Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vidéo - Page 2

  • 26 avril : Les Instants Vidéo au Volume

    Le 26 avril, au Volume, l'association Regard Indépendant en collaboration avec la Source et Lo Peohl, vous convie à une soirée extra-ordinaire, musicale et politique, électronique et poétique en recevant les Instants Vidéo pour une double programmation proposée et présentée par Marc Mercier.  

    medium_LogoInstants.jpg             medium_Source001.jpg

     

    Les Instants Vidéo sont implantés à Marseille, mais cultivent le nomadisme. C’est dire que la frontière des genres artistiques les indiffère totalement. C’est pourquoi l’art vidéo est leur cheval (poétique) de bataille, car c’est un art hybride, insolent, invraisemblable…

    Les œuvres présentées ici sont à la fois poétiques et politiques. Elles ne sont ni réalistes, ni surréalistes, mais sous-réalistes : elles travaillent ce qui ne se dit pas, ce qui ne se montre pas, ce qui inquiète. Elles se situent sous la réalité des pavés dont les peuples en colère font de si belles barricades.

    La première partie débute par un hommage au grand poète performer marseillais Julien Blaine qui n’en finit pas de s’écrouler pour toujours rebondir plus haut que son verbe incandescent.

    La seconde partie rend un hommage au plus grand poète électronique, Gianni Toti, qui, ce 8 janvier 2007, est parti rejoindre les étoiles, le cosmos, le chaosmos… Le ciel n’en sera que plus beau…

    Entre les deux tours de cette soirée inélectrorale, mais où s’exercera la démocratie directe de nos désirs partagés, je prendrai le risque de présenter mon livre, Le temps à l’œuvre, f(r)iction, qui est tout sauf un programme, qui est tout un programme, qui pèse 900 grammes, qui ne fait pas tout un drame, mais s’alarme (sans larmes), s’exclame avec langue acérée (sans lame) pour le meilleur et sans le pire d’une histoire de l’art vidéo…

    Marc Mercier

    (www.instantsvideo.com)

     

    1ere partie

    Le monde revu et corrigé

    Julien Blaine, l’éléphant et la chute de Marie Poitevin (France, 2006 ) 13’20

    Le sujet de ce film est Julien Blaine. Il est poète « performer » il écrit, il hurle, il agit, il performe, il gesticule, il danse… Son art c’est l’acte comme poème, c’est une mise à nu de ses écrits, de ses recherches qu’il donne à voir à un public.

    Il le pratique depuis 1962 et aujourd’hui il a 62 ans et vient de terminer une tournée d’adieu à la performance. Je suis sa fille et il m’a invité à filmer cette tournée pour garder une trace de ces différentes soirées de villes en villes, accompagnées par des poètes amis de longues dates ou plus récents. Le désir de faire un film autour de son art, de son acte et du temps qui est passé sur ce corps s’est dessiné petit à petit en le filmant de lieux en lieux. Un film court autour de deux performances emblématiques.

    Le match de Gaëlle Messager (France, 2006) 3’30 

    J’ouvre une histoire, sur un match amateur du dimanche matin. Je tente de montrer l’application de phrases sportives, tirées du journal « l’équipe ».

    UMP Un Mouvement Populaire de Pascal Lièvre (France, 2006) 6’30

    D’après le clip de l’UMP « Expression Directe » de Nicolas Sarkozy.

    The nausée affaire d’Alexandre Durand (France, 2006) 4’35

    Mickey rencontre Batman et se sent malade. Il vomit des cachets et demande aux Playmobils de les ramasser…

    The donald’s doigt Aventure d’Alexandre Durand (France, 2006) 2’05

    Batman rencontre Donald et lui demande une faveur érotique. Donald s’exécute lorsqu’un bébé intervient et dit : STOP…

    (F.L.I.M. Fabulations Libertaires Intrinsèquement Médiocres, appliquant le concept de « guérilla sémiotique » (Victor Burgin) qui consiste à détourner les outils de la communication à des fins artistiques.

    medium_Aca_Nada.jpg
    Aca Nada de Gianni Toti

     2e partie

    L’utopie et tant pis pour les toupies (qui tournent en rond)

    Aca Nada de Gianni Toti (Italie, 1998) 27’

    Ici, rien. Que du blanc ! : ce que rapporte un courrier envoyé au roi d’Espagne lors d’une première exploration du territoire canadien.

    Les Indiens, quant à eux, ont découvert notre civilisation.

    Plus tard, les colons recouvriront l’Amérique du linceul de leur langue, de leurs virus, de leur religion, de leurs marchandises. On christianise les noms indiens. On européanise la topographie.

    Un poème-cri-électronique réalisé dans le cadre d’une résidence à Montréal dans l’atelier d’artistes PRIM.

    Totinouï de Marc Mercier (France, 2007) 13’

    Le 8 janvier 2007 est mort à Rome le plus grand poète électronique, Gianni Toti. Ce poème vidéo lui rend hommage.

     

    3e partie 

    Concert avec Kortez (rock pop funk – Nice)

    Kortez est né il y a peu de temps lors d'une rencontre insolite dans l'atelier de Louis Dollé (sculpteur) autour d’un verre de rouge. Manu fit la connaissance de Bart bassiste de son état n'ayant plus touché à son instrument depuis plus d'une décennie. Après de brèves présentations Bart fut convié à dépoussiérer sa basse dans la manuroom (sanctuaire musical établi dans l'appart' de Manu). Restait à avertir Bernardo (batteur) qu'un bassiste providentiel était chaud pour un petit boeuf. Six mois plus tard, Kortez enregistrait son album avec la collaboration de Phil artiste confirmé et frère de Bart, dans la manuroom améliorée, transformée pour l'occasion en studio d'enregistrement. Sur la base des compositions de Manu chacun a apporté un petit quelque chose de personnel d'où ce caractère intimiste distillé au fil des titres, sur la base d'un concept que Kortez vous laisse découvrir...La suite de l'histoire c'est maintenant: Si kortez vous plaît, faites le savoir.

  • 31 mars, la carte blanche à Imagespassages

    Nice is nice
    Imagespassages est une association intervenant dans le champ de l'art contemporain par des oeuvres vidéo : programmation et installation. Pour REGARD INDEPENDANT à Nice le 31 mars 2007, imagespassages a réalisé une sélection d'environ une heure à partir d'oeuvres courtes reçues et présentées cette saison à Annecy.

    Nous commencerons et terminerons par des artistes de Haute-Savoie pour faire une boucle, malgré les différences des approches et du traitement. La première partie renverra plus à une poétique de l'image et la seconde à un engagement de l'artiste par rapport au monde qui nous entoure et à l'omniprésence des medias, même si  les deux aspects sont souvent mêlés.

    Sigrid Coggins « dream1 » - 2006.

    Pascale Guinet « szwimming pool » 2005.

    Lim Sun HEE « wonder-I » - 2006
    Artiste coréenne Présentée par youngaekim avec le cube pour « Corée au coeur ».

    Eric Valette « be my babe » - 2007 « romance1 »Présenté à Annecy dans le cadre de « autre ».

    Nathalie Novarina et Marcel Croubalian ­ « hybridization » - 2006. Présenté à Annecy dans le cadre de la « belle voisine » Artistes suisses.

    June Bum Park « advertiser » - 2006 Artiste coréen
    Présentée par youngaekim avec le cube pour «Corée au coeur».

    Christoph Draeger « bunkerball » - 2006 Artiste suisse. Présenté à Annecy dans le cadre de « autre » et de la « belle voisine ».
    Pascal Lievre « patriotic act » - 2006 « Madonnabramovic » Présenté en avant-première à Annecy.

    Jean Gabriel Periot : « eut-elle été criminelle » - 2006
    Présenté à Annecy dans le cadre de « mediat ».

    JiYoung Park et Rodolphe Demol « wi han bou » - 2006 (Sun Bum Park et Lee soYoung) présentés à Annecy pour l'expo du même nom in « Corée au coeur ».

    Et peut être quelques :  « cartes postales » de  Lucas Bambozzi, artiste brésilien  installations et bandes présentées à Annecy in « Brésil, Bresils ». Artiste brésilien.

  • 31 mars, demandez le programme

    Le samedi 31 mars, l'association Regard Indépendant proposera quatre séances exceptionnelles tout au long de la journée autour du court métrage, de la vidéo expérimentale et de la danse. La manifestation aura lieu au théâtre Trimages, 17 rue Alsace Lorraine.

