Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Regard Independant - Page 22

  • Un festival c'est trop court

    Dix ans, cela se fête pour Un festival c'est trop court, la grande fête du court métrage à Nice organisée par nos amis de l'association Héliotrope. Dix années, un chiffre rond qui appelle un événement hors du commun, un temps de bilan, de réflexion sur le travail d'une décennie.

    Cette année, plus encore que les autres, Regard Indépendant se tiendra aux côtés d'Héliotrope pour enfoncer le clou de la création régionale :

    • Programmation avec la sélection des films composant les programmes Courts d'ici consacrés à la production régionale de courts métrages.

    • Participation à la journée professionnelle Nice Short meeting (en français dans le texte) du samedi 24 avril au MUSEAAV avec rencontre auteurs-producteurs, tables rondes et ateliers.

    • Soutiens à la programmation spéciale de Ma vie avec ATTAC 06 de notre ami Xavier Ladjointe le samedi 24 Avril au Théātre de la photographie et de l'image à 16h00.

    • Présentation, c'est une première, d'Aux ponchettes, le film d'Eric Quéméré le vendredi 23 avril à 16h00, bibliothèque Louis Nucéra dan le cadre du programme

    Ce ne sera, évidemment, que l'une des nombreuses facettes de cette semaine intense dont vous pouvez découvrir le programme intégral sur le site : http://www.nice-filmfest.com/2010/

     

    Courts d'ici 1

    Samedi 24 avril – 17h30

    Cinéma Mercury

    Des enfants dans les arbres de Bania Medjbar (France, 2009, fiction, 25’)
    La baie du renard de Grégoire Colin (France, 2009, fiction, 12’)
    L’ignorance invisible de Emilie Aussel (France, 2009, fiction, 21’)
    Nice de Maud Alpi (France, 2009, fiction, 25’)

     

    Courts d'ici 2

    Mercredi 21 avril – 18h00

    Auditorium du MAMAC

    Samedi 24 avril – 13h30

    Auditorium du MAMAC

    Park de Thierry Espasa (France, 2009, fiction, 14’)
    La vieille dame qui ne souriait plus de Guillaume Levil (France, 2009, fiction, 12’)
    Moussa de Sofiane Belmouden (France, 2009, fiction, 24’)
    Big game de Brigitte Bauer (France, 2009, documentaire expérimental, 5’)
    Corsicaland de Gérard Guerrieri (France, 2009, fiction, 14’)
    Stupéfiant de Christophe Lebon (France, 2009, fiction, 4’)
    Portrait de famille de David Viellefon (France, 2009, fiction, 15’)

     

    Courts d'ici 3

    Vendredi 23 avril – 18h00

    Auditorium du MAMAC

    Samedi 24 avril – 15h30

    Auditorium du MAMAC

    La señorita de Audrey Gini Ravel et Federico Escartin (France, 2009, fiction, 19’)
    Baby boom de Thierry Lorenzi (France, 2009, fiction, 8’)
    Entre chiens et loups de Marie Chenet (France, 2009, documentaire, 24’)
    L’arène de Chrystophe Pasquet (France, 2009, documentaire expérimental, 2’)
    Instinctif de Céline Tejero (France, 2009, fiction, 14’)
    Xeroderma Pigmentasum de Elise Bracconi et Arnaud Tabarly (France, 2009, fiction expérimentale, 11’)

     

    Dans la ville

    Vendredi 23 avril – 16h

    Bibliothèque Louis Nucéra

    Filmer la ville comme un espace de vie pour les hommes, du matin au coucher du soleil. Filmer la ville comme un prétexte pour revenir aux sources, et se plonger dans ses souvenirs. « Un film, c’est tout sauf du vrai » s’interroge le cinéaste d’Aux Ponchettes .

    Aux Ponchettes de Eric Quéméré (France, 2009, documentaire, 48’)
    « Aux Ponchettes » est le journal filmé d’un étudiant en cinéma qui se rend à Nice pour y chercher les décors de « La Baie des Anges », de Jacques Demy. C’est aussi pour lui l’occasion de renouer avec son histoire familiale.

    Variation(s) de Fabien Lamy-Chappuis (France, 2009, documentaire, 20’)
    Matinée. La Ville s’éveille. Elle s’éclaire pour accueillir les Hommes. Plus tard, la Ville bat au rythme des déambulations des Hommes. Quand la ville s’éteint, l’Homme apaisé s’emmure et ne laisse derrière lui que des traces. La nuit tombée, la Ville se lave de ces souvenirs.

