Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Regard Indépendant - Page 10

  • 25 juin - Soirée ciné-concert à l'Opéra Plage

    Du 22 au 25 octobre 2009, la 11ème édition des Rencontres Cinéma et Vidéo prend à nouveau ses quartiers au théâtre Trimages, au cinéma Mercury et au MUSEAV à Nice. L’objectif de ce rendez-vous est de permettre au public de découvrir la production cinématographique régionale. L’association REGARD INDEPENDANT, organisatrice de cet événement, diffuse à cette occasion une sélection de films, courts ou longs-métrages, films d’animation, documentaires ou encore vidéo d’art.

    En avant première deux soirées « spécial été » précéderont les Rencontres les jeudi 25 juin et 27 août à l’Opéra Plage. Concert et projections face à la Méditerranée dans la douceur d'une belle soirée d'été.

    25-juin-visuel.jpg

    Soirée du 25 juin 2009


    21h00 L'étrange cas de J.L. Chinaski : Une exhibition introspective

    Après avoir gravi les cimes

    de l'hémisphère gauche,

    par la face nord,

    plutôt classique et prosaïque,

    J.L. Chinaski

    plonge dans les abîmes

    de l'hémisphère droit,

    par les mers du sud,

    plus excentriques et poétiques.

     

    21h45 Cinéma et vidéo en plein air

    Carte blanche au festival du Cinéma Brut (3-5 juillet 2009) – 20 min

    - Bande annonce FCB09
    - Muxi
    - Minute Moments
    - Green Hell
    - Le tunnel
    - Cinémabrut EUH…

     

    RIP Marilyn !

    Un film de Laz Loubraz & Johnny Mc Cook – 25 min. - Production Laz Loubraz & Johnny Mc Cook

    Avec Johnny MC Cook - Lilja Nott - Arni Assgeirsson.

    Islande, septembre 2006

    Un soldat américain tue un homme déguisé en Marylin Monroe. Prenant la fuite avec le corps, il traverse le pays à la recherche d'une femme nommée Lilia.

    RIP marilyn.jpg

    23h00 Concert Les Tikis

    Après 2 albums solo (Emi, Universal) et plusieurs chansons écrites pour Calojero, David Halliday, Native, Sylvie Vartan etc... la chanteuse Christine Lidon rejoint Fred Martinez et Franck Durban fondateurs des mythiques "Playboys" pour former le groupe dont ils ont toujours rêvé : Les Tikis. S'agissant d'un girl group dans la pure tradition northern soul ils font appel aux fabuleuses voix de Marie Loupiac et Isabelle Marceddu. Ils trouvent chez Thierry Lespinasse le batteur idéal pour assoir des tempos toujours dansants.

    Tikis-1.jpg

    En savoir plus : http://www.myspace.com/lestikis

    Photographie Droits réservés source : page Myspace Tikis.

     

    OPERA PLAGE

    Quai des Etats Unis - 06300 Nice

    RÉSERVATIONS : 04 93 62 31 52

    Entrée : 5€

     

    Renseignements public : 06 23 07 83 52

    regardindependant@gmail.com

    www.regardindependant.com

     

  • 15 avril : journée régionale : Courts d'ici

    Dans le cadre d'Un Festival c'est trop court - 9ème édition, Regard Indépendant participe à la journée régionale du mecredi 15 avril qui se composera des évènements suivants :

    • 2 programmes de films réalisés et produits dans la région (Courts d’ici 2 et 3)

    • Présentation des collections Ciné Tracts (Marseille) et Imsomnie (Nice)

    • Présentation de films aidés par les fonds d’aide régionaux – CG 06 et Région PACA (Courts d’ici 1)

    Diffusion des films en présence des réalisateurs

    • Rencontre autour de la production et la diffusion du court métrage (16h – entrée libre)

    « Des dispositifs originaux pour le soutien de la création cinématographique régionale : Initiatives de formation, de réalisation et d'ateliers. Propositions pour un dispositif coordonné. »

    A partir de 14h00 dans l'auditorium du MAMAC

    La confection de la programmation régionale pour cette neuvième édition d'Un Festival c'est trop court a été un grand plaisir. Avec plus de cinquante oeuvres proposées par des auteurs venus des quatre coins de la région, c'est le plus grand nombre de films que nous ayons eu à visionner depuis la création de cette fenêtre de diffusion. Le signe d'une vitalité de la production qu'elle soit professionnelle, associative ou indépendante. Un signe encourageant qui se double d'une grande qualité dans la majorité des oeuvres présentées. Du coup, Héliotrope et Regard Indépendant ont décidé d'accorder une part plus large à cette production qui nous est chère avec trois programmes.

