Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bill plympton

  • Nuit du cinéma : les longs métrages

    Samedi 19 / Dimanche 20 novembre à partir de minuit et jusqu'à l'aube

    Cinéma Mercury - Place Garibaldi - Tarif unique 10 € (petit déjeuner compris)

    Les longs métrages :

    13e rencontres cinéma et vidéo à nice, Russ Meyer, Bill Plympton

    Idiots and angels (Des idiots et des anges) – USA – 2009 – Animation – 78 min. - Un film de Bill Plympton - Animateur Bill Plympton – Montage : Kevin Palmer – Musique : Nicole Renaud, Corey A. Jackson, Pink Martini, Tom Waits et Richard 'Moby' Hall.

    Angel est un homme égoïste et sans principes qui s'éveille un matin avec des ailes dans le dos. Il s'efforce de les dissimuler mais les autres clients du bar où il a ses habitudes vont finir par percer son secret...

    Premier film de Bill Plympton sombre, il aborde un thème plus spirituel et plus personnel. Plympton explique avoir voulu dépeindre la lutte qui se joue entre le bien et le mal en chacun de nous. Le bien est ici symbolisé par les ailes qui poussent au personnage (et qu'il essaie de couper), le mal par le quotidien de tous les protagonistes (nuisance du réveil en sonnerie, agressivité routière, tabagie, éthylisme mondain, sarcasmes, petites ou grandes violences...). Ses ailes, dont son entourage se moque, poussent parfois le personnage à faire le bien malgré lui. Elles sont pour d'autres effet de convoitise.(Wikipedia.

    Mention spéciale au Festival du Film d'Animation d'Annecy 2008

    (...) Il est grand temps, pour le public européen de reconnaître en Bill Plympton, dessinateur hors pair et cartooniste d'exception, l'un des indispensables du cinéma d'animation d'aujourd'hui. (...) - Les Cahiers du Cinéma. 

    Le site du film

    Photographie source Panorama cinéma

    13e rencontres cinéma et vidéo à nice,russ meyer,bill plympton

    Faster pussycat ! Kill ! Kill ! – USA – 1965 – 83 min. Un film de Russ Meyer - Scénario: Jack Moran et Russ Meyer - Producteurs: Eve et Russ Meyer – Images : Walter Schenk - Musique: Paul Sawtell & Bert Shefter sous la direction d'Igor Kantor - Chansons de Rick Jarrard. Avec Tura Satana, Haji, Lori Williams, Susan Bernard, Stuart Lancaster, Dennis Busch, Ray Barlow, Mickey Foxx et John Furlong.

    Varla, Rosie et Billie, trois go-go danseuses aussi sexy que furieuses, font des courses folles dans le désert au volant de leur bolide. Avides de sensations fortes, les trois furies rencontrent ensuite un couple d'amoureux. Varla provoque le jeune homme en duel motorisé et finit par le tuer. Le trio prend alors la fille en otage et, apprenant qu'un magot est caché dans une maison isolée, décide de tout faire pour le récupérer. Mais les amazones devront se confronter aux propriétaires du lieu, un vieillard pervers aidé de ses deux fils, dont l'un est un colosse tout en muscles qui lui obéit au doigt et à l'oeil…

    « Faster, Pussycat ! Kill ! Kill ! se distingue par l’âpreté de la violence dans laquelle il baigne et dont le décor quasi unique, un désert brûlé par le soleil, est comme l’écho. Cette violence n’est pas seulement physique. Elle est compensée par un humour (noir et sadique) relevant du cartoon à la Tex Avery et à la Chuck Jones : elle est aussi morale et sociale. » (La Revue du Cinéma)

    « Faster, Pussycat ! Kill ! Kill ! est sur bien des plans une véritable leçon de cinéma. Certains cadrages n’ont rien à envier à ceux de Jim Jarmusch ou de Spike Lee et le montage hyper-serré semble avoir été effectué avec une lame de rasoir. » (Studio)

    Photographie : © Collection Christophe L.