Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Regard Independant - Page 25

  • Insomnie du vampire : les photographies

    Et voici les premières photographies du tournage du film super8 d'Antoine Banni : L'insomnie du vampire. De bien belles et excitantes images. Avec, de haut en bas :Antoine, Karine au naturel et Elisabeth ; Antoine et Nathalie préparant un plan d'Elisabeth et Karine, maquillées ; Antoine et sa belle Beaulieu ; Nathalie couvre le plan en vidéo ; Karine et nathalie face au générique. Merci à Antoine pour cet avant goût et bravo à toute l'équipe.

    Antoine2.jpg
    Antoine3.jpg
    Antoine1.jpg
    antoine4.jpg
    antoine5.jpg

     

  • Straight8

    Straight8.jpg
    Les Straight8 à Cannes
    Photographie : Andréa Staerke

  • Des nouvelles d'Insomnie

    Insomnie, la nouvelle collection de films super8 en tourné-monté est sur les rails. Tout a été distribué, ou presque. Nos amis de l'Atelier du film court ont reçu leurs pellicules et pensent organiser une présentation à la presse. Quelle efficacité ces normands. Nathalie Portas a déjà réalisé son film. Il est prêt à être envoyé en développement. Plusieurs tournages devraient avoir lieu très rapidement. Philippe Frey et Élisabeth Vissio comptent tourner dans les deux semaines à venir. Xavier Ladjointe a planifié son tournage, une sorte de suite en forme de nouvelle fable écologique à son précédent film pour la série Sur la route... Yoan Boselli enchaînera son tournage dès la caméra sera libre. Antoine Banni, dès le beau temps revenu, c'est fait, s'attaquera à une histoire de vampire insomniaque (forcément). Deux étudiants de la villa Arson, Nicolas Clair et Yim Tsang, ont accepté de participer au projet.

    Le président à trouvé pour une somme dérisoire, dans un vide-grenier, une superbe caméra 814 XL-Electronic (avec mode d'emploi) qu'il met avec plaisir à disposition de la série. Voici une photographie de la bête :

    Canon_814XL-Electronic_3a.jpg
    Pour ceux qui souhaitent participer à l'un des tournages et à apporter votre aide, n'hésitez pas à nous contacter : regardindependant@gmail.com.

     

  • Réunion du 17 juin

    Comme l'avait suggéré Luc, vous trouverez désormais en fichier pdf à télécharger, les compte rendus des réunions de Regard Indépendant. Cliquez ICI pour celle du 17 juin 2008. Les photographies ont été prises par notre trésorier pour rendre compte de l'atmosphère studieuse.
    Réunion RI-02.jpg
    Réunion RI-04.jpg

     

  • Pour mémoire

    Le dossier de demande de subvention auprès de la Ville de Nice, notre partenaire depuis maintenant neuf ans, a été finalisé et déposé.

  • Rappel : le blog des 10 ans

    Comme vous ne l'ignorez plus, nous fêtons cette année les 10 ans des Rencontres Cinéma et Vidéo. Comme chaque année depuis trois ans, nous ouvrons pour l'occasion un blog qui permet de suivre l'évolution de la construction de la manifestation et qui donne toutes les informations pratiques. Comme les premiers éléments de programmation ne sont pas tout de suite disponibles, nous vous proposons de faire un retour dans le passé avec la publication, depuis mai et jusqu'en septembre, d'archives de la manifestation, photographies, textes et vidéos. Prenez donc le temps d'une visite au coeurs de la création locale et des nombreux invités qui se sont succédés aux rencontres. Cliquez sur la photographie d'Andrea.

    MP cannes.JPG

     

  • Insomnie : nouvelle collection en super8

    L'association Regard Indépendant organise la production associative d’une nouvelle collection de films de court métrage autour du thème : Insomnie. Les films seront réalisés en super8 noir et blanc sur le principe du « tourné-monté ». L’objectif de cette opération est d’encourager la création locale à travers l'utilisation d'un format original dans un dispositif léger et économique.

    Le principe de la collection est proposé aux réalisateurs de la région. Chaque réalisateur sélectionné reçoit une bobine de pellicule super8 noir et blanc destiné à la réalisation d’un court métrage autour du thème proposé. Une photographie, réalisée par Antoine Banni, devra être intégrée au film.