    Les deux premiers vous proposeront d'explorer les univers fort divers des créateurs régionaux avec courts métrages de fiction et documentaires. Vous passerez ainsi des dunes oniriques de Le tonneau des danaïdes à la campagne ensoleillée de Les cerisiers, des souvenirs de guerre et de famille de Obstruction brusque d'un vaisseau par un corps étranger au parcours étonnant du boxeur de Dato. Ces programmes traduisent notre enthousiasme à soutenir les démarches de création originales, à suivre des auteurs que nous avons toujours plaisir à recevoir comme Denis Cartet ou Catherine Savy, et à repérer de nouveaux talents comme Alizé Sambain issue de l'ESRA Côte d'Azur.

    Le troisième programme mettra l'accent sur des démarches originales de production en proposant deux collections de films éloignées de formes mais proches d'esprit. Insomnie est une collection de films super8 réalisés selon la technique du tourné-monté. Une seule pellicule pour trois minutes de cinéma sans filets. Initiative de Regard Indépendant avec le concours du RADAR Normandie basé à Caen, la collection regroupe 14 films d'auteurs confirmés comme de débutants. Nous vous proposerons une sélection de cinq d'entre eux. La série Ciné-tracts est une collection en 16mm noir et blanc initiée par Labo d'Images qui s'est fixée pour but de « questionner la société et nos idéologies en matière d’écologie». Mais foin du didactisme, il s'agit d'abord d'oeuvres poétiques qui revendiquent un savoir faire artisanal avec notamment le développement des négatifs et des copies par le réalisateur et un travail sur une table de montage classique. Documentaire sur l'ile d'Alucardi (là où Nanni Moretti tourna l'un des épisodes de son Caro Diario), animation expérimentale, fable sociale, comédie, séance de lecture avec Françoise Lebrun, essai proche du théâtre, fantaisie burlesque qui appelle à l'aventure, le résultat est à la hauteur de l'ambition. Six films de la collection vous seront présentés.

    Et, comme chaque année, une table ronde sur les problématiques qui nous sont chères permettra de faire avancer la réflexion sur le soutien à cette création régionale.

    Vincent Jourdan

    Président

    Pour Regard Indépendant

  • Le nouveau bureau

    Suite à l'assemblée générale extraordinaire du 5 mars, un nouveau bureau a été désigné pour diriger l'association durant les trois années à venir. Il se compose désormais de :

    Vincent Jourdan, Président

    Marion Quaranta, Trésorière

    Philippe Frey, Secrétaire Général

    Félicitations à Marion pour son entrée dans le saint des saints de Regard Indépendant et un grand merci à notre trésorier sortant, Luc, qui a assumé cette (lourde) charge pendant un peu plus de trois ans avec rigueur et exactitude, sans jamais perdre sa bonne humeur.  Je tenais à lui exprimer ma profonde gratitude pour s'être proposé à un moment délicat (fin 2004, ce n'était pas la joie) et avoir, au sein du bureau, participé très activement au redressement financier de l'association, entretenant par la suite, sans faiblir, sa bonne santé. Luc, merci.

  • Adhésions 2009

    La nouvelle année commence doucement. Après une année intense et les 10e rencontres en octobre dernier, Regard Indépendant poursuit ses activités. Ciné-concert en janvier, déplacement à Clermont Ferrand pour le festival du court métrage, soirées de programmation prévues, participation à Un festival, c'est trop court en avril, nous lançons un appel aux adhésions. Nous vous proposons de rejoindre notre association pour soutenir et participer à son action en direction de la création indépendante sur Nice et sa région. Cinéma et vidéo, écriture, développement de la production associative avec une nouvelle série en super8, promotion, diffusion, le travail ne manque pas pour ceux qui souhaitent s'investir dans le projet associatif. Regard Indépendant, comme chaque association, est ce que ses membres en font et votre engagement est le plus précieux des soutiens. Vous pouvez télécharger le bulletin d'adhésion ainsi qu'une fiche de contact destinée à mieux vous connaître. Vous pouvez les imprimer, les remplir et nous les retourner à l'adresse suivante avec votre cotisation (chèques à l'ordre de Regard Indépendant):