     

    14h30 Pour la première fois à Nice L'Orchestre, le clip géant de Zbignew Rybczynski, immense artiste polonais à l'imagination visuelle et à l'inventivité sans limites, oscarisé en 1983 pour son court métrage Tango. Vidéaste génial, il propose avec L'Orchestre l'un des sommets de son oeuvre, allégorie sur l'histoire de son pays en 6 tableaux illustrés par la musique classique (Mozart, Brahms, Ravel...) et des ballets éblouissants.

    Mozart, Chopin, Albinoni, Rossini, Schubert, Ravel. A l'origine de L'orchestre, 6 morceaux de musique classique célèbre. chacune de ces musiques, "Zbig" va les mettre en image comme un homme de théâtre met en scène un texte ou son acteur favori - tantôt chef d'orchestre, tantôt magicien. Les décors sont tournés en France, la mise en scène avec les acteurs et les danseurs se passe dans son studio de New York. La technologie haute définition permet à Zbig d'aller encore plus loin dans l'exploration de l'image.


    15h45 Sélection de courts métrages en super 8 de l'association Straight Eight, petits bijoux d'originalité, présenté par Andréa Staerke + les Squatteurs(A la recherche de la nouvelle blonde et Le petit camion vert clips) + Philipp Virus (vidéos musicales).


    17h00 Carte blanche à l'association Imagespassages d'Annecy : Nice is Nice. Programme de vidéos d'art proposé et présenté par Annie Aguettaz + Ombres, court métrage réalisé par Élisabeth Vissio, en présence de la réalisatrice .


    18h30 / 20h30 : un apéritif convivial sera organisé pour les spectateurs et les intervenants à la cave Romagnan. Une consommation gratuite sur présentation de son billet d'entrée.


    21h00 :un spectacle total mêlant danse, vidéo et performance, avec la compagnie Antipodes et La chair de Galatée de Sébastien Antoine.


    Samedi 31 mars 2007

    Théâtre Trimages

    17, rue d’Alsace-Lorraine – Nice

    Prix des places :

    Tarif pour la journée : 5 € / 4 € réduit


    Renseignements public

    Vincent Jourdan

    06 23 07 83 52

    regardindependant@gmail.com

  • Spectacle vivant et nouvelles technologies, actes du colloque d'avril à Magnan

    Le samedi 29 avril s'est tenu à la MJC Magnan un colloque : « Spectacle vivant et technologies numériques » sous titré : « Audiovisuel et holographie au service des Arts de la scène. Le potentiel créatif des nouvelles techniques ». Organisé par Andrée Ugolini et Joël Bayen-Saunères de la Mission Cinéma de l'espace Magnan, il a réuni Michel Lemieux, co-directeur (avec Victor Pilon) de la Compagnie canadienne 4dart, de Montréal. Co-metteur en scène du spectacle La Tempête. Musicien, compositeur, scénographe, metteur en scène et performeur. Réalisateur de vidéos clips, de publicités, de courts métrages, et de plusieurs expositions multimédia ; Franco Bevione, ingénieur multimédia, directeur général du Virtual Reality Multimédia Park de Turin ; Georges-Albert Kisfaludi, ingénieur optique et multimédia, enseignant en art et nouvelles technologies, spécialiste en scénographie et art vivant. Fondateur de la société ATEA, basée à Nancy, spécialisée dans la conception et l'aménagement scénographique, la production multimédia et la réalisation audiovisuelle ; Claudio Papalia, président de la FERT (Filming with an European Regard in Turin), association qui a pour but d’aider la création audiovisuelle et cinématographique indépendante, relais du programme MEDIA à Turin et porteur d'un projet Interreg pour le développement des entreprises audiovisuelles, dans lequel se trouve un volet concernant l'intégration des nouvelles technologies dans les réalisations théâtrales ; et enfi Andréa Arghinenti, ingénieur et technicien aux studios Virtual Reality de Turin. Responsable pour la création de contenus 3D.

    Les actes du colloque sont disponibles en fichier pdf à télécharger ICI.

    En savoir plus sur le blog des Nouvelles Liaisons Covalentes