    L'association prend en charge l’achat de la pellicule et son traitement ainsi qu'une participation aux frais de régie à hauteur de 150 €. Elle met à disposition ses moyens propres pour le tournage.

    L'association organisera la diffusion de la collection lors de ses manifestations ainsi qu'une édition en DVD.

    20 courts métrages sont mis en route cette année. Les réalisateurs Antoine Banni, Xavier Ladjointe, Christine Pham, Alexandre Modica, Philippe Frey et Élisabeth Vissio, Charlie Massiéra, Sebastien Antoine, Nathalie Portas, Nicolas Clair et Yim Tsang de la villa Arson et Stéphane Coda ont d'ores et déjà commencé leur travail. Les tournages auront lieu tout au long de l'été.

    Sept pellicules ont été proposées à l'Atelier du Film Court de Caen afin de mettre en place un partenariat, stimuler les échanges entre associations et élargir les possibilités de diffusion.

    La première des films de la collection Insomnie aura lieu au cours des 10emes Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice qui se tiendront du 23 au 28 octobre 2008.

  • Les super8 Sur la route... à Mouans Sartoux

    Dimanche 25 mai, en plein festival de Cannes, le collectif du Cinéma Brut accueille Regard Indépendant pour une projection, au cours de la soirée de clôture de leur troisième festival du Cinéma Brut, de la collection Sur la route..., produite par Regard Indépendant. Huit courts métrages en super8 tourné monté en noir et blanc réalisés par huit réalisateurs de la région.

    Le festival du Cinéma Brut aura commencé le vendredi 23 mai dans la ville de Mouans Sartoux pour le meilleur du cinéma indépendant. 18 heures de projection au cinéma La Strada et le soir en extérieur dans le parc du château. Venez découvrir des films autoproduits (longs, courts, documentaires, animations), des concerts, des tas de surprises ainsi que la séance spéciale Dailymotion !

    Pendant 3 jours, cette ville bucolique des Alpes-Maritimes sera le théâtre d'attentats délibérés au cinéma bien pensant à coups d'œuvres de subversion massive. Les films qui seront projetés au public — courts ou longs métrages, fictions, documentaires, clips, films d'animation — n'ont subi aucune censure administrative ou commerciale et ont été produits minutieusement hors des circuits traditionnels, autofinancés par leurs auteurs et réalisateurs.
    Cette année le Canada est à l'honneur grâce à la présence de "Moment Factory", collectif d'artistes de la vidéo très actifs à Montréal. Dans leurs bagages : un long métrage et des courts, notamment les meilleurs d'un concours Cinémabrut qu'ils ont organisé au Canada.

    Dans un cadre feutré et cosi, ce festival sera rythmé par des concerts live, des sessions DJ et VJ, des installations vidéo et plein de surprises pour faire la fête. Notamment dès le vendredi soir, avec la grosse soirée au line-up très relevé qui aura lieu toute la nuit à la salle des fêtes de Mouans-Sartoux.

    Les organisateurs de ce troisième Cinemabrut déplorent à nouveau l'acharnement de la ville voisine de Cannes qui persiste à vouloir tenir au même moment sa quinzaine de promotion annuelle. Tant pis pour eux !

    Personne à Cannes, tous à Mouans Sartoux !

    Toutes les informations sur le site : www.cinemabrut.com

     


  • Inscription de films pour les Escales documentaires

    La 8ème édition des Escales Documentaires de la Rochelle, Festival International du Documentaire de Création, aura lieu du 7 au 11 novembre 2008. Les inscriptions pour la sélection internationale sont ouvertes depuis le 15 mars 2008. Vous pouvez y inscrire vos films jusqu’au 30 juin prochain.

    Pour plus de renseignements, rendez-vous sur :

    www.escalesdocumentaires.net

    Dates limites d'inscription des films :

    Sélection Internationale : 30/06/08

    Vitrine Locale : 10/08/08

    Informations : 05 46 42 34 16

    Consultez la rubrique "inscription" du site pour imprimer les formulaires vous permettant de participer au festival.

  • 24 avril : soirée au Volume

    A quelques encablures de Cannes et de son grand raout annuel, Regard Indépendant vous donne rendez-vous le jeudi 24 avril à partir de 20h00 au Volume (6 rue Defly à Nice) pour une soirée « brut » de vidéo et de musique.

    Méprisant tous les obstacles, se riant de leur voisin à paillettes, le festival Cinémabrut de Mouans Sartoux se tiendra du 23 au 25 mai. Mais pour nous, ils ont accepté de nous concocter un programme spécial que nous vous présenterons en avant première et en première partie. Une façon de découvrir une manifestation atypique et des films bourrés d'humour et d'inventions.

    260307118.jpg

    Après l'apéro de rigueur, Regard indépendant vous proposera une sélection de vidéos. Pour commencer, Mathieu Myskowski. Après son exposition au Volume au mois de mars, projection de son dernier court métrage Vallon Obscur.

    « En dernière analyse, l'oeuvre fantastique est celle qui nous incite à reconsidérer notre concept de la réalité, ses limites admises et ses règles internes. [...] le fantastique est une révolte contre le désenchantement du monde, un effort pour introduire un supplément indéfini de sens dans l'expérience humaine.» Extrait de "Le Fantastique" de Michel Viegnes

    Puis quelques vidéos de Philip Virus, l'un des pionniers du cinéma numérique indépendant en Allemagne, célèbre et célébré pour ses vidéos musicales. Producteur, réalisateur et artiste, il a notamment travaillé avec Dinosaur Jr., Atari Teenage Riot, Jon Spencer Blues Explosion, etc. Vous pouvez découvrir son univers étonnant sur son site : www.virusfilms.com.

    1622237663.jpg

    En complément, vous aurez un petit quelque chose de Mozinor et une surprise venue de Normandie, délicieux pastiche des films de Jean-Luc Godard.

    Troisième partie en musique avec Aginomoto dont le sous titre est tout un programme : chansons enjouées et autres Diableries. (Page sur myspace) Deux interprètes multi-instrumentistes projettent sur l'écran de votre curiosité le festival de leurs pensées pour un Spectacle musical où les comédiens sont des chansons qui se donnent la réplique. Au final, au rythme de leurs numéros, vous aurez parcouru les steppes du Brésil et tutoyé Chuck Norris. Avec ça, vous pourrez vous endormir le coeur comblé.

     
    Le Volume 
    6, rue Defly
    06000 Nice
    Programme


    Première partie 20h30 / 21h00

    Festival Cinémabrut

    - "Making of" du Festival Cinemabrut 2007
    - Midnight Madness / Editions du Cobra
    - Les Éditions Jourgueil / La Cause
    - Teaser 2008 Joe la Mouk
    - Larchy et/ou les liens des ténêbres / Joong Krachtungspeck
    - Lovely Deads / Romain Jeannot - Franck Olivier Martin
    - Teaser 2008 Vincent Pompignoli
    - 500 jours / Charlie Mars
    - Camille Hequet
    - Dumbland (extrait) / David Lynch
    - Teaser 2008 / Gael Mectoub
    - Brice Lartigues à Cannes / Brice Lartigues


    Interlude : Apéro


    Seconde partie 21h30 / 22h00
    Programme Regard Indépendant
    Philip Virus :

    - Thurston Moore "Fri/End" Video World Premiere 3.33 min
    - Alec Empire – "On Fire" 4.50 min.
    - Free Kitten – "On The Mountain" 4.37 min
    - Dinosaur Jr.- "Almost ready" 3.11 min

    Mozinor
    Et une surprise godardienne


    Troisième partie 22h30 / 23h00
    Aginomoto en concert (chansons enjouées et autres diableries) en concert

  • Le blog des 10e Rencontres est ouvert !

    C'est désormais une mécanique bien huilée. L'équipe de Regard Indépendant a le plaisir de vous annoncer l'ouverture du blog des 10e Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice. Elles se tiendront du 23 au 28 octobre 2008. C'est par ici si vous voulez bien vous donner la peine de cliquer sur ce premier visuel :

    466282445.jpg

    Ce superbe marque page, nous le devons au travail d'Andrea Staerke, David Malher, Lucie Eisenmann et Nicolas Deliau.