    Regard Indépendant

    C/O Relais des Associations

    12 rue Delille

    06000 Nice

  • Soirée ciné-concert à l'Opéra plage le 17 janvier

    Pour bien commencer l'année, l'association Regard indépendant propose une soirée ciné-concert le samedi 17 janvier à 20h30 à l'Opéra plage. Au programme, le fameux groupe niçois Les Playboys en concert exceptionnel, une sélection des vidéos de Joe la Mouk et quelques surprises en super8.

    flyer-bat.jpg

    Les Playboys

    Ils sont amis depuis plus de trente ans et ont toujours été associés au Rock Pop Français. On les trouve déjà au milieu des années soixante dix comme initiateurs du mouvement Punk en France sous le nom des "Dentists", puis en 1979 ils seront à l'origine du "revival Garage sixties ", comme leurs amis Américains les "Fleshtones". Désormais immortalisés par le Dictionnaire du Rock qui leur consacre une page, ils sont considérés comme un des meilleurs groupe du genre. Aujourd'hui, après cinq 33 tours et quatre 45 tours qui alternent reprises (du British Beat au Garage américain en passant par le Surf....) et leurs propres compositions en français dans le style Ronnie Bird ou Jacques Dutronc (leur nom fait d'ailleurs référence à ce dernier), ils demeurent par dessus tout un groupe de scène très énergique et dont le son reste incroyablement fidèle à celui des années soixante.

    Leur page Myspace

    Leur site

    PBOYS2.jpg

    Joe la Mouk

    "Immature, inutile, con, détestable, mal filmé, mal joué mais incontestablement culte !"

    En matière de vidéo, Joe la Mouk fait preuve de talents très divers. S'ils pratiquent le détournement classique, ils sont particulièrement à l'aise avec la parodie tous azimuth, faisant revivre les grandes heures des Nuls ou des Inconnus. Pastiche de Star Trek, dessin animé, vidéo d'art, clip de boys band, documentaires d'intervention, ils épousent des formes visuelles très diverses pour mieux les étouffer sous l'humour et la dérision. Avec MRS, Gael s'est lancé sur de remarquables travaux de montage à partir d'images d'archives du domaine public. Comme Charlie Mars avec lequel ils entretiennent des liens qui ne sont pas simplement des liens internet, les Joe la Mouk s'expriment en artistes complets et produisent leurs petits films à un rythme qui laisse admiratif. Maîtrisant parfaitement les nouveaux modes de diffusion sur Internet, Youtube, Dailymotion, les blogs, rompus à l'utilisation des Créative Commons et du libre, ils donnent à leur travail une audience qui ferait rêver bien des cinéastes.

    medium_Joe_la_mouk.jpg

    Ta gueule! Clip 2 min.11s.

    Space Mouk épisode 1. 4 min. 05s.

    Le Noël de Patapouf. Animation. 4 min.

    Non. 5 min. 40 s

    Nick les poules. Clip. 3 min. 32s

    Space Mouk épisode 2. 3 min. 50s.

    OBB. Clip. 3 min. 35s.

    Leur site

     

    Opéra plage

    Nice – Quai des Etats-Unis

    Entrée : 5€

    Renseignement : 06 23 07 83 52

    www.regardindependant.com

  • Merci

    Gateau.jpg

  • 10e Rencontres, c'est demain l'ouverture

    Jeudi 23 octobre – 20h30

    Le Volume

    Ouverture : Court-métrages, musique et petits fours

    Adhésion à la Source pour la soirée d’ouverture : 2€ (obligatoire)

    Partie 1 :

    SOK

    Un film de Suzanne Cotto – 3 min. 38 – Autoproduit

    Sur un coussin d'air ou en hélicoptère, elle a toujours les pieds sur terre

    SOK.jpg

    Ghost

    Un film de Séphane Coda – 6 min. 30

    Avec Magali Maria et Bérangère Humblet et les membres du groupe Mueros (Matthieu, Chris, Philippe, Erik).

    Un clip tourné avec un appareil photo numérique (canon 30d) sur une musique du groupe Mueros.

    In Limbo

    Un film de Michelle Ettlin- 3 min. 45 - Animation

    Un voyage en train, une conversation, un couple parle de leur fils. Mais pendant ce dialogue, le voyage prend un tour surprenant.

    inlimbo2.jpg

    Ramuschka !

    Un film de Cédric Coppola – 3 min. 40 – Production Magma Prod.

    Avec Leny Sellam, Christina Griseri, Serge Canton et Pauline.

    L'amour n'est pas aveugle, mais il a ses raisons que le cinéma ignore... Et si Leny Sellam manie les langues, l'aveugle, lui sait manier la canne. À qui le cœur de la belle roumaine ?

    Programme Mozinor – 15 min.

    Pas de rencontres sans le maître du détournement avec au programme : Georges Brassens et la puissance de la fonk, les héritiers de 68, un Scoop, Pekin 2008, le petit potager et l'indispensable Chuck Norris facts.

     

    Partie 2

    Concert AGINOMOTO

    (Chanson populaire mélodramatique)

    « Spectacle musical où les comédiens sont des chansons qui se donnent la réplique. Deux interprètes multi-instrumentistes projettent sur l’écran de votre curiosité le festival de leurs pensées. Au final, au rythme de leurs numéros, vous aurez parcouru les steppes du Brésil et tutoyé Chuck Norris. »

     

    Partie 3

    Programme Straight8, une sélection des meilleurs films super 8 projetés lors des soirées londoniennes en 2008.

    The knitted man - David Franklin & Alex de Castro

    What mishka the bear saw in the woods : The untold story of the mysterious death of Yuri Gagarin - Philpott/Gale

    Desert - Max Day

    Gnomad - Sarah Thom & Sarah Toogood

    PMT (poor matthew's tale) - Rebecca Macmillan

    A life - Cecilie Owren

    4 kilos de recuerdos - Faride Schroeder Lases

    Me and my nothing - Big red button

    Flummox - Lilly Lamia

    La course (the race) – Sam Jarman, Max Lambert & Molly Beaven

    Luzvania - Vidblain

  • "Insomnie", ça se poursuit

    Un point sur la série super8 en tourné-monté « Insomnie ». Côté niçois, sur les douze projets mis en route, trois ont été développés cet été (Nathalie, Xavier et Antoine), deux autres, celui de Philippe Frey et Elisabeth Vissio, et celui d'Alexandre Modica sont en train de revenir d'Allemagne. De leur côté, Tsang Yim et Nicolas Clair ont terminé et remis leur travail qui partira pour développement cette semaine avec celui de Sébastien Antoine qui doit arriver au Relais si ce n'est déjà fait. Nicolas Deliau et Stéphane Coda doivent tourner incessamment sous peu, comme, je crois Yoan Boselli. Nous espérons avoir bientôt des nouvelles des trois autres projets restants. Côté normand, je dois reprendre contact pour évaluer la situation après la longue trêve estivale. Merci encore à tous et plus particulièrement à Andréa qui vous tanne, mais c'est pour votre bien !

    Je pense pouvoir annoncer officiellement que la projection aura lieu le samedi 25 octobre à 20h00 au théâtre Trimages et, chose que la plupart d'entre vous ignore encore, il y aura un jury de cinéphiles qui remettrons un ou plusieurs prix, en matériel et/ou pellicule histoire de pimenter la soirée. Mais en conservant le caractère décontracté qui est notre marque de fabrique. Vous en saurez plus bientôt.

    Et pour illustrer ces lignes, voici quelques photographies du tournage de Dors tranquille, Lambert de Xavier Ladjointe. De haut en bas : Xavier, réalisateur, Jean-Loup Manassero, l'acteur et une photographie du tournage. Je finis de traiter les autres et je vous les mets en ligne.

    Xavier.JPG
    Jean-Loup-Manassero.jpg
    Tournage_garage.jpg
  • Les photographies de la soirée du 24 juillet

    Cliquez sur la photographie popur découvrir l'album souvenir de la soirée sur l'Opéra plage. Merci à Xavier pour la mise en ligne ainsi qu'aux photographes. Rendez vous le 21 août.

    Ecran.JPG

     


  • Rappel : le blog des 10 ans

    Comme vous ne l'ignorez plus, nous fêtons cette année les 10 ans des Rencontres Cinéma et Vidéo. Comme chaque année depuis trois ans, nous ouvrons pour l'occasion un blog qui permet de suivre l'évolution de la construction de la manifestation et qui donne toutes les informations pratiques. Comme les premiers éléments de programmation ne sont pas tout de suite disponibles, nous vous proposons de faire un retour dans le passé avec la publication, depuis mai et jusqu'en septembre, d'archives de la manifestation, photographies, textes et vidéos. Prenez donc le temps d'une visite au coeurs de la création locale et des nombreux invités qui se sont succédés aux rencontres. Cliquez sur la photographie d'Andrea.