     

    Ma vie avec ATTAC 06

    Samedi 24 avril – 16h

    Théâtre de la Photographie et de l’Image

    Un film de Xavier Ladjointe (France, 2009, documentaire, 1h24)

    J’étais venu faire les soldes à Nice parce que les soldes, c’est bien, c’est la consommation et la consommation, c’est des emplois…
    et je suis tombé sur ce défilé d’alter-mondialistes dans le cadre du Forum Social Mondial 2008. Je me suis approché et j’ai fait la connaissance de ce groupe ATTAC 06 (Association pour la Taxation des Transactions financières pour l’Aide aux Citoyennes et citoyens pour le 06)…
    Ce sera pour moi le point de départ d’une remise en question de l’idée que je me faisais de notre société.

     

    Nice Short Meeting

    MUSEAAV – samedi 24 avril

    Dans le cadre de la 10ème édition du festival du court métrage de Nice, Héliotrope , La Galette Production et Regard Indépendant organisent le 1er Nice Short Meeting, journée forum de rencontres autour de la production cinématographique en Région. Durant cette journée nous auront au programme ; tables rondes, ateliers, démonstrations, rencontres avec le public et entre professionnels de l’audiovisuel.

    Table Ronde : “la diffusion du court métrage, de Clermont-Ferrand… à Nice”.
    MUSEAAV 16H00 à 18H00


    Modérateur : Vincent Jourdan (Président de Regard Indépendant)

    Intervenants :
    Philippe Germain (Directeur de l’Agence du court métrage)
    Georges Bollon (Festival de Clermont-Ferrand)
    Christophe Chauville (Conseiller artistique – Festival de Brest)
    Marc Ripoll (Festival d’Aix-en-Provence)
    Christophe Liabeuf (La Caravane ensorcelée)
    Gaëlle Milbeau (Festival d’Aubagne)

    Dix années de festival pour Héliotrope à Nice, dix années qui correspondent à la première décennie du nouveau siècle. Comme tous les cinéphiles se sont livrés à l'exercice sur les longs métrages, l'occasion est belle de se pencher sur dix ans de diffusion du court-métrage. Le temps a semblé s'accélérer au rythme des évolutions du monde et des technologies. 2000 semble si loin.

    Tout au long des années 90, de grands festivals, d'ambitieuses associations, la multiplication des chaînes de télévision et l'émergence de politiques régionales en faveur de la création ont contribué à structurer le monde du court métrage. Des auteurs ont émergé aujourd'hui reconnus (Éric Zonca, Delphine Gleize, Stéphane Brizé, Pascale Ferran, Gérald Eustache-Mathieu, François Ozon, Marina Van, etc.). A travers tous ces films ont aussi émergé des acteurs et actrices, des producteurs et des techniciens. L'utilité du court métrage et le travail indispensable des structures qui en font la promotion est indiscutable.

    Pourtant, les années 2000 ont vu bien des bouleversements dont on ne mesure peut être pas bien encore l'importance : explosion d'Internet, évolution des politiques territoriales, apparition de nouveaux modes de diffusion et de nouveaux supports (le portable par exemple), remises en cause du statut des intermittents du spectacle puis menaces sur le bénévolat, volonté de professionnaliser les associations, voire de les contrôler, n'en jetons plus, il y en a trop.

    Le cinéma lui-même a beaucoup évolué, avec la mainmise des grosses productions sur les réseaux de diffusion, le désengagement des télévisions, les difficultés des cinémas « indépendants ». Quelle place reste-il encore pour le court métrage et quel avenir ? Quel sera son visage demain ?

    Pris dans le mouvement, nos structures continuent de rendre compte du dynamisme et de la variété de la création. Elle prend des visages de plus en plus divers comme en atteste par exemple l'essor des programmes Labo à Clermont-Ferrand ou l'émergence inédite de personnalités sur Internet qui posent de nouveaux défis (diffusion, modèle économique, marchés, conservation).

    La table ronde que nous vous proposons, avec quelques unes des personnalités les plus compétentes et sensibles en la matière n'a pas la prétention de répondre à ces question (qui le pourrait ?) mais de prendre deux heures pour y réfléchir et tenter de dégager un état des lieux et quelques pistes.

