Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cinéma

  • L'édito d'ouverture

    Révélations

    Soit dit sans mysticisme déplacé, le cinéma a quelque chose à voir avec la révélation. Tout jeune, il y aura (ou pas) la rencontre avec un film, avec la grâce d'un acteur, l'élégance d'une actrice, la puissance d'un paysage, le style d'un personnage qui va nous devenir aussi proche que le plus proche de nos amis. Puis ce sera la rencontre avec un univers, avec un cinéaste, quelque chose d'ineffable sur lequel on essayera de poser des mots de mise en scène, de technique, ou de thématiques. Mais ce sera bien la révélation de sentiments, d'idées, d'atmosphères, d'une façon de voir la vie où de la penser, de moments parfois aussi forts que des souvenirs réels, suscitant le rêve, la poésie, l'élan, parfois le traumatisme. Pour cette 19e édition des Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice, nous vous proposons quelques révélations potentielles. À vous de plonger dans les mondes divers du Bruxelles de Julien Doigny, du cosmos de Ben Barton, de la Grèce de Daphné Heretakis, de la Ligne 16 de CASA D'OC, du père et du fils de Ludovic Vieuille, de l'étrange érotique de Jean-Pierre Bouyxou et Raphaël Marongiu, de la musique et des couleurs de Geoffrey Boulier et Emmanuelle Nègre, des expérimentations d'Emmanuel Desestré. La liste n'est pas exhaustive, elle n'attend que votre désir et votre curiosité.

    Pour éclairer cette révélation, l'écrit est un support parfois indispensable. Un livre amplifie ou provoque la révélation en ouvrant des portes sur une compréhension plus profonde, plus structurée d'une œuvre. Ce sera l'objet cette année d'une table ronde autour de l'écriture sur le cinéma. Comment cette écriture s'organise aujourd’hui entre les multiples supports, virtuels et réels, qui sont offerts aux amateurs. Frédérique Gosnik, Clara Laurent, Vincent Roussel, Édouard Sivière, Joachim Lepastier et Éric Escofier nous feront partager leurs expériences.

    Mais la notion de révélation prend un autre sens en matière de cinéma si l'on considère que, avant notre moderne époque numérique, les images d'un film sont le résultat d'un effet photochimique sur la pellicule argentique. Les images latentes créées par l'action de la lumière sur des sels d'argent sont révélées par les bains de développement. Les moments de vie, les fragments de temps, sont fixés à travers la caméra sur une surface sensible, puis révélés par des manipulations scientifiques aux allures de tour de magie. N'est-ce pas merveilleux ? Cette année, l'équipe de Regard Indépendant a voulu approcher ce merveilleux en s'initiant au développement de la pellicule super 8. En noir et blanc pour commencer. Nous vous convions, au cours de ces rencontres, à découvrir le résultat de nos expériences de révélation, menées à la suite d'une initiation par la réalisatrice Khristine Gillard que nous avions invitée l'an dernier.

    Mais la révélation la plus excitante, la marque de fabrique de Regard Indépendant, ce sera cette année encore celle des films que nous avons créés. En 2017, la collection de courts métrages en super 8 réalisés en tourné-monté va regrouper 19 films réalisés dans l'enthousiasme (avec quelques difficultés parfois) par autant de réalisatrices et de réalisateurs. À chaque projet a été attribué une cartouche de film, 15 mètres de fin ruban argentique avec ses sels sensibles. De quoi raconter une histoire, de remplir le programme énoncé en son temps par le cinéaste américain Samuel Fuller : « Un film est un champ de bataille : amour, haine, violence, action, mort, en un mot émotion ». Ces films ont été développés selon les règles de l'art, certains par notre équipe qui s'est faite magicienne pour l'occasion. Leurs auteurs ne les ont pas vus. Ils en tremblent d'impatience. Ils vont les découvrir en clôture des Rencontres, avec vous, le public. Avec leurs défauts et leurs élans, leurs miracles et leurs maladresses, vous en aurez, tous ensemble, la révélation.

     

    Vincent Jourdan, Président

  • Les 14e Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice

    C'est partit pour la 14e année ! Vous allez découvrir au fil des jours le programme de notre manifestation annuelle. La 14e édition des Rencontres Cinéma et Vidéo s'ouvrira le jeudi 29 novembre 2012 au Volume et se poursuivra jusqu'au samedi 1er décembre au MUSEAAV et au cinéma Mercury, à Nice.

    Affiche 2012 petite.jpg

    Trois journées largement dédiées à la création régionale et indépendante à travers un format original dont Regard Indépendant est devenu le fervent adepte : le film super 8. Au programme, de nombreux courts métrages, des programmes thématiques, des rencontres avec les auteurs, de la musique et le grand moment de la soirée présentant la collection 2012.

    Résolument axée sur l'encouragement à la création, la manifestation s'ouvrira par un programme de films musicaux et d'animation dans la salle du Volume, accompagné d'un concert du groupe Les Laids et d'un premier regard sur le super 8 anglais des Straight 8.

    L’objectif de ce rendez-vous reste de permettre au public curieux de découvrir la production cinématographique régionale. Le vendredi sera consacré à plusieurs programmes de réalisateurs régionaux avec les œuvres de Guillaume Levil, Pauline Racine, Stéphane Coda, Elizabeth Vissio, Yannick Rolandeau, Philippe Frey ou Laurent Simonpoli. Une place sera réservée aux travaux d'ateliers en milieu scolaire animés par nos amis de l'association Héliotrope. En soirée sera présenté le grand prix d'Un festival c'est trop court, le film Méditerranées d'Olivier Py réalisé à partir de super 8 familiaux.

    Bouquet final indispensable de la manifestation, L’association Regard Indépendant, organisatrice de cet événement, présentera le samedi soir sa nouvelle collection de super 8 tourné-montés réalisés sur le thème Interdit(s).

    Cette année sera très internationale. Des réalisateurs allemands, anglais, estoniens, lituaniens, japonais et normands (de Caen en partenariat avec le Raccord Normandie et la Petite Marchande de Films) ont été invités à se joindre aux créateurs de la région. 28 films seront présentés en présence des réalisateurs qui découvriront leur travail en direct avec le public. Un jury remettra plusieurs prix en partenariat avec Kodak.

    Également au programme de cette journée du samedi, une après-midi consacrée elle aussi au super 8 avec une seconde sélection des Straight 8 anglais, une carte blanche au festival de super 8 de Cambridge, un programme de courts métrages du réalisateur allemand Jan Peters, en sa présence un film-manifeste : Le super 8 n'est pas mort. Il bande encore de Rémi Lange.

    La manifestation entretiendra sa réputation conviviale en animant le MUSEAAV comme lieu de rencontres entre créateurs et public, autour d'un verre ou d'un petit four. Pour clôturer ces trois journées exceptionnelles, une soirée animée par deux DJ réunira les participants de ces 14e Rencontres.

    Rejoignez nous sur Facebook

    Visuel : Illys Poulpfiction

  • Tables rondes cinéma et cinéphilie samedi 14 avril au MUSEAAV

    cinéma,cinéma sans frontières,table ronde

    Dans le cadre des festivités célébrant son 10ème anniversaire, Cinéma sans Frontières propose une journée Tables Rondes le Samedi 14 avril au MUSEEAV, 16 bis Place Garibaldi à Nice.

    Celles-ci seront animées par Pascal Gaymard, directeur du Mercury, cinéma partenaire de CSF depuis 2002, et Aurélie Ferrier, administratrice de Cannes Cinéma.

    10h - 12 h Pourquoi le cinéma aujourd'hui ?

    Animateur :  Pascal Gaymard - Chargé de mission cinéma au CG 06, Directeur du Mercury

    Participants : 

    • Gérard Camy - Cannes Cinéma
    • Elise Domenach - Positif
    • Teresa Maffeis - ADN
    • Pedro Nobrega - Espace Communication Lusophone
    • Josiane Scoleri – CSF

    14h30 - 16h30 Être cinéphile en 2012 : Nouveaux moyens et nouvelles pratiques

    Animatrice  : Aurélie Ferrier - Cannes Cinéma

    Participants :

    • Olivier Bitoun - Cinéphare (Finistère)
    • Vincent Jourdan - Regard Indépendant
    • Paul Saddier - Culture et Cinéma
    • Philippe Serve – CSF
    • Laurent Trémeau – Héliotrope

    16h30 - 17h30 Pot de l'amitié

    L'entrée aux Tables rondes est ouverte à tous/toutes, libre et gratuite.

    Toutes les informations sur CSF :
    http://cinemasansfrontieres.free.fr
    Contact téléphonique CSF : 06 64 88 58 15
    Contact téléphonique Mercury : 08 92 68 81 06

  • Soirée hommage à Jean Rollin le 18 juin au Mercury

    cinéma, Jean Rollin

    Les associations Regard Indépendant et Les Méduses vous proposent une soirée en hommage au réalisateur Jean Rollin, récemment disparu, le samedi 18 juin au cinéma Mercury – 16 place Garibaldi – Nice. Au programme, deux séances :

    • 19h30 : Le masque de la Méduse (2010 – 75 minutes) son ultime long métrage inédit.

    • 21h30 : La rose de fer (1973 – 76 minutes) l'une de ses œuvres les plus envoûtantes.

    Jean Rollin, disparu en décembre dernier, restera l'un des maîtres français du fantastique et de l'érotisme. Contre vent et marées, en marge le plus souvent des circuits traditionnels, il aura creusé sa veine personnelle d'un cinéma onirique, poétique, peuplé de femmes superbes, vampires et mortes vivantes aux voiles diaphanes, de châteaux plongés dans la brume et de cimetières romantiques.

    Jean Rollin aura arpenté les territoires du rêve et du cauchemar, au-delà du rideau des choses matérielles, traversant les horloges et les cercueils, traversant le temps, se faisant pour notre plus grand plaisir le guide de ces contrées inconnues et familières.

    Après avoir reçu en janvier 2010 le réalisateur, nous avons souhaité lui rendre hommage avec la projection de ce qui restera son dernier film, inédit, variation moderne sur le thème antique du mythe de la Méduse. Le film a été très peu diffusé, destiné à accompagner le premier volume des écrits complets du réalisateur. Nous remercions ici la productrice Anaïs Bertrand d'Insolence Productions qui a permit cette première.

    Suivra la projection de l'un de ses films les plus emblématiques, La rose de fer réalisé en 1973. Réunissant la belle Françoise Pascal et le jeune Hugues Quester (sous le pseudonyme de Pierre Dupont), le film s'inspire à la fois d'un poème de Tristan Corbière et de l'univers baudelairien. On y retrouve la quintessence de l'univers de Jean Rollin, traversé de visions surréalistes : cimetière où errent les jeunes amants, locomotive à vapeur, présence diffuse de la mort, plage de Dieppe battue par les vagues.

    Projections versions numériques

    Tarif unique : 5 € la séance. Billetterie Mercury

    Renseignements : 06 23 07 83 52

    cinéma,jean rollin

    Le masque de la Méduse (France – 2010 – 75 minutes – Vidéo - couleurs)

    Réalisation et scénario de Jean Rollin - Image de Benoit Torti - Musique de Philippe D'Aram - Montage de Janette Kronegger – Production de Anaïs Bertrand - Insolence productions.

    Avec : Simone Rollin, Jean-Pierre Bouyxou, Juliette Moreau, Bernard Charnacé,  Marlène Delcambre, Sabine Lenoël, Delphine Montoban, Agnès Pierron, Gabrielle Rollin, Jean Rollin.

    Méduse a perdu la mémoire, victime d’un sort que lui a jeté sa sœur Euryale. Elle erre dans des lieux dont elle se souvient par bribes et finit par arriver au Théâtre du Grand Guignol, où se cachent Euryale devenue aveugle et Sthéno, la plus jeune des trois gorgones, réduite à l’état animal. Le gardien du Théâtre et le collectionneur vont assister au dernier combat des deux sœurs. Sthéno, seule survivante, recouvre la parole et s’installe dans les sous sols du Cimetière du Père Lachaise. Mais elle s’ennuie et se prend d’amitié pour Cornelius, une jeune promeneuse. "Le masque de la Méduse" est une variation moderne sur le thème antique du mythe de la Méduse.

    cinéma,jean rollin

    La rose de fer (France – 1973 – 76 minutes – 35 mm – couleurs – projection numérique)

    Réalisation et scénario de Jean Rollin - Dialogues de Maurice Lemaître - Photographie de Jean-Jacques Renon - Musique de Pierre Raph - Montage de Michel Patient.

    Avec : Françoise Pascal, Hugues Quester (Pierre Dupont), Natalie Perrey, Michel Delesalle, Mireille Dargent ("Dily D'Argent"), Jean Rollin.

    Deux jeunes gens se rencontrent au cours d'une noce en province, et se donnent rendez-vous le dimanche suivant pour un pique-nique. A la fin de leur promenade, ils entrent dans un gigantesque cimetière, désert à cette heure. Trouvant un caveau abandonné, ils y descendent et font l'amour. Quand ils ressortent, la nuit est tombée, le cimetière est maintenant menaçant et peuplé d'ombres terrifiantes...

    Photographies : Insolence production et Hattori Hanzo

  • Festival Double(s) au Mercury

    Le festival annuel de Cinéma sans Frontières se déroulera au cinéma Mercury (16, place Garibaldi, Nice) du 04 au 11 février (inclus) et sera organisé autour du thème du DOUBLE(S). Avec la participation de regard Indépendant via la présentation de L'invasion des profanateurs de sépulture (Invasion of the body snatchers - 1956) de Don Siegel, dimanche 6 février à 17h00.

    Affiche_Festival_2011.jpg

    Des présentations complètes des films sont consultables sur le site de CSF

    Chaque film est précédé d’une présentation et suivi d’une discussion avec le public. Tous les films en version originale sous-titrée.

    Présentations et animations des débats :

    Hervé Goitschel (HG), Vincent Jourdan (VJ), Bruno Precioso (BP) Josiane Scoleri (JS) et Philippe Serve (PS)

     

    Vendredi 04 - 20h 30

    Glen ou Glenda (PS) - Ed Wood - Etats-Unis - 1953 – 1h07

    Samedi 05 - 20h 30

    Familia (JS) Fernando León de Aranoa - Esp-Port-Fra -1997 - 1h40

    Dimanche 06 – 17h

    L'invasion des profanateurs de sépulture (VJ) - Don Siegel - Etats-Unis - 1956 - 1h20

    Lundi 07 – 20h 30

    Je suis un cyborg (PS) - Park Chan-wook - Corée du Sud - 2006 - 1h45

    Mardi 08 – 20h30

    Mifune Dogme III (JS) - Soren Kragh-Jacobsen - Danemark- 1999 - 1h38

    Mercredi 09 - 20h30

    L’autre (HG) - Patrick-Mario Bernard et Pierre Trividic -France - 2008 - 1h37

    Jeudi 10 - 20h 30

    Double take (BP) - Johan Grimonprez - Belgique - 2009 - 1h20

    Vendredi 11 - 20h 30

    Le visage d'un autre (PS) - Hiroshi Teshigahara - Japon - 1966 - 2h02

    Entrées : 7,50 € (non adhérents) - 5,00 € (adhérents CSF et Cinémathèque).
    Toutes les informations sur CSF :
    http://cinemasansfrontieres.free.fr
    Contact mail CSF : cinemasansfrontieres@free.fr
    Contact téléphonique CSF : 04 93 52 31 29 / 06 64 88 58 15

  • 18 au 21 novembre - Les 12es Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice

    rencontresweb.jpg

    Les 12emes Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice sous le signe du super 8.

     

    La 12e édition des Rencontres Cinéma et Vidéo s'ouvrira le jeudi 18 novembre 2010 au Volume et se poursuivra jusqu'au dimanche 21 novembre au MUSEAAV et au cinéma Mercury, à Nice.

    Pendant ces quatre journées, la production régionale et indépendante sera mise à l'honneur à travers un format original qui fait un retour en force : le film super 8. Au programme, de nombreux courts métrages, des rencontres avec les auteurs, de la musique, des cartes blanches à des associations partenaires, et la désormais traditionnelle nuit du cinéma qui sera consacrée au péplum.

    L’objectif de ce rendez-vous reste de permettre au public curieux de découvrir la production cinématographique régionale. Le public pourra ainsi découvrir les œuvres de Guillaume Levil, Loïc Nicoloff, Coralie Prosper, Philippe Cardillo, David Viellefon et bien d'autres encore. Nous accueillerons également Gérard Courant, cinéaste atypique adepte du super 8 pour une carte blanche comprenant quelques-uns de ses fameux Cinématons, portraits filmés de gens illustres et moins illustres.

    L’association Regard Indépendant, organisatrice de cet événement, présentera à cette occasion sa nouvelle collection de super 8 tourné-montés réalisés sur le thème La première fois. Cette année, quatre réalisateurs allemands de Köln (Cologne - Allemagne) ont été invités à se joindre aux créateurs de la région. Une douzaine de films devraient être présentés en compagnie de la traditionnelle sélection des Straight 8 anglais et d'une carte blanche au festival tourné-monté de Strasbourg.

    La nuit du cinéma assouvira nos pulsions cinéphiles avec les courts métrages proposés par Héliotrope et deux longs métrages mythiques, deux péplums, Jason et les argonautes de Don Chaffey avec les créatures fantastiques de Ray Harryhausen et le délirant Monty Python, la vie de Brian, relecture décalée de la vie du Christ.

    Cette édition poursuivra l'exploration des interactions entre images et musique avec les groupes Outcrossed, Les arbres qui marchent et Veines pour trois ciné-concerts en ouverture au Volume et au MUSEAAV.

    Nous vous convions à découvrir le détail de cette 12e édition sur les pages dont vous trouverez le détail sur la colonne de gauche.

    Visuel : Illys Poulpfiction

    Renseignements pour le public : 06 23 07 83 52

    regardindependant@gmail.com

  • L'univers de Jean Rollin

    Pour en savoir plus sur Jean Rollin et son dernier film que vous découvrirez samedi 16 janvier au Mercury :

    nuit_des_horloges.jpg

    Un article sur Zone Bis avec de nombreuses photographies du film.

    Une critique sur Excessif

    Un article sur un blog canadien suite à la présentation de son film par Jean Rollin

    Le film sur Vampirisme.com

    Un article sur Cinétrange

    Ovidie et Jean Rollin à Hors-circuits, avec des documents magnifiques sur l'univers du cinéaste. Un extrait de la soirée donnée à la librairie :

  • Soirée Jean Rollin au Mercury le 16 janvier

    L'association Regard Indépendant vous propose une soirée avec Jean Rollin, le samedi 16 janvier 2010 à 21h00, au cinéma Mercury – 16 place Garibaldi – Nice.

    Au programme, La nuit des Horloges (2007 - long métrage inédit) précédé de Absence, un court-métrage de Kevin Lecomte et suivi d'une rencontre-débat avec Jean Rollin et Anaïs Bertrand, productrice du court métrage.

    nuit_des_horloges.jpg

    Une soirée exceptionnelle qui vous permettra de découvrir ou de retrouver l'univers étrange et si original d'un maître français de l'érotisme macabre et du fantastique.

    Ce film inédit car il n'a pas trouvé de distributeur n'a été diffusé pour l'instant que dans des soirées spéciales organisées notamment à la Cinémathèque Française à Paris et à celle deToulouse.

    Il s'agit de son film le plus récent, il a failli ne jamais se faire par manque de moyens, c'est un film testament centré sur l'onirisme et les fantasmes de Jean Rollin.

    Le personnage principal interprété par Ovidie est une jeune femme qui hérite de la maison de campagne de son cousin, le réalisateur et auteur Michel Jean. Un personnage qui n'est autre que Rollin lui-même.

    Ce que l'on aime chez Jean Rollin, c'est qu'il est l'un des rares réalisateurs français défendant des films très personnels qualifié de genres avec un mélanges des genres principalement poésie, fantastique, surréalisme, femmes vampires et romantisme noir des cimetières.

    Nuit horloges 4.jpg

    Absence

    Court métrage de Kevin Lecomte, 2007. France. 7 min. 22. Couleurs. Production Insolence Production, Anaïs Bertrand

    Avec Catherine Lachens et Stéphane Peyran

    Laissé sur un répondeur, le message d'une respiration haletante perce le silence d'un salon grisâtre. Une femme en robe de chambre y déambule. Un jeune homme entre dans l'appartement. Il s'affaire sous les yeux de la femme mais ne semble pas la voir.

    Absence 1.jpg

     

    La Nuit des horloges

    Un film de Jean Rollin. 2007. France. 90 min. Couleurs.

    Avec Ovidie, Françoise Blanchard, Jean Depelley, Fabrice Maintoux

    Une jeune femme, incarnée par l’ex-actrice de films X, Ovidie, hérite de la maison de campagne de son cousin, le réalisateur et écrivain Michel Jean. Elle visite sa tombe au cimetière du Père Lachaise puis se perd dans sa maison hantée par les personnages et les fantasmes du cinéaste. Film introspectif, La Nuit des horloges est une balade à l’intérieur d’une œuvre, celle de Jean Rollin, cinéaste victime d’un effroyable malentendu critique qui le condamna à la volée de bois une bonne partie de sa carrière. À la fois journal intime peuplé de silhouettes fantomatiques, de tableaux, d’ouvrages et de bibelots, œuvre viscéralement surréaliste et réflexion sur la mémoire et le temps, La Nuit des horloges s’offre comme un ultime cadeau affranchi de toutes contraintes.

    Nuit horloges 2.jpg


    Merci à Philippe, notre secrétaire général, pour l'organisation de la soirée et à Pascal gaymard pour nous accueillir au Mercury.

    Tarifs habituels du Mercury

  • Programme du dimanche 25 octobre

    11e Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice

    Théâtre Trimages - 14h00

    Création régionale—Sélection Regard indépendant

     

    Pepe Roni : la Pizza Mama, Poulet Gina et la glace à l’italienne.

    Trois films de Emmanuel Benichou et David Sauval - 2009 –vidéo - Production : Emmanuel Benichou et David Sauval

    La Pizza Mama (3 min. 18), Poulet Gina (1 min. 13), la glace à l'italienne (2 min.).

    Pepe Roni est un chef réputé vous propose de partager ses recettes de l'amour : la Pizza Mama, le poulet Gina, la glace à l'italienne.

    Bon appétit

    Le miroir

    Un Court métrage de vidéo d'art d'après négatif photographique de Véronique Rivera - 2008 - Noir et Blanc - 9 min. 19.

    Dans le miroir, le visage aux multiples visages, se fait et se défait au rythme des puissances du désir...

    Délice

    Un film de Gérard Cairaschi - 2002 - 9 min. 30.

    Délices joue sur l’imbrication d’images qui par la pulsation d’un montage rapide s’entre mêlent dans un chatoiement graphique et coloré.

    Fluidité d’images qui associent dans un mouvement lent et continu de la caméra un corps et des éléments de nature. Voyage entre les images, entre deux mondes, voyage que symbolise la présence de poissons, liens entre la surface et les profondeurs inconnues de l’élément liquide : entre conscient et inconscient.

    Eden

    Un film de Gérard Cairaschi - 2004 - 6 min. 34.

    Exploration des limites de notre monde qui, sans cesse, exile son centre (son Eden) comme la découverte des mécanismes de notre enveloppe corporelle a déplacé son centre du cœur vers le cerveau. Cette vidéo joue de collusions visuelles, de représentations véhiculées par diverses cultures, réminiscences de nos rêves, de nos mythes, de nos désirs, de nos espoirs et de nos peurs.

    Una Pelicula Que No Se Ni Como Se Llama (un film dont je ne connais même pas le nom)

    Un film de Adeline Maxwell, Maria José Calderon et Esteban Garcia—2009—3 min. 25.

    Voyage intérieur, l’histoire d’une valise qui contient les peurs et les cauchemars les plus enfouis et qui fait un voyage jusqu’à se jeter dans la mer. Nous y trouvons une lutte contre nos propres démons. Tout cela coloré d’humour, de surréalisme et de fraîcheur.

    Vocales

    Un film de Adeline Maxwell et Luis Andrés Calderon - 2009 - 1 min. 07. Production collectif Revolucion Cebolla.

    Clip vidéo du morceau « Vocales » du groupe de rock Flor de Tet. Animation photo avec un jouet.

    Prélude

    Une vidéo-danse film de Adeline Maxwell et Lucia Egaña —2009 - 8 min. 07. Production collectif Revolucion Cebolla.

    Vidéo danse. C’est la vision d’un dos nu de femme : c’est là tout un espace vivant , un « paysage  corporel » parcouru de chemins, de lignes, et chargé d’une forte intensité. Dans une approche plus symbolique, le dos est aussi l’envers du décor, la face cachée de la Lune, celui qui montre le corps sans en révéler l’identité, sans aller jusqu’au visage.

    La forge des corps

    Atelier Cinéma - Lycée Pierre et Marie Curie (Menton)

    Réalisation d’un documentaire de novembre 2008 à mars 2009

    Les élèves de seconde européