Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vie de l'association - Page 2

  • Soirée ciné-concert de rentrée le 26 janvier au Volume

    Jeudi 26 juillet 2012
    Soirée Ciné-Concert au Volume
    Stéphane Coda – Super 8 – Jean-Louis Chinaski – Melchior Liboa

    Première soirée de la nouvelle année, le jeudi 26 janvier à partir de 20H00 au Volume (6 rue Defly 06000 Nice). L'association Regard Indépendant en partenariat avec la Source vous propose une soirée pour découvrir ses activités pour la dernière année avant la fin du monde (réglez bien vos montres).
       
    Au programme, une nouvelle diffusion du film de Stéphane Coda, Chloé en amont, présenté pour la première fois lors des 13e rencontres en novembre, avec un accompagnement musical fait pour l'occasion et interprété par Jean-Louis Chinaski. Super 8 pour la seconde partie avec la diffusion en super 8 du palmarès de la collection 2011 ainsi que le programme pour 2012. Musique pour finir, Jean-Louis Chinaski reprendra la guitare avec Melchior Liboa pour un concert de clôture. 

    regard indépendant,super 8,musique,chinaski,stepéhane coda



    20h30
    Chloé en amont – France – 2011 – 28 min. Un film de Stéphane Coda – Montage de Stéphane Coda – Avec Magali Maria et Paulo Correira. Accompagnement musical original et en direct par Jean-Louis Chinaski.
    Une course poursuite en une homme et une femme dans le lit d'une rivière.

    21h30
    Collection super 8 2011 sur le thème "Oui" : Le palmarès
    Éros dans mon super 8 de Nathalie Portas. Grand prix
    Discours aux asticots ou ceux qui s'en étranglent à ramoner les glaviots de Marine Broussaud. Deuxième prix
    Trois lettres... pas mieux de Luc Bonnifay. Troisième prix pour son humour et prix du public.
    L'effet King-Kong de Alban Van Wassenhove. Quatrième prix ou prix King-Kong : pour la prouesse technique.
    (est-ce que) La vie est infinie (?) de Leïla Fréger. Mention spéciale pour sa poésie et sa voix off.
    Oui à l'altruisme de William Tissy. Prix du public

    22h30
    Jean-Louis Chinaski  + Melchior Liboa en concert.
    Jean Louis Chinaski joue avec les mots et les décibels depuis plus de 14 ans. Il est de ces artistes qui nous marquent dès la première rencontre et dont on sait, même si l'on entend plus parler d'eux pendant un moment, qu'ils existent et qu'ils vont resurgir. Et s'il chante encore le désenchanté c'est toujours avec la même rage chevillée au corps, comme en témoigne son premier EP 5 titres solo et autoproduit Celsius 232, une tournée à consommer sans modération.
    Après une période faite de hauts et de bas, Jean-louis Chinaski entame une carrière solo. Exit le groupe ! Aujourd'hui, c'est en solitaire qu'il voyage avec Celsius 232, enregistré en décembre 2010 et sorti en février 2011.
    Sur scène, il évolue avec sa guitare parfois avec le renfort de sample ou d'une boite à rythme, lâchant la bride à un univers composite de la plume au saphir.
    Dans la foulée, Jean-Louis Chinaski sort un nouvel EP 5 titres La fin d'un souvenir pour décembre 2011, toujours en solo, preuve qu'il n'a rien perdu de sa faconde. Des titres constituant une sorte de suite à Celsius 232, un peu comme la face B d'un même disque. Des titres plus lents, plus contemplatifs et qui font comme un écho au premier EP. Une musique très cinématique et des textes foisonnants d'allusions, bercés d'illusions.
    www.facebook.com/jlchinaski
    www.myspace.com/chinaskiweb

    20/01/12 : Les Capucins, Lyon
    21/01/12 :Le Brin de Zinc, Chambéry
    26/01/12 : Le Volume, Nice
    10/02/12 : Théatre de la Providence, Nice
    11/02/12 : Médiathèque, Antibes
    16/02/12 : Les Marcheurs de Planète, Paris
    18/02/12 : La Joie du Peuple, Paris
    24/02/12 : Le Café Provisoire, Manosque
    25/02/12 : Médiathèque, Cannes
    01/03/12 au 15/03/12 : tournée en Russie

    Melchior Liboa
    « Quelques fois mes meilleurs amis sont les trains » Autoproduit.
    Sur la pochette, il ligote une jolie fille sur des rails, bouteille à la main et barbe de trois jours au bec. Melchior est un mauvais garçon qui préfère balancer des mots crus aux quatre vents plutôt que de saucissonner sa langue dans sa poche. Sa poésie brute décrit le monde tel qu’il est, pas joli-joli, mais il réussit tout de même à vous arracher un sourire. Parce qu’il manie avec finesse un humour tordu. Et parce qu’on ne tombe pas sur un type aussi bourré de talent tous les jours. Son folk-rock trempé au blues fait vibrer des mélodies puissantes et parfumées à la térébenthine. Ses textes sombres, parfois dérangeants, creusent une intimité à vif sans jamais tomber dans la facilité. Dans le monde de Melchior, les abeilles butinent des charognes plutôt que des fleurs et ses personnages, noirs et déjantés, sont poursuivis par leurs démons et des comptoirs de bars. Un délice. (Aena Léo )

    http://www.myspace.com/melchiorliboamusic


    PAF : 3 € + adhésion obligatoire à l'association La Source 2 €

    Visuel : Illys Poulpfiction

  • Inscrivez vous à notre nouvelle lettre d'information !

    Grace au travail de VStudio, Regard Indépendant peut lancer désormais sa lettre d'information mensuelle. Un pas de géant dans notre communication. N'hésitez pas à vous y inscrire pour recevoir de nos nouvelles et celles de nos amis et collègues : manifestations, ateliers, concours, projections... une par mois, pas plus. Pour s'inscrire, suivez le lien ci-dessous :

  • Changement d'adresse

    C'est officiel, Regard Indépendant est désormais domiciliée à l'adresse suivante :

    Regard Indépendant

    C/O Maison des associations Nice Centre

    3 bis rue Guigonis

    06300 Nice

    Merci de mettre à jour vos carnets d'adresse.

  • Ennio

    Nous avons appris la disparition brutale de notre ami Ennio Uscida la semaine dernière. Triste nouvelle. Ennio était passé à Regard Indépendant il y a une dizaine d'années, quand nous étions encore rue Delille côté Arcanae. Depuis lors, il était resté un membre irrégulier mais fidèle et généreux, passionné par le super 8, toujours plein d'énergie et de projets. C'était un grand plaisir de l'avoir vu revenir participer aux réunions depuis un an et j'avais espoir qu'il nous ferait un beau film pour la collection. Il en aura été décidé autrement. Nos pensées vont aujourd'hui à sa famille et à ses proches. Salut, Ennio.

  • Pour Jafar Panahi

    Panahi.jpg

    Le cinéaste iranien Jafar Panahi a été condamné à six ans de prison et la justice lui a interdit de réaliser des films ou de quitter le pays pendant les vingt prochaines années, a annoncé son avocat lundi. Panahi est l'un des plus fameux metteurs en scène de ce pays. On lui doit Le ballon blanc (1995) qui avait reçu la Cméra d'or à Cannes, Le cercle (2000) qui lui valu le Lion d'Or à la Mostra de Venise en 2000, Sang et or (2003) et Hors jeu en 2006. Il devait présenter son dernier film L'accordéon cette année à Cannes mais son arrestation le 1er mars l'en a empêché. Plusieurs actions symboliques au niveau international (le FIF de Cannes a conservé sa chaise vide de juré), une grève de la faim et une forte caution, ont permis sa libération, mais il restait plus que jamais dans le collimateur du pouvoir. Son « crime », outre ses films très ancrés dans la réalité quotidienne de son pays (qu'il refuse de quitter et où il persiste à filmer), est d'avoir ouvertement soutenu le mouvement réformateur et le candidat de l'opposition lors des élections truquées de l'an dernier.

    Un autre jeune réalisateur, Mohammad Rasoulof, qui travaillait sur un film avec Panahi, a également été condamné à six années de prison.

    Un nouveau mouvement de protestation se met en marche, avec notamment une pétition de la communauté française du cinéma (http://www.ipetitions.com/petition/solidarite-jafar-panahi). Plusieurs autres existent, toutes exigent, et nous nous joignons à elles, la levée de cette condamnation

    A notre modeste échelle, l'information doit circuler et nos amis de Cinéma sans Frontières, qui ont diffusé à plusieurs reprises les films de Panahi, proposent le week-end du 8/9 janvier 2011 d'organiser au cinéma Mercury une manifestation inter associative avec projection de films, débats et information afin de sensibiliser le public niçois à cette atteinte lamentable aux droits de l'homme et à faire connaître le travail du réalisateur.