  • Les dix ans d'Un festival c'est trop court

    affiche-2010.jpg
    Cliquez sur l'affiche pour accéder à l'ensemble de la programmation et des informations

  • Super 8 : collection et formation

    L'association Regard Indépendant organise la production associative d’une nouvelle collection de films de court métrage autour du thème : La première fois.


    Les films seront réalisés en super 8 noir et blanc ou couleur sur le principe du « tourné-monté ». L’objectif de cette opération est d’encourager la création locale à travers l'utilisation d'un format original dans un dispositif léger et économique.

    La collection est ouverte à tout réalisateur débutant ou confirmé. Seule condition : être membre de l'association en 2010. Chaque réalisateur sélectionné reçoit une bobine de pellicule super 8 destinée à la réalisation d’un court métrage autour du thème proposé.

    L'association prend en charge l’achat de la pellicule et son traitement. Les films finalisés seront inscrits au Short Film Corner lors du festival de Cannes 2011. L'association met à disposition ses moyens propres pour le tournage.

    L'association organisera la diffusion de la collection lors de ses manifestations ainsi qu'une édition en DVD.

    Une journée de formation autour du super 8 vous est proposée le samedi 17 avril 2010 au MUSEAAV (16 bis place Garibaldi - Nice).

    Horaires : 9h30/12h30 et 14h00/16h30. Au programme : le principe de la collection / La revue du contrat et du règlement / Le maniement de la caméra avec exercices pratiques / Le principe du tourné-monté et la préparation du tournage / Retour d'expérience des tournages précédents.

    Repas pris en commun (facultatif) – participation aux frais : 10 €

    Pour participer, il faut simplement avoir envie de venir et être à jour de ses cotisations 2010. Le bulletin d'adhésion est téléchargeable en haut à droite.

    Il n'est pas nécessaire de participer à la collection 2010 pour suivre la formation.

    La première des films de la collection La première fois aura lieu au cours des 12emes Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice qui se tiendront en novembre 2010.

    Contacts et renseignements :

    Vincent Jourdan

    06 23 07 83 52

  • 18 mars : une soirée au Volume

    Jeudi 18 mars à partir de 20H00 au Volume – 6 rue Defly 06000 NICE

    Une soirée Regard Indépendant : Apero + Courts métrages + Des suédois dans les bois + concert General Sucker/ PAF : 2€

    18 mars.jpg

    Avec l'approche du printemps, l'association Regard Indépendant vous convie à une nouvelle soirée au Volume en collaboration avec La Source. Au programme, le première présentation des versions numériques de notre collection A la vie, à l'amour, à la folie , neuf courts métrages griffés Roxane Petitier, Nicolas NSB, Philippe Frey et Elisabeth Vissio, Tina Von Traben et Uwe Skrabs, Feyyaz et Nicola Richter, Marcel Belledin, Cédric Coppola et Antoine Banni.

    En exclusivité, ramené tout droit du festival de Clermont-Ferrand, Skinnskatteberg est un documentaire suédois et musical de Jesper Ganslandt sur une musique de Erik Enocksson tout à fait étonnant.

    Musique pour terminer la soirée avec le groupe General Sucker en concert.

     

    20h15 A la vie, à l'amour, à la folie

    Venez découvrir les versions numériques inédites des courts métrages en super 8 tourné monté de notre nouvelle collection.

    All’arrabiata d’Antoine Banni avec Lucie Léventail, Maria B., Laetitia H., Vincent Vino, Pascal Mage, Pascal Brigante, Luciano Laguitare.

    Dans la cour de l'auberge "All’arrabiata ", des comédiens préparent un spectacle malgré l'orage qui approche.

    I love Paris de Nicolas NSB.

    Paris Hilton est sur la côte...

    Zwinkern - Clin d'oeil de Marcel Belledin. Avec Dejan Rakas, Katrin Leuthe et Rainer Knepperges.

    L'histoire d'une ville dont les habitants retrouvent le sourire par un petit miracle et s'infectent mutuellement, cependant...

    Cauchemar, à l'amour et à la folie de Elisabeth Vissio et Philippe Frey sur une idée de Stéphanie T. Avec Béatrice Strim, Elisabeth Vissio et Philippe Frey.

    Une jeune femme qui dort près de son amoureux est poursuivie dans ses cauchemars...

    L'homme que j'attendais de Roxane Petitier. Avec Roxane Petitier, Ludo et Arsouille.

