme de nos 17èmes Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice.

    A lire, télécharger et faire passer :

  • Soirée au Volume, 26 novembre

    Jeudi 26 novembre - Le Volume - 20h30

    Le Volume, 6 rue Defly 06300 Nice

    Entrée libre - Adhésion obligatoire à La Source - 2 €

    20h30 -Carte blanche à la Petite Marchande de Films

    Panda un film de Jérémy Ryckebush - La Volière - 2015 - 20 min. - Avec Léa Rougeron et Nicolas Combrun.

    Rodolphe est animateur pour enfants et sillonne la campagne à bord de sa camionnette. Lors d’une après-midi d’été, il fait la rencontre de Lou, une adolescente fugueuse.

    Regard Indépendant, le volume, Dusty Wind, Super 8, petite marchande de films

    Emma un film de Leïla Fréger - autoproduction - 2015 - 7 min 11s.

    Emma est atteinte d'endométriose. La maladie transforme son corps et sa vie. Pourtant, elle reste Emma encore, toujours.

    Regard Indépendant, le volume, Dusty Wind, Super 8, petite marchande de films

    A découvert un film de Gillian Caufourier - 2015 - 24 min. - Avec Paul Gaillard et David Joncquières.

    En pleine forêt, un jeune homme voit ses plans contrariés…

    regard indépendant,le volume,dusty wind,super 8,petite marchande de films

    21h30 - Ramène ta bobine – 30 minutes environ – Projections en super 8

    Nouvelle session de ce concept inédit que nous avons appelé « Ramène ta bobine ». Le programme, c'est vous qui allez le composer. Nous vous proposons de fouiller dans vos greniers, vos placards ou vos caves et de nous apporter lors de la soirée vos anciens films en super 8.

    C'est en 1965 que Kodak lançait sur le marché ce format amateur qui allait connaître un succès immédiat. Tout le monde faisait du super 8 !

    Alors, cherchez bien, il y a sûrement des délires, des films de vacances, des petites fictions, des documentaires, des créations oubliées que vous aurez plaisir à redécouvrir en projection et à faire partager. Des bandes son vous seront proposées pour agrémenter vos images.

    22h15 - Dusty Wind en concert

    En concert, Dusty Wind, autour de la chanteuse Émilie (Voix, guitare) et Rémi au violon. Un jeune groupe niçois mélangeant fraîcheur et dynamisme vous fera voyager entre différents univers en passant par la folk, la pop et l'expérimental .. Sensations garanties !

    Regard Indépendant, le volume, Dusty Wind, Super 8, petite marchande de films

  • La soirée d'ouverture

    Mercredi 25 novembre - 20h00 - Théâtre Francis Gag

    Soirée d'ouverture - Irrésistible super 8 !

    Le super 8 fête ses 50 ans. L'association Regard Indépendant se devait de participer à la fête à travers une œuvre collective. Nous voulons montrer que la pellicule argentique est toujours créative ici et maintenant. Un format original, un dispositif léger et économique. L'utilisation du super 8 permet, outre son rendu inimitable, de découvrir ou retrouver l'intensité du geste cinématographique. Le super 8 est irrésistible. C'est ce que décline, sur un mode festif et ludique, ce film en forme de gâteau d'anniversaire.

    1- Irrésistible super 8 ! - Un film collectif de Regard Indépendant – 22 min. - Avec la participation de Antoine Banni, Olivier Baudoin, Luc Bonnifay, Jérôme Chabreyrie, Jean-Noël Chelotti, Jacques Ghiglione, Armande Jourdan-Fille, Vincent Jourdan, Hugues Klingelschmitt, Xavier Ladjointe, Teresa Maffeis, Sandy Masotti, Guy Ouillon, Sophie Perrone, Andrea Staerke, Esther Tomaselli, Karine Tomaselli.

    Tandis que l'immense cinéaste Jean-Luc Truffaut initie sa fille à l'art subtil de la pellicule argentique, la prodigieuse réalisatrice Françoise Godard et son équipe de choc filment le clown Alfonso dans un plan anniversaire pour les 50 ans du super 8. Cinq histoires ponctuent leurs tentatives, cinq manières de célébrer le caractère irrésistible de cette pellicule désormais mythique.

    Collectif07.jpg

    La vie amoureuse de Nathalie Portas, image de Pierre Virol, musique de Tom Drexl, avec Guillaume Juan et Virginie Cipre.

    Un homme pense avoir trouvé l’âme-sœur : elle aime les films en Super 8 ! ça tombe bien, c’est sa passion ! Il l’invite chez lui, mais tout va de travers.

    The element of light de Hugues Klingelschmitt, image d'Antoine Banni, avec Sophie Tournier-Bisson, William Daunot, César Mugerin, Corinne Demoulin, Hayet Thuries et Marie-Virginie.

    Un homme atteint d’un mal étrange parcourt son inconscient sous hypnose pour découvrir l’origine de son trouble.

    Performance d'Antoine Banni, avec Farfalue, Anne Lamotte, Lucie Thouvenin, Philippe Frey

    Une femme erre sur la Promenade des Anglais quand un individu l'invite à trouver un sens à sa vie.

    Le chant du super 8 de Luc Bonnifay.

    Ils ne sont quand même pas venus pour beurrer vos sandwichs !

    Ils sont venus pour suéder.

    Et ça va suéder sec, ils iront jusqu’au bout…

    Patamo, M. Légo, Madame Patate… Ils seront tous là, bientôt.

    Super ∞ de Laurence et Julien Barlier, musique de Pascal Gérard, avec Marie et Christophe Haye.

    John entre dans un magasin pour faire développer son film super 8. Devant le refus de la vendeuse, John s'imagine en super héros sauveur du 8 dans un monde où ce chiffre aurait disparu.

    Collectif06.jpg

    2- Cadeau pour l'Univers – Performance poétique de Claire Cailliez et "Magical duet – 15 min.

    Cadeau pour l'Univers est une danse adressée à l'Univers et à l'Humanité.

    L'étincelle prend vie dedans et pousse à s'extérioriser dans l'immensité.

    Fffffffffffffuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu 'sifflement'

    FFFFFFFFFuuuuuuuuuuuu 'sifflement'

    'sifflement'

    SOUFFLE

    chantonnement

    texte

    violon et guitare

    3- Carte blanche au Festival du super 8 tourné monté de Strasbourg

    Films primés par le jury de l'édition 2014 – 10 min.

    Paris la nuit, un film de Rémy Batteault (prix pour la technique)

    ABCDaire, une film de Adeline Flohic et Vincent Schmitt (prix pour la réalisation)

    Praïa, un film de Stéphanie Ambroise et Maxime Michel (Prix pour l'animation)

    ABCdaire.jpg

    4- Kioku (reflet) un film de Isao Yamada – Japon – 2014 - Super 8 – 24 min.

    Après la catastrophe de Fukushima, le temps passe et la vie continue. Ce poème visuel en super 8 est une lamentation et un espoir dans l’éphémère. "Mémoire / Reflet est toujours une mémoire venue de l'enfance et les souvenirs d’enfance ont toujours un reflet visuel et cinématographique".

    kioku still 2.png

  • Les 17èmes Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice

     Les 17e Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice

    Le super 8 a 50 ans !

    Théâtre Francis Gag - Cinéma Mercury - Le Volume

    25 – 28 novembre 2015

    Regard Indépendant, super 8

    Toute l'équipe de Regard Indépendant a le plaisir de vous convier à la 17ème édition des Rencontres Cinéma et Vidéo se déroulera du mercredi 25 au samedi 28 novembre au sein de trois lieux culturels niçois : la salle le Volume, le cinéma Mercury, et pour la première fois le Théâtre Francis Gag.

    Cette édition 2015 promet d'être particulière car nous fêtons cette année les 50 ans du Super 8. c'est en effet en 1965 que Kodak lançait ce format argentique léger et bon marché qui allait connaître un succès foudroyant. Un format amateur certes, qui allait séduire les familles et les voyageurs, mais qui permettrait aussi à nombre de cinéastes en herbe de faire leurs premières expériences. Qui serait adopté également par nombre d'artistes, de francs-tireurs, d'indépendants, de militants, avant que la vidéo puis le numérique ne viennent rebattre les cartes.

    Regard Indépendant, super 8

    L’association Regard Indépendant a structuré depuis plus de dix ans son travail de valorisation de la création indépendante autour de l'utilisation du Super 8, par goût, par plaisir. Onze collections, plus de cent vingt films en sont issus réalisés par une centaine de réalisateurs et réalisatrices. Nous devions marquer le coup.

    Nous avons donc choisi le thème aux multiples interprétations En Super 8 pour ce rendez vous spécial. Les films réalisés tout au long de l'année sur ce thème sur le principe du «tourné-monté», seront projetés au cinéma Mercury le samedi 28 Novembre.

    Regard Indépendant, super 8

    En parallèle, nous avons mis en chantier un film collectif pour rendre hommage à notre pellicule fétiche Irrésistible super 8 qui sera présenté le mercredi 25 en ouverture. Plusieurs autres programmes vont contribuer à faire de cet anniversaire un moment exceptionnel. Cartes blanches au Festival super 8 de Strasbourg, à l'ETNA, atelier de cinéma expérimental à Paris, Omelette, le long métrage de Rémi Lange en sa présence, et une table ronde autour de la pratique du super 8 aujourd'hui, le vendredi 27.

    La traditionnelle soirée au Volume le jeudi 26 sera l'occasion d'une carte blanche à nos amis normands de La Petite Marchande de Films, d'une nouvelle session de «Ramène ta bobine» ou les spectateurs sont invités à apporter leurs anciens films en super 8 pour une projection surprise, et d'un concert folk du groupe Dusty Wind.

    Regard Indépendant, super 8

    Les Quatre journées des Rencontres seront, comme à l’accoutumée, dédiées à la création cinématographique régionale. Il sera proposé une sélections de films d'école et d'ateliers et des courts métrages de réalisateurs et réalisatrices régionaux, films d'animation, fictions, documentaires et expérimental. Nombre de réalisateurs seront présents pour répondre aux questions du public.

    Les 17èmes Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice

    Du 25 au 28 novembre 2015

    Théâtre Francis Gag - Cinéma Mercury – Le Volume – Nice

    Tarif unique 4 €

    Contact : regardindependant@gmail.com / Tel : 06 23 07 83 52

    Visuel : Didier Balducci

    Page Facebook : https://www.facebook.com/17rcvn/

     

  • "Ville folle", le palmarès

    Et voici le palmarès de la collection en super 8 tourné-monté 2014 sur le thème "Ville folle ». Un grand merci encore aux jurés, Christine Cecconi de la médiathèque de cannes, Guy Giustini de l’Éden des Lumières à la Ciotat, et Julien Doigny, réalisateur, pour avoir joué le jeu avec ce qu'il fallait de sérieux et de légèreté. Merci également à Luc pour avoir vaillamment recueilli les avis du public.

    1er prix Cactus de Sandra Fatté

    2eme prix : Like me metal de Laurence et Julien Barlier

    3eme prix : Building bang de Monique et Philippe Millat

    Accessit pour la narration : Don Quichotte dou Paioun du Radis Calciné

    Accessit pour le meilleur film hors sujet : O de Cate et Xavier Barron

    Prix du public : Ex-aequo : Don Quichotte dou Paioun du Radis Calciné et À l'ombre du jasmin de Charbel Kamel.

  • Un grand merci

    Les 16èmes Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice se sont achevées avec la farandole des super 8 dans une ambiance surchauffée et une nuit un peu trop courte. Après le sas de décompression du dimanche, restent trois journées intenses pleines d'images et de visages, de sons et de musique, de cinéma sous de multiples formes et puis quelques bières.

    Reste surtout à remercier tous ceux qui ont fait et vécu ces Rencontres avec l'équipe de Regard Indépendant, remerciements que la folle soirée de samedi ne m'a pas permis de donner tout le temps nécessaire.

    Merci donc à nos partenaires institutionnels, la Ville de Nice et le Conseil général des Alpes Maritimes,

    Merci nos partenaires associatifs pour leur soutien et leur amitié,

    Merci aux équipes du Volume et du Cinéma Mercury, à l'hôtel Au Picardy, pour leur accueil et parfois leur patience,

    Merci aux réalisateurs et réalisatrices qui nous ont confié leur films, qui souvent les ont accompagné, venant parfois de loin, et ont pu échanger avec le public en donnant tout son sens au principe des Rencontres. A tous, c'était un plaisir de vous recevoir. Nous espérons que vous avez passé une bonne manifestation et que vous avez fait un bon voyage de retour,

    Merci à Jean-Louis et Ruth pour la musique, Celentano et Howard Hawks,

    Merci aux réalisateurs et réalisatrices de la collection 2014 « Ville Folle », pour avoir relevé le défi du tourné monté et vécu ces trois minutes angoissantes et précieuses au moment tant attendu de la projection ,

    Merci nos partenaires super huitards La Petite Marchande de Films de Caen, Met L Film de Beyrouth, la Médiathèque de Cannes, sans oublier notre ami Allemand, qui donnent cette année encore d'autres couleurs à cette collection,

    Merci aux trois membres du Jury, Christine, Guy et Julien, qui ont joué le jeu avec le sérieux et la légèreté nécessaire,

    Merci à Guillaume et Xavier pour avoir partagé leurs expériences et leur passion,

    Merci à Boris et Philippe pour la technique, discrète et indispensable,

    Merci, c'est plus personnel, à toute l'équipe de Regard Indépendant, Marion, Andréa, Xavier, Antoine, Luc, Sacha, Frédéric, Emmanuel, Philippe, Juliette, Aymée, Hugues, Charlotte, Teresa, Guy, Sophie, Nathalie, qui a été mobilisée et efficace, surtout quand c'était un peu plus compliqué:). C'était un grand bonheur cette année encore,

    Merci enfin au public, venu cette année aussi nombreux qu'attentif. Nous espérons vous avoir séduit assez pour vous revoir bientôt,

    A tous et toutes, merci d'avoir fait la réussite de ces 16èmes Rencontres. Nous vous donnons rendez vous pour fêter les 50 ans du super 8 l'année prochaine.

  • L'édito d'ouverture

    50 ans, c'est fou

    Ce thème faible et vain, qui ne contient pas plus qu’un songe,

    gentils spectateurs, ne le condamnez pas ;

    Nous ferons mieux, si vous pardonnez.

    C'est en 1965 que Kodak invente le format super 8 dont le succès va être immédiat. Il devient rapidement le format de cinéma amateur par excellence, celui des familles qui filment, par millions, leur histoire immédiate, intime, sincère, brute, avant d'être supplanté au début des années 80 par la vidéo puis par le numérique. Mais rien n'a effacé le charme ni le style de cette image fragile. Et ces images hantent nos placards et nos greniers. C'est pour cela que Regard Indépendant propose désormais de leur faire prendre l'air avec « Ramène ta bobine », le programme qui demande aux spectateurs d'apporter leurs films pour les découvrir ensemble. L'année prochaine nous fêterons les cinquante ans du super 8 et Regard Indépendant prendra toute sa part dans un événement qui, un peu partout dans le monde regroupera les amoureux de l'argentique à 18 ou 24 images secondes.