    MP cannes.JPG

     

  • Insomnie : nouvelle collection en super8

    L'association Regard Indépendant organise la production associative d’une nouvelle collection de films de court métrage autour du thème : Insomnie. Les films seront réalisés en super8 noir et blanc sur le principe du « tourné-monté ». L’objectif de cette opération est d’encourager la création locale à travers l'utilisation d'un format original dans un dispositif léger et économique.

    Le principe de la collection est proposé aux réalisateurs de la région. Chaque réalisateur sélectionné reçoit une bobine de pellicule super8 noir et blanc destiné à la réalisation d’un court métrage autour du thème proposé. Une photographie, réalisée par Antoine Banni, devra être intégrée au film.

    L'association prend en charge l’achat de la pellicule et son traitement ainsi qu'une participation aux frais de régie à hauteur de 150 €. Elle met à disposition ses moyens propres pour le tournage.

    L'association organisera la diffusion de la collection lors de ses manifestations ainsi qu'une édition en DVD.

    20 courts métrages sont mis en route cette année. Les réalisateurs Antoine Banni, Xavier Ladjointe, Christine Pham, Alexandre Modica, Philippe Frey et Élisabeth Vissio, Charlie Massiéra, Sebastien Antoine, Nathalie Portas, Nicolas Clair et Yim Tsang de la villa Arson et Stéphane Coda ont d'ores et déjà commencé leur travail. Les tournages auront lieu tout au long de l'été.

    Sept pellicules ont été proposées à l'Atelier du Film Court de Caen afin de mettre en place un partenariat, stimuler les échanges entre associations et élargir les possibilités de diffusion.

    La première des films de la collection Insomnie aura lieu au cours des 10emes Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice qui se tiendront du 23 au 28 octobre 2008.

  • Un festival, c'est trop court - Table ronde

    Rencontre professionnelle

    Samedi 5 avril à 14h30

    Théâtre de la Photographie et de l’Image de Nice

    Entrée Libre


    Comment les festivals aident les jeunes réalisateurs ?

    Animée par Vincent Jourdan

    Regard Indépendant

     

    Depuis une trentaine d'années, dans le petit monde du court métrage français, les festivals se sont imposés comme acteurs incontournables. Aujourd'hui, ils maillent l'ensemble du territoire national et assurent l'essentiel de la diffusion en salle des formes courtes et formats atypiques. C'est à travers les festivals que les auteurs peuvent rencontrer un public pour la première fois et leurs oeuvres se construire une carrière. Mais les équipes de passionnés qui organisent ces évènements ponctuels ne se limitent pas toujours à cet aspect de la diffusion. A travers les rencontres avec les réalisateurs, producteurs, techniciens et acteurs, elles ont cherché petit à petit à soutenir la création même, la formation, l'éducation et la préservation. Par la suite, à partir des années 90, certaines collectivités territoriales se sont appuyées sur les festivals pour la mise en oeuvre et le relais de leurs politiques. Avec plus ou moins de bonheur.

    Ces initiatives en direction de la création ont pris plusieurs visages : A travers les compétitions, il y les dotations financières ou en natures qui permettent d'aider le film suivant. Il y a les différentes formes de mise en réseau et les marchés (Aix en Provence, Clermont Ferrand) qui organisent des possibilité de vente des films. Il y a les concours et dispositifs originaux autour de la réalisation (Marathon du court, SIRAR, Ateliers Courts) et du scénario (Angers, Aubagne)qui stimulent la création.

    Acteurs engagés, les festivals représentent une sorte de laboratoire de recherche et développement qui donne corps à cette exception culturelle tant vantée. Mais là où certains font de beaux discours, les festivals agissent. Aujourd'hui que les redéploiements des crédits de l'état menacent l'existence même de certains d'entre eux, il nous a semblé opportun de rappeler de quelles façons les festivals s'engagent pour les créateurs. Comment ils inventent des dispositifs originaux et les mènent à bien à force d'énergie et de passion. Comment ils restent pourtant dans les coulisses, se plaisant à voir sur leurs écrans le fruit de leurs patients efforts.

    Nous évoquerons donc les différents aspects de ces rapports entre festivals et réalisateurs jeunes et moins jeunes, avec nos invités.

     

    Fred Premel (Tita production - Festival de la Ciotat)

    Charlotte Le Bos-Schneegans (Chargée de mission cinéma et audiovisuel - Direction de la Culture et du Patrimoine - Région Provence-Alpes-Côte d'Azur)

    Fabrice Marquat (Chargé de programmation - Agence du Court Métrage)

    Chrystophe Pasquet (Festival Aix en Provence)

    Daniel Rocchia (BTS audiovisuel de Cannes - Rencontres Cinématographiques de Cannes)

    Un réalisateur de la sélection à confirmer

     

    Nice, 1-6 avril 2008

    www.nice-filmfest.com

  • Un festival, c'est trop court - Courts d'ici

    Mercredi 2 avril à 20h30
    Dimanche 6 avril à 16h


    Théâtre de la Photographie et de l'Image

    22 bd Dubouchage

    Nice

     

    L'association Regard Indépendant est heureuse de répondre une nouvelle fois à l'invitation d'Héliotrope en participant au volet régional de la huitième édition d'Un Festival c'est trop court. Heureuse et solidaire car nous savons quelles difficultés sont celle de l'équipe du festival, difficultés partagées par l'ensemble des acteurs de la culture de notre pays. Aujourd'hui que de pures considérations financières remettent en cause un travail essentiel autour de la création émergente et de sa diffusion, il faut répéter sans relâche que les festivals comme celui de Nice, partout en France, permettent d'apporter au public les images et les films des grands noms de demain. L'exception culturelle ne saurait se contenter de ce qui est établi, de ce « qui marche », mais doit veiller comme le lait sur le feu sur la jeune création, les recherches, les essais, les formes originales et les espaces trop rares qui les diffusent. Elles sont l'avenir.

    On aura beaucoup parlé à Nice et en Région Provence Alpes Côte d'Azur de l'importance du cinéma ces derniers mois. C'était un temps d'élections. Au niveau régional, il est important de voir quelle réalité cela recouvre. Ce ne sont pas seulement quelques productions de prestige, quelque soit leur intérêt économique, mais un vaste monde de créateurs, d'acteurs, de techniciens, de rêveurs, de conteurs d'histoires qui de Marseille à Nice en passant par Toulon, travaillent sans relâche pour une passion commune aux formes multiples. Ce sont ces formes que nous vous proposons de découvrir à travers le programme régional. Mais avec Héliotrope, nous cherchons depuis des années à stimuler cette création. En collaboration avec le collectif de comédiens La Réplique, nous avons mis en place un dispositif d'Ateliers Courts, « Films d'auteurs, films d'acteurs » qui ont donné en 2007, à notre grande fierté, naissance à trois courts métrages qui vous seront proposés lors d'une séance spéciale.

    Enfin, le sujet étant d'une brûlante actualité, nous vous invitons à une table ronde autour de l'importance de l'implication des festivals de court métrage dans le soutien aux réalisateurs. Nous vous y espérons nombreux car il y a tant de choses à dire.

     

    Sélection de courts métrages réalisés et produits en région P.A.C.A en partenariat avec l’association Regard Indépendant, présenté par Vincent Jourdan, président. Durée : 1h31

     

    RESF : un réseau de résistance de Agathe Dreyfus, Christine Gabory, Ivora Cusack
    2007 I documentaire I 8‘

    Conseils d'orientation de Clément Inglesakis
    2007 I fiction I 18 ‘

    Dire avec les yeux de Jean-Paul Noguès
    2007 I expérimental I 6‘

    Petite feuille de Claire Allanic
    2007 I fiction I 5 ‘

    Yendin de Yann Marquis
    2007 I expérimental I 12 ‘

    Boxing club de Simone Simon, Eric Antolinos
    2007 I documentaire I 13’

    Demeure le corps de Philippe Rahmy
    2007 I expérimental I 12‘

    Ne pas effacer de Sébastien Antoine
    2007 I fiction I 17‘

    309596538.JPG

    Nice, 1-6 avril 2008

    www.nice-filmfest.com

  • Assemblée Générale

    La première Assemblée Générale de l'année aura lieu ce jeudi 27 mars 2008 à 18h30 au Relais des Associations, 12 rue Delille à Nice. Elle est réservée aux membres de l'association à jour de leurs cotisations. Ne manquez ce moment important notre année associative. L'ordre du jour a été envoyé par couriel.

    Le bureau 

  • Voeux

    De nouveaux ateliers courts.

    Une nouvelle collection de super8 en tournés monté.

    De nouvelles soirées au Volume (et ailleurs).

    Et les 10e Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice en octobre.

    L'association est heureuse de vous présenter ses voeux pour une belle année 2008.

    Cliquez ICI pour découvrir notre carte !