    Bérénice est amoureuse. Elle a trouvé son homme, celui qu'elle attendait depuis si longtemps. Elle s'emballe, elle rêve à une vie de couple épanouie et ordinaire; elle ne se reconnaît plus. Et elle se demande comment cela peut être si parfait...

    Jou jou de Feyyaz & Nicola Richter.

    A propos de moments avant de marcher quelque part, de moments avant de tomber d'une certaine façon et de moments qui vous font mentir.

    Verdict sans appel de Cédric Coppola Avec Pauline.Mu, Julien Sigalas, Thierry Sigalas, Pierette Arnaud, Aurélie Scarrone, Michel Bonneuil et Keva the dog.

    Elle est artiste. Il est avocat. Ils semblent heureux... Mais parfois, une tragique nouvelle vient bouleverser une demande en mariage. Le verdict sera sans appel.

    Kitchen Afernoon de Tina Von Traben et Uwe Skrabs

    Zora, trois ans, rend visite à sa grand mère Anna, 97 ans, pour un après-midi.

     

    21h 15 Skinnskatteberg

    Suède / 2008 / documentaire 30 min.

    Un film de de Jesper Ganslandt

    Musique de Erik Enocksson

    L'aube se lève sur les bois, dans le Västmanland. Un petit groupe de personnes s'affairent dans le calme de la forêt. Un piano est posé sur la mousse. Un orgue est installé à côté. Le chœur prend place. Erik Enocksson entame sa prestation au moment où la pluie commence à tomber sur Skinnskatteberg. Il fait nuit lorsque le concert prend fin.

    Skinnskatteberg1.jpg

    Le Myspace d'Erik Enocksson : http://blogs.myspace.com/erikenocksson

     

    22h00 General Sucker en concert
    Un grand mix musical (rock, old funk 70, expérimental, classique, flamenco...) concocté par Nadir, Guitariste/bassiste & compositeur. Il a joué précédemment dans des groupes aussi variés et différents que Préparation H (1990-2000), Chinaski (1997-2000), Moho (2004-2006) ou Humulus Lupulus (2006-2008). Amateurs de surprises et d'expériences inédites, ce concert est pour vous !

    Le Myspace de Nadir : http://www.myspace.com/egoflyers

     

    Le Volume

    5, rue Defly

    06000 Nice

    Adhésion obligatoire à l'association La source : 2€

    PAF pour la soirée : 2€

    Visuel : Roxane Petitier (sur Myspace)

  • Appel à courts métrages : festival Cinémator

    Cinémator

    Appel à candidatures

    Cinéactions organise 1er festival de courts métrages grand public (réservé aux non professionnels) les samedi 27 et dimanche 28 mars 2010 à Carros, en partenariat avec la ville de Carros, le Département, la Région et l’association de BD Kaizoku-Logos, DK Productions

    4 sections sont prévues : grand public, étudiants et lycéens de formations de cinéma, films d’animation et flash, films réalisés par téléphone portable.

    Pour chaque section, les films sélectionnés seront diffusés dans le cadre d’un programmes d’une heure trente environ. Les films ne devront pas dépasser une durée de 13 minutes (hors générique).

    Le concours est réservé aux non professionnels résidants en PACA.

    Un jury composé de cinéphiles et de personnalités désignera les lauréats.

    4 prix d’une valeur de 200 euros chacun récompenseront les meilleurs films dans chaque catégorie.

    Cinemator.png

    Samedi 27 mars sera consacré aux films d’animation. Pour compléter la programmation un festival de BD est prévu dans le hall de la salle Juliette Gréco. En soirée à 20 H 30 il est également prévu la diffusion d’un long métrage d’animation en avant première.

    Vous avez ou vous comptez réaliser un court métrage de fiction ou un documentaire. Vous pouvez dès à présent présenter votre candidature en vous inscrivant à partir du site.

    www.cinemator.cineactions.com.

    Plus de renseignement : contacts@cineactions.com

    Tel. 06 63 49 46 81

    Clôture des inscriptions le 8 mars 2010.

  • Clermont 2010 : commentaires

    Petit compte rendu du festival du court métrage de Clermont Ferrand, cru 2010, sur Inisfree :

    Partie 1

    Partie 2

    Partie 3

    Le palmarès

    1575450167.jpg

  • Adhésions 2010

    Avec la nouvelle année, l'association Regard Indépendant vous propose de participer et de soutenir son action en devant membre. Regard Indépendant s'est donné pour but de soutenir la création cinéma et vidéo émergente à travers des actions de formation, d'information, de production et de diffusion.