    C'est un peu fou quand on y pense, ce plaisir du bricolage, de la matière en celluloïd, ces difficultés à surmonter et ce soi qu'il faut apporter pour quelques minutes de film, alors que les moyens modernes permettent tant de choses et si facilement. C'est peut être là qu'il faut aller cherche l'engouement des réalisateurs des Rencontres, de ceux qui ont participé à notre collection 2014 sur le thème « Ville folle ». Quand on peut tout faire, une étrange torpeur s'empare de nous. Quand les bornes sont franchies, il n'y a plus de limites et sans limites l'imagination ne sait plus où donner de la tête. Nous avons peut être besoin de ces contraintes de format et de temps, de cette attention à donner à la lumière, de cette précision dans le découpage, qui vont nous donner la maîtrise de notre création dont la fragilité est à échelle humaine.

    C'est un peu fou quand on y pense et c'est le même genre de folie qui se transmet chez les amateurs de pratiques plus dans l'air du temps. Il faut ce grain de folie pour porter un film et trouver l'énergie à sa réalisation. De ce genre de folie qui pousse les quatre compères de K-14 – Les Renards à partir sur les routes d'Amérique à la recherche du dernier laboratoire qui développe la mythique pellicule Kodachrome. Qui pousse Thierry Paladino et Serge Dotti avec ses marionnettes sur les routes du Haut-Pays, qui entraîne Rémy Masseglia à la suite du cirque itinérant des Zavapas, qui amène Antoine Banni à retrouver le colonel Kurtz, un fou d'une autre trempe. C'est une énergie du même ordre que déploient Guillaume Levil et Xavier Ladjointe dans la réalisation de leurs projets, ne cessant d'écrire et de tourner, ne reculant devant aucun défi sans attendre les bons vouloirs des structures établies. Ils viendront lors de nos Rencontres vous faire partager leurs expériences.

    Oui, c'est fou quand on y pense l'énergie, le temps et la passion autour de ces créations infimes et indispensables. Créations qui s'adressent à ceux et celles, le public, qui cherchent sur l'écran ce grain de folie qui les séduira et saura leur parler, les émouvoir, les intriguer. Et puis au public, puisque nous sommes entre amis, il peut se laisser prendre lui aussi par ce grain de folie et décider, l'an prochain, de célébrer comme il se doit les cinquante ans du super 8 avec une de nos petites caméras à la main. C'est une honnête proposition !

    Vincent Jourdan, Président

  • Rappel : ramenez vos bobines !

    Rappel, le jeudi 27 novembre, ramenez vos bobines de super 8 au Volume pour la soirée d'ouverture des 16èmes Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice.

    La seconde partie du programme de cette soirée d'ouverture est un tout nouveau concept que nous avons appelé « Ramène ta bobine ». Le programme, ce sont les spectateurs qui le composent. Nous vous avons proposé de fouiller dans vos greniers, vos placards ou vos caves et de nous apporter lors de la soirée vos anciens films en super 8. Des délires, des films de vacances, des petites fictions, des documentaires, des créations oubliées sont à (re)découvrir en projection et à faire partager. Des bandes son vous sont prêtes à agrémenter vos images.

    Pensez à vous inscrire avant le soir fatidique : regardindependant@gmail.com ou 06 23 07 83 52.

    Soirée d'ouverture

    20h00 Le Volume (6 rue Defly 06000 Nice)

    PAF : Entrée libre + adhésion obligatoire à l'association La Source 2 €

     

  • Remerciements

    Les Rencontres sont une manifestation modeste mais qui n'existerait pas sans ses partenaires, institutionnels, privés et particuliers, sans les bénévoles qui constituent l'équipe de Regard Indépendant, et sans ses amis. Qu'ils soient ici remerciés, y compris tous les réalisateurs qui participent à la manifestation ainsi que celles et ceux que j'aurais oublié.

    Partenaires :

    Le Conseil Général des Alpes-Maritimes

    La Ville de Nice

    Le cinéma Mercury

    Le Volume

    La Source

    Héliotrope

    La Petite Marchande de Films

    Metl L Film

    Ciné super8

    ANDEC Filmtechnik

    Kahl

    Color City

    Loading Zone

    La Zonmé

    Hôtel Au Picardy

    Very φ

    Le GREC

    Shellac Sud

    Collectif K-14 / Les Renards

    L’équipe de Regard Indépendant

    Le bureau

    Vincent Jourdan, président

    Marion Quaranta, trésorière

    Antoine Banni, secrétaire

    Luc Bonnifay

    Sacha Casadamont-Duval

    Frédéric Cencini

    Emmanuel Desestré

    Philippe Frey

    Juliette Gal

    Aymée Hamon

    Hugues Klingelschmitt

    Xavier Ladjointe

    Charlotte Libeau

    Teresa Maffeis

    Guy Ouillon

    Sophie Perrone

    Nathalie Portas

    Andrea Staerke

    Technique

    Boris Hübner

    Philippe Vavernac - Very φ

    Xavier Ladjointe

    L'équipe du Mercury

    L'équipe du Volume

    Visuel : Didier Balducci

    Remerciements

    Pascal Gaymard, Éric Nussbaum et l'équipe du Mercury

    Yann Le Clanche, Nicolas Deliau et l'équipe du Volume

    Laurent Trémeau

    Amélie Masciotta

    Julien Bonavita

    Christine Cecconi

    Guillaume Voisin

    Romuald Poretti

    Charbel Kamel

    Pascal Cadare

    Jean-François Gal

    Les honorables membres du jury

  • Programme et informations pratiques

    Le programme complet est désormais en ligne CLIQUEZ ICI. Le programme est susceptible de modifications. L'entrée dans le salles se fait dans la limite des places disponibles.

    Et voici tout ce que vous avez envie de savoir pour participer aux Rencontres (et que vous n'avez jamais osé demander).

    Inscription super 8 "Ramène ta bobine ! " : regardindependant@gmail.com

    Accréditations Presse et Blog : contact@regardindependant.com

    Renseignements : Vincent Jourdan, Président

    Tel : 06 23 07 83 52

    Retrouvez nous sur le blog : www.regardindependant.com

    Et sur Facebook : http://www.facebook.com/Les16eRCVN

    Lieux des Rencontres

    Salle le Volume : 6 Rue Defly – 06000 Nice

    Cinéma Mercury : 16 Place Garibaldi – 06300 Nice

    Tarifs

    La séance 4€

    Soirée Le grand soir du Super 8 : tarif unique 8 €

    Ouverture au Volume : gratuite / Adhésion à La Source obligatoire (2 €)

    Partenaires :

    Le Conseil Général des Alpes-Maritimes

    La Ville de Nice

    Visuel : Didier Balducci

  • La Machina

    Présentation du film La machina de Thierry Paladino avec Serge Dotti, lors du Festivous à Ilonse.

    Diffusé le samedi 29 novembre à 14h30 au Cinéma Mercury.

  • 29 novembre - Le grand soir du super 8 "Ville folle"

    20h00 Cinéma Mercury

    Le grand soir du Super 8 en tourné monté : Collection 2014 Ville folle

    Première vision en présence des réalisateurs

    Programme 1

    Naissance d'Amour dans une Ville Folle – Un film de Charlotte Libeau.

    Sarabande et carnaval.

    Like me metal – Un film de Julien et Laurence Barlier – En partenariat avec la Médiathèque de Cannes.

    À la radio, est annoncé le 11 avril 2013, la mise à mort du dernier haut fourneau mosellan, à Florange, qui signe le coup d'arrêt de la sidérurgie lorraine.

    Barbaque – Un film de Nathalie Portas – Avec Marc Tirel, Edwige Zins-Ritter, Virginie Cipre, Antoine Banni Florence Albrecht, Emmanuel Desestré, Valérie Umniakov, Christelle Gasiglia.

    Un homme traverse la ville et est témoin d'événements qu'il ne comprend pas.

    Pourquoi - Un film de Antoine Giard – En partenariat avec la Petite Marchande de Films.

    L'enseigne "OPTIQUE LEROY" récupéré au coin de la rue s'installe sur la grande maison et s'offre une nouvelle jeunesse.

    Cactus – Un film de Sandra Fatté – Photographie : Hassan Haïdar et Sandra Fatté – Son : Stéphanie Nassar  – En partenariat avec Metl L Film. Avec Joanna Andraos et Chadi Dib.

    À Beyrouth, les débuts d'une amourette entre deux voisins sont menacés.

    Deux drôles d'oiseaux – Un film de Isabelle Angibaud et Sacha Casadamont-Duval - Scénario Isabelle Angibaud - Photographie : Sacha Casadamont-Duval – Son : Sacha Casadamont-Duval et Julien Barlier – Avec les voix de Laurent Virieux et Eric Cabin – En partenariat avec la Médiathèque de Cannes.

    Une charmante petite ville se réveille au son des bulldozers. Sous le regard d'une vieille dame, dont la maison fut épargnée, et de ses oiseaux, deux architectes s'engagent dans une surenchère architecturale extravagante...

    Wahnsinn – Un film de Emmanuel Désestré – Musique : Emmanuel Désestré et Florence Albrecht – Avec Florence Albrecht.

    La ville nous enferme, la ville nous enferme, nous enfermons la ville, nous aliénons la ville.

    Sboccia – Un film de Gaëlle Guerin – En partenariat avec la Petite Marchande de Films.

    Deux personnes âgées évoquent une période de leur vie dans une certaine commune. La caméra déambule, à la recherche de quoi

    J'ai deux amours – Un film de Hugues Klingelschmitt – Assisté de Guy Ouillon et Antoine Banni – Musique : Hugues Klingelschmitt - Avec Thibaud Cavalié, Antoine Banni, Terea Maffeis et Guy Ouillon

    J'ai deux amours, par delà les mers. Les révolutions se feront au-delà des colères... Des villes marchant sur les hommes qui titubent pour qu'ils ne cessent de tomber.

    La ville, cette folie – Un film de Timothée Fallet – En partenariat avec la Petite Marchande de Films.

    La ville, c'est très très fatiguant, on n'en peut plus.

    Bulding bang – Un film de Monique et Philippe Millat – Musique : Adrien Millat – En partenariat avec la Médiathèque de Cannes.

    Un enfant joue le soir dans sa chambre, à construire en maquette un village monotone. Il s'endort et ses rêves sont remplis de constructions et de destructions en folie.

    Don Quichotte Dou Païoun – Un film du Radis Calciné – Musique : Jérôme Barbier – Avec Romain magne, François Guillaumet, Christel Giumelli, Teresa Maffeis, Guy Ouillon, Pierre Remy Pichon et Nouara Aci.

    Dans un village sur les berges du Paillon, dont je ne veux pas me rappeler le nom...

    Urbi et Orbi - Un film de Justine Haelters et Mathilde Gilot – En partenariat avec la Petite Marchande de Films.

    Une mystérieuse silhouette noire marche dans la ville jusqu'à ce qu'elle rencontre un groupe de jeunes personnes à la terrasse d'un bar où les choses se troublent.

    Mourir à demi-mot – Un film de Benjamin Audouard – En partenariat avec la Petite Marchande de Films.

    Un film composé à trois. L’un à l’image. L’autre au son, et l’autre, un autre que l’autre au blabla.

    super 8,regard indépendant,cinéma mercury

    Programme 2

    Du balai – Un film de Faust Raccord – Musique : Serge Bouesnard – Avec Hugues Klingelschmitt, Maria Gomez et Ouro Adetchessi.

    Un film noir comme un écouvillon.

    Monts et Vermeil – Un film de Claire Cailliez – Avec Adeline Belloc et Claire Cailliez.

    Métaphore de la folie urbaine venant chercher sa proie, déraciner la fille des contes de fée par un rituel, une ligne sanglante comme une morsure, mais rien ne se passe comme prévu. Les deux personnages en parallèle fusionnent. Elle apprivoise l'araignée.

    Maestro s'il vous plaît – Un film de Blandine Besnard – En partenariat avec la Petite Marchande de Films.

    Quand Caen devient un opéra à ciel ouvert.

    Sans scénario – Un film de Philippe Frey – Voix off de Claire Cailliez.

    Un film expérience sans scénario ni acteurs où divers lieux et œuvres d'art expriment les paradoxes de la ville de Nice qui en font sa folie.

    Excusez - Un film de Thomas Plaete – En partenariat avec la Petite Marchande de Films.

    Offre spéciale – Un film de Olivier Bourguignon – En partenariat avec la Petite Marchande de Films.

    La ville nouvelle, structurée par un ensemble de cases, elles mêmes rangées en lignes et colonnes, vous invite, dans un cadre fabuleux, à jouir en toute puissance.

    Sonatine – Un film de Magali Thomas – Musique : Sergio Monterisi – En partenariat avec la Médiathèque de Cannes. Avec Lucie, Boughos, Paquita, Grisette, Princesse, Una, Michelle, sergio, Raymond, Nicole, Ariane, Camille, Charlotte, Monique, Clezm, Ilagam...

    Folie de la ville vue à travers l’œil naïf et insouciant de nos amies les bêtes. Tout au long de notre voyage nous suivons les chats du port, le chien de la vieille, les poules de Nicole, le poisson de la plage, les mouettes du clown...

    L'escalier – Un film de Antoine Banni – Musique : Cédric M'bala. Avec Sophie Peronne, Cédric M'Bala, Ruben, Ilyes, Thomas et Julien.

    Un escalier est un parfait décor pour un clip mais vraiment pas pratique pour les handicapés du quartier.

    O – Un film de Cate Barron et Xavier Pasturel Barron – Images : Xavier Pasturel Barron - Avec Cate Barron, Juliet Vibert, Monique Prével, Roselle Gillam.

    Hail to thee, thou Sun of the seasons, glorious Mother.

    Point de fuite – Un film de Sylvie Raoul – Son :Dan Fluture – En partenariat avec la Médiathèque de Cannes. Avec Pierre Mathieu, Antoine Henry, Adrien Henry, Hadding Delin, Michèle Mathieu

    Deux modes de vie parallèles à Cannes qui s'ignorent et ne se rencontrent qu'accidentellement.

    Propaganda – Un film de Feyyaz - – Avec Katharina et Joerg Dalichau.

    Une nation qui ne préserve pas sa pureté raciale périra.

    Vertige – Un film de Karim Ghorayeb – Photographie : Inaam Attar – Musique : Hello Psychaleppo – En partenariat avec Metl L Film.

    Je suis né dans une ville qui me fait tourner la tête. Vivre dans un vertige constant devient notre réalité. Je veux partir.

    Oscillations - 11 août 2014 - Un film de Harold Toutain – En partenariat avec la Petite Marchande de Films.

    J'ai voulu prendre des images de la ville où j'ai grandi avant de la quitter.

    Embrouillteillage – Un film de Frédéric Cencini – Images : Frédéric Cencini et Antoine Banni – Avec Frédéric Cencini, Pierre Perois, Jérôme Valéro, Hugues Klingelschmitt, Antoine Banni.

    L'été, des travaux, des embouteillages et les esprits s'échauffent, tant l'esprit de la ville rend fou.

    À l'ombre du jasmin – Un film de Charbel Kamel – En partenariat avec Metl L Film – Photographie : Mohammed Sabbah et Charbel Kamel – Musique : Joe Kamel – Son : Lama Sawaya – Avec Charbel Kamel.

    Un psychologue, un acteur, un producteur. Une ville. Tous sous le même deuil.

  • "Kodachrome", la bande annonce

    Le site des Renards