    Une dixième édition, ça se fête. Nous commençons à peine à trouver des idées pour une programmation inoubliable (en toute modestie), mais le blog est déjà ouvert. Pour commencer, vous y trouverez les informations essentielles, fiche d'inscription pour les films, lieux et partenaires, programmation ensuite, au fur et à mesure que se construire la manifestation.

    Mais pour marquer le coup, nous avons décidé aussi de revenir sur ces dix années à montrer les productions régionales. Ouvrir à nouveau les cartons, feuilleter les albums, vous offrir pour patienter une sélection de photographies et de vidéos qui sont, déjà, l'histoire des Rencontres. Nous sommes ouverts à d'autres découvertes, si vous avez aussi des archives, elles seront les bienvenues.

    Que la fête commence !

     

  • Photographie : l'élue

    Par quatre voix contre trois pour la série de tiroirs, la photographie sélectionnée par nos membres est celle proposée par Antoine, la silhouette négative. Autres images mentionnées, celle du scientifique (merci) et celle violemment colorée en rouge et jaune proposée par Luc. Elle sera donc inclue dans le réglement de la série Insomnie.
    993397000.JPG

  • Un festival, c'est trop court - Table ronde

    Rencontre professionnelle

    Samedi 5 avril à 14h30

    Théâtre de la Photographie et de l’Image de Nice

    Entrée Libre


    Comment les festivals aident les jeunes réalisateurs ?

    Animée par Vincent Jourdan

    Regard Indépendant

     

    Depuis une trentaine d'années, dans le petit monde du court métrage français, les festivals se sont imposés comme acteurs incontournables. Aujourd'hui, ils maillent l'ensemble du territoire national et assurent l'essentiel de la diffusion en salle des formes courtes et formats atypiques. C'est à travers les festivals que les auteurs peuvent rencontrer un public pour la première fois et leurs oeuvres se construire une carrière. Mais les équipes de passionnés qui organisent ces évènements ponctuels ne se limitent pas toujours à cet aspect de la diffusion. A travers les rencontres avec les réalisateurs, producteurs, techniciens et acteurs, elles ont cherché petit à petit à soutenir la création même, la formation, l'éducation et la préservation. Par la suite, à partir des années 90, certaines collectivités territoriales se sont appuyées sur les festivals pour la mise en oeuvre et le relais de leurs politiques. Avec plus ou moins de bonheur.

    Ces initiatives en direction de la création ont pris plusieurs visages : A travers les compétitions, il y les dotations financières ou en natures qui permettent d'aider le film suivant. Il y a les différentes formes de mise en réseau et les marchés (Aix en Provence, Clermont Ferrand) qui organisent des possibilité de vente des films. Il y a les concours et dispositifs originaux autour de la réalisation (Marathon du court, SIRAR, Ateliers Courts) et du scénario (Angers, Aubagne)qui stimulent la création.

    Acteurs engagés, les festivals représentent une sorte de laboratoire de recherche et développement qui donne corps à cette exception culturelle tant vantée. Mais là où certains font de beaux discours, les festivals agissent. Aujourd'hui que les redéploiements des crédits de l'état menacent l'existence même de certains d'entre eux, il nous a semblé opportun de rappeler de quelles façons les festivals s'engagent pour les créateurs. Comment ils inventent des dispositifs originaux et les mènent à bien à force d'énergie et de passion. Comment ils restent pourtant dans les coulisses, se plaisant à voir sur leurs écrans le fruit de leurs patients efforts.

    Nous évoquerons donc les différents aspects de ces rapports entre festivals et réalisateurs jeunes et moins jeunes, avec nos invités.