    Formation avec l'atelier d'initiation à l'écriture de scénario de court-métrage du CEDAC de Cimiez et désormais avec une journée d'initiation au super 8.

    Information avec notre banque de données, notre collection d'ouvrages spécialisés, notre vidéothèque et notre réseau de blogs ouverts sur la région et bien au-delà.

    Production avec la collection annuelle de super 8 en tournés-montés. Cette année, un théme : La première fois.

    Diffusion avec notre manifestation phares, les Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice qui se tiendront en novembre, mais aussi les soirées au Volume et les opérations ponctuelles au MUSEAAV et dans le cadre de festivals amis. Diffusion encore avec l'édition d'un DVD reprenant les courts métrages en super 8.

    A cela s'ajoute notre participation à plusieurs festivals : Clermont-Ferrand et Nice pour le court, Cannes pour le long, le festival du cinéma Brut, le festival de Vendôme, le festival Unlimited de Cologne...

    Adhérer, c'est pouvoir participer à toutes ces activités. C'est surtout faire partie de l'organisation autour d'une équipe enthousiaste.

    Crise ou pas, l'adhésion annuelle reste à 20 euros. Vous pouvez télécharger le bulletin d'adhésion encliquant ICI ou avec le lien en haut à droite. Remplissez le formulaire et retournez-le avec votre règlement à l'adresse suivante :

     

    Regard Indépendant

    C/O Espace Associations Nice Centre

    45, promenade du Paillon

    06000 Nice

  • Clermont 2010

    Comme chaque année, Regard Indépendant sera présent pour le grand rendez vous du court métrage en France, le festival de Clermont Ferrand. La délégation de cette année comprendra le président, Vincent, la trésorière, Marion, et Andréa qui a visiblement apprécié son séjour de l'an dernier. Sous le bras, outre la documentation habituelle, nous emmenons une trentaine de DVD de la collection Insomnie, les super8 tournés-montés de 2008, double DVD finalisé grâce au travail de notre ami Xavier qui ne pourra pas être présent, il tourne, le bougre.

    En attendant, vous pouvez vous informer sur le festival et son programme en cliquant sur la très belle et très mystérieuse affiche.

    Clermont.jpg
  • Soirée Jean Rollin, les photographies

    Voici quelques photographies prises par El Presidente lors de la soirée du 16 janvier au Mercury. De haut en bas : Daniel Fimbel du Ciné-Café et notre invité Jean Rollin aux premières minutes du débat, Jean Rollin bon pied bon oeil, intarissable sur sa prolifique carrière, Anaïs Bertrand, productrice d'Insolence production, Xavier Ladjointe filmant le débat (on espére pouvoir vous montrer un petit montage d'ici peu), et Philippe Frey, attentif et bien entouré. Merci à Jean et Anaïs pour leur venue, leur sipmplicité et leur gentillesse, merci à Philippe, Juliette et Xavier pour les diverses phases de l'organisation, Merci à Daniel et au Ciné-Café pour leur participation.

    Retrouvez plus de photographies sur notre album en cliquant ici.

    Soirée-rollin-10.jpg
    Soirée rollin 4.jpg
    Soirée rollin 2.jpg
    Soirée rollin 3.jpg
    Soirée rollin 6.jpg
    Photographies : Vincent Jourdan
  • Mardi 19 janvier : Ma vie avec ATTAC 06 à la MJC Picaud

    Mardi 19 Janvier, 20h30, à Cannes, à la MJC PICAUD, sera projeté le premier documentaire de long métrage (1h24) de notre ami Xavier Ladjointe : Ma vie avec ATTAC 06.

    J'ai filmé pendant 1 an et demi les militants d'ATTAC du 06 (Association pour une Taxation des Transactions Financières pour l’Aide Aux Citoyens ) de Janvier 2008 à Juillet 2009...
    Au départ, je ne faisais que faire des petits films des manifestations et je les diffusais sur dailymotion... et puis je leur ai proposé de réaliser un vrai documentaire....

    Lorsque j'ai commencé à avoir les images, je me suis demandé comment faire passer ce film .. de manière ludique, pas comme quelque chose d'assommant, ni trop pointu, ni culpabilisant...bref comment faire un film pour tous...c'est alors, que j'ai eu l'idée d'introduire une trame "dramaturgique".....pour suivre un personnage qui découvre cette association, ses idées, ses espoirs, ses découragements....

    La MJC Picaud a décidé de le programmer... Les "acteurs" seront là, je serai là. Si vous passez par là, n'hésitez pas à entrer et venir voir.

    Affiche mav picaud.jpg


    MJC Picaud

    23 avenue du Dr Picaud - Cannes

  • L'univers de Jean Rollin

    Pour en savoir plus sur Jean Rollin et son dernier film que vous découvrirez samedi 16 janvier au Mercury :

    nuit_des_horloges.jpg

    Un article sur Zone Bis avec de nombreuses photographies du film.

    Une critique sur Excessif

    Un article sur un blog canadien suite à la présentation de son film par Jean Rollin

    Le film sur Vampirisme.com

    Un article sur Cinétrange

    Ovidie et Jean Rollin à Hors-circuits, avec des documents magnifiques sur l'univers du cinéaste. Un extrait de la soirée donnée à la librairie :

  • Soirée Jean Rollin au Mercury le 16 janvier

    L'association Regard Indépendant vous propose une soirée avec Jean Rollin, le samedi 16 janvier 2010 à 21h00, au cinéma Mercury – 16 place Garibaldi – Nice.

    Au programme, La nuit des Horloges (2007 - long métrage inédit) précédé de Absence, un court-métrage de Kevin Lecomte et suivi d'une rencontre-débat avec Jean Rollin et Anaïs Bertrand, productrice du court métrage.

    nuit_des_horloges.jpg

    Une soirée exceptionnelle qui vous permettra de découvrir ou de retrouver l'univers étrange et si original d'un maître français de l'érotisme macabre et du fantastique.

    Ce film inédit car il n'a pas trouvé de distributeur n'a été diffusé pour l'instant que dans des soirées spéciales organisées notamment à la Cinémathèque Française à Paris et à celle deToulouse.

    Il s'agit de son film le plus récent, il a failli ne jamais se faire par manque de moyens, c'est un film testament centré sur l'onirisme et les fantasmes de Jean Rollin.

    Le personnage principal interprété par Ovidie est une jeune femme qui hérite de la maison de campagne de son cousin, le réalisateur et auteur Michel Jean. Un personnage qui n'est autre que Rollin lui-même.

    Ce que l'on aime chez Jean Rollin, c'est qu'il est l'un des rares réalisateurs français défendant des films très personnels qualifié de genres avec un mélanges des genres principalement poésie, fantastique, surréalisme, femmes vampires et romantisme noir des cimetières.

    Nuit horloges 4.jpg

    Absence

    Court métrage de Kevin Lecomte, 2007. France. 7 min. 22. Couleurs. Production Insolence Production, Anaïs Bertrand

    Avec Catherine Lachens et Stéphane Peyran

    Laissé sur un répondeur, le message d'une respiration haletante perce le silence d'un salon grisâtre. Une femme en robe de chambre y déambule. Un jeune homme entre dans l'appartement. Il s'affaire sous les yeux de la femme mais ne semble pas la voir.

    Absence 1.jpg

     

    La Nuit des horloges

    Un film de Jean Rollin. 2007. France. 90 min. Couleurs.

    Avec Ovidie, Françoise Blanchard, Jean Depelley, Fabrice Maintoux

    Une jeune femme, incarnée par l’ex-actrice de films X, Ovidie, hérite de la maison de campagne de son cousin, le réalisateur et écrivain Michel Jean. Elle visite sa tombe au cimetière du Père Lachaise puis se perd dans sa maison hantée par les personnages et les fantasmes du cinéaste. Film introspectif, La Nuit des horloges est une balade à l’intérieur d’une œuvre, celle de Jean Rollin, cinéaste victime d’un effroyable malentendu critique qui le condamna à la volée de bois une bonne partie de sa carrière. À la fois journal intime peuplé de silhouettes fantomatiques, de tableaux, d’ouvrages et de bibelots, œuvre viscéralement surréaliste et réflexion sur la mémoire et le temps, La Nuit des horloges s’offre comme un ultime cadeau affranchi de toutes contraintes.

    Nuit horloges 2.jpg


    Merci à Philippe, notre secrétaire général, pour l'organisation de la soirée et à Pascal gaymard pour nous accueillir au Mercury.

    Tarifs habituels du Mercury

  • Voeux

    Voeux 2010.jpg