  • Soirée super 8, musique et vidéo le 9 septembre à la Semeuse

    C'est la rentrée... Regard Indépendant en partenariat avec la Semeuse vous propose une soirée super 8, musique et vidéo avec projection en plein air. L'évènement aura lieu jeudi 9 septembre 2010 à 19h00 au théâtre d ela Semeuse, rue du château dans le Vieux Nice.

    PAF : 5 € avec buffet et 1 consommation

    Programme :

    Concert 19 h 30 Les Arbres qui Marchent

    En voila une avalanche de sons, entre mix electro, et psychedelique, Les Arbres Qui Marchent ne vous laisserons pas indifférents. Un jeu vivant improvisé en temps réel.

    Les Arbres Qui Marchent sont au départ un projet d’« ambient music », suivant une des définitions qu’en donne Brian Eno, l’inventeur (s’il en est) du concept. Une musique assez ouverte pour permettre une part de recherche, mais toujours futile... sans encombrer l’air.

    Benoit Seyrat A.K.A. Les Arbres Qui Marchent (Plus d'infos : http://www.myspace.com/laqm)

    Durée: 45 minutes environ - pause

    Semeuse.png

    20 h 30 A la vie, à l'amour à la folie.

    L'association Regard Indépendant organise chaque année depuis 2005 la production d’une collection de films en super8 noir et blanc sur le principe du « tourné-monté » autour d’un thème. L’objectif de cette opération est d’encourager la création locale à travers l'utilisation d'un format original dans un dispositif léger et économique.

    Nous vous proposons de découvrir ce soir l'intégralité de notre collection 2009 intitulée A la vie, à l'amour, à la folie. Dix courts métrages tour à tour drôles, inquiétants, tendres, musicaux, dessinés, rêvés.

    Collection A la vie, à l’amour, à la folie – Production Regard Indépendant en partenariat avec Televisor (Köln—Allemagne).

    I love Paris de Nicolas NSB  

    All'arrabiata d'Antoine Banni  

    Kitchen afternoon de Tina Von Traben  

    L'homme que j'attendais de Roxane Petitier  

    Verdict sans appel de Cédric Coppola  

    Joujou de Feyyaz & Nicola Richter

    Zwinkern - Clin d'oeil de Marcel Belledin

    Cauchemar, à l'amour et à la folie de Elisabeth Vissio et Philippe Frey

    L'amour amène la vie à la folie de Constanze Langhamer

    Durée : 30 minutes environ - pause

    4_0001_foto.jpg

    21 h 20 Skinnskatteberg

    Suède / 2008 / documentaire musical / Un film de de Jesper Ganslandt, musique de Erik Enocksson

    L'aube se lève sur les bois, dans le Västmanland. Un petit groupe de personnes s'affairent dans le calme de la forêt. Un piano est posé sur la mousse. Un orgue est installé à côté. Le chœur prend place. Erik Enocksson entame sa prestation au moment où la pluie commence à tomber sur Skinnskatteberg. Il fait nuit lorsque le concert prend fin.

    Durée : 30 minutes environ - pause

    Skinnskatteberg aff.jpg

    22 h 10 Straight 8 2010

    Retour au super 8 en tourné-monté avec un classique et classieux programme Straight8. Après la première mondiale au festival de Cannes en mai, voici une sélection inédite de dix des meilleurs films super 8 de l’association anglaise, cru 2010. Invention, pellicule, folie douce, musique et cinéma.

    Le site des Straight8

    Durée : 30 minutes environ

    Visuel : Illys Poulpfiction

  • La 1014 XL

    1014xl.jpg

    Photographie source : DVXuser

  • Des nouvelles en super 8

    Tout d'abord, notre ami Ennio Uscidda a offert à l'association une très belle caméra canon 1014 XLS, le modèle au-dessus de celle que nous avons déjà. Mille merci pour ce don. La caméra est à disposition pour les réalisateurs de la nouvelle collection 2010.

    La collection, parlons-en. Les tournages ont commencé, assez doucement il faut dire. Après Frédéric Cencini, très en avance et qui doit brûler d'impatience de voir ses images, c'est Cyril Belange qui a tourné début juillet sur la place Rossetti (voir photographie de Michele Ciulla) avec, entre autres, Ségolène Alunni. Le film s'intitulera Le premier amour, c'est pas toujours ça !. Sur sa lancée, Cyril envisage une autre expérience en noir et blanc.

    Le premier amour, c'est pas toujours ça-Faille fatale.JPG

    De son côté, le président a franchi le pas avec non pas un mais deux films. On n'est pas président à moitié. Explication : le dernier dimanche de juin a vu l'organisation par nos amis d'héliotrope d'un tournoi de futebol inter-associatif et, pour l'occasion, une pellicule a été imprimée. Bande son en cours. Et puis un film pour la collection a été tourné dans la foulée. Le titre n'est pas encore trouvé.

    Les bobines sont en cours de développement en Allemagne.

    Pour les autres projets, c'est l'attente. Nos amis allemands ont reçu leurs pellicules et trois nouvelles personnes se sont proposées pour la collection : Philippe Cardillo, Tristan Bonnargent qui avait réalisé l'un des films venus de Caen il y a trois ans et Karine Edowiza.

    Enfin, deux festivals ont sollicité certains des réalisateurs de la collection 2009, le festival de Capalbio (Italie) pour celui d'Antoine Banni et le festival Fancine, le Fantastic Film Festival de Málaga (Espagne). pour celui de Philippe Frey L'association se charge d'envoyer les films et puis on croise les doigts.

  • Cannes 2010

    Cannes 2010.JPG

    Vincent et Xavier - Photographie Andrea

    Les chroniques cannoises sur Inisfree

  • Voeux

    Voeux 2010.jpg

  • Nouveau siège social

    Ce fut un peu laborieux, mais nous y sommes. Regard Indépendant a un nouveau siège social, une nouvelle adresse :

    Regard Indépendant

    C/O Espace Associations Nice Centre

    45, promenade du Paillon

    06000 Nice

    Le dossier est dans les mains de la préfecture pour officialiser tout cela, mais vous pouvez d'ores et déjà envoyer votre courrier à cette adresse.

  • AG extraordinaire du 16 juin

    Le 16 juin s'est tenue une assemblée générale extraordinaire (dans les locaux de nos amis d'Héliotrope) qui a entériné notre changement de siège social. Le relais des Associations ayant fermé fin avril, nous avons du trouver une autre domiciliation et monter un dossier pour l'espace Association Nice Centre. Vous pouvez désormais noter cette nouvelle adresse pour le courier :

    Regard Indépendant

    C/O Espace Associations Nice Centre

    45, promenade du Paillon

    06000 Nice

    La deuxième partie de la réunion a été consacrée à la préparation de la soirée du 25 juin à l'Opéra Plage et aux premières réflexions sur les 11e Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice qui se tiendront du 22 au 25 octobre. mais nous allons en reparler assez vite. Luc a eu la bonne idée de prendre quelques photographies. Qu'il en soit ici remercié.

    REGARD-Indépendant-01.jpg
    REGARD-Indépendant-02.jpg
    REGARD-Indépendant-03.jpg

     

     

  • Le nouveau bureau

    Suite à l'assemblée générale extraordinaire du 5 mars, un nouveau bureau a été désigné pour diriger l'association durant les trois années à venir. Il se compose désormais de :

    Vincent Jourdan, Président

    Marion Quaranta, Trésorière

    Philippe Frey, Secrétaire Général

    Félicitations à Marion pour son entrée dans le saint des saints de Regard Indépendant et un grand merci à notre trésorier sortant, Luc, qui a assumé cette (lourde) charge pendant un peu plus de trois ans avec rigueur et exactitude, sans jamais perdre sa bonne humeur.  Je tenais à lui exprimer ma profonde gratitude pour s'être proposé à un moment délicat (fin 2004, ce n'était pas la joie) et avoir, au sein du bureau, participé très activement au redressement financier de l'association, entretenant par la suite, sans faiblir, sa bonne santé. Luc, merci.

  • Carte de voeux

    Toute l'équipe de Regard Indépendant vous souhaite une belle et bonne année 2009. Cliquez sur l'image pour profiter au mieux de notre carte de voeux.

    Voeux.jpg