     

    Fred Premel (Tita production - Festival de la Ciotat)

    Charlotte Le Bos-Schneegans (Chargée de mission cinéma et audiovisuel - Direction de la Culture et du Patrimoine - Région Provence-Alpes-Côte d'Azur)

    Fabrice Marquat (Chargé de programmation - Agence du Court Métrage)

    Chrystophe Pasquet (Festival Aix en Provence)

    Daniel Rocchia (BTS audiovisuel de Cannes - Rencontres Cinématographiques de Cannes)

    Un réalisateur de la sélection à confirmer

     

    Nice, 1-6 avril 2008

    www.nice-filmfest.com

  • Un festival, c'est trop court - Courts d'ici

    Mercredi 2 avril à 20h30
    Dimanche 6 avril à 16h


    Théâtre de la Photographie et de l'Image

    22 bd Dubouchage

    Nice

     

    L'association Regard Indépendant est heureuse de répondre une nouvelle fois à l'invitation d'Héliotrope en participant au volet régional de la huitième édition d'Un Festival c'est trop court. Heureuse et solidaire car nous savons quelles difficultés sont celle de l'équipe du festival, difficultés partagées par l'ensemble des acteurs de la culture de notre pays. Aujourd'hui que de pures considérations financières remettent en cause un travail essentiel autour de la création émergente et de sa diffusion, il faut répéter sans relâche que les festivals comme celui de Nice, partout en France, permettent d'apporter au public les images et les films des grands noms de demain. L'exception culturelle ne saurait se contenter de ce qui est établi, de ce « qui marche », mais doit veiller comme le lait sur le feu sur la jeune création, les recherches, les essais, les formes originales et les espaces trop rares qui les diffusent. Elles sont l'avenir.

    On aura beaucoup parlé à Nice et en Région Provence Alpes Côte d'Azur de l'importance du cinéma ces derniers mois. C'était un temps d'élections. Au niveau régional, il est important de voir quelle réalité cela recouvre. Ce ne sont pas seulement quelques productions de prestige, quelque soit leur intérêt économique, mais un vaste monde de créateurs, d'acteurs, de techniciens, de rêveurs, de conteurs d'histoires qui de Marseille à Nice en passant par Toulon, travaillent sans relâche pour une passion commune aux formes multiples. Ce sont ces formes que nous vous proposons de découvrir à travers le programme régional. Mais avec Héliotrope, nous cherchons depuis des années à stimuler cette création. En collaboration avec le collectif de comédiens La Réplique, nous avons mis en place un dispositif d'Ateliers Courts, « Films d'auteurs, films d'acteurs » qui ont donné en 2007, à notre grande fierté, naissance à trois courts métrages qui vous seront proposés lors d'une séance spéciale.

    Enfin, le sujet étant d'une brûlante actualité, nous vous invitons à une table ronde autour de l'importance de l'implication des festivals de court métrage dans le soutien aux réalisateurs. Nous vous y espérons nombreux car il y a tant de choses à dire.

     

    Sélection de courts métrages réalisés et produits en région P.A.C.A en partenariat avec l’association Regard Indépendant, présenté par Vincent Jourdan, président. Durée : 1h31

     

    RESF : un réseau de résistance de Agathe Dreyfus, Christine Gabory, Ivora Cusack
    2007 I documentaire I 8‘

    Conseils d'orientation de Clément Inglesakis
    2007 I fiction I 18 ‘

    Dire avec les yeux de Jean-Paul Noguès
    2007 I expérimental I 6‘

    Petite feuille de Claire Allanic
    2007 I fiction I 5 ‘

    Yendin de Yann Marquis
    2007 I expérimental I 12 ‘

    Boxing club de Simone Simon, Eric Antolinos
    2007 I documentaire I 13’

    Demeure le corps de Philippe Rahmy
    2007 I expérimental I 12‘

    Ne pas effacer de Sébastien Antoine
    2007 I fiction I 17‘

    309596538.JPG

    Nice, 1-6 avril 2008

    www.nice-filmfest.com

  • Un festival, c'est trop court

    Du 1er au 6 avril 2008, nos amis d'Héliotrope organisent la 8e édition d'Un festival, c'est trop court. Une semaine de courts métrages français et européens, de rencontres, de compétition impitoyable, de hollandais, de musique et de fête. Regard Indépendant s'y associe de nouveau à travers une programmation régionale et l'animation de la table ronde du samedi. Nous vous espérons nombreux pour cet évènement majeur de la culture niçoise. Tous les détails sur leur site en cliquant sur la belle affiche.
     
    49947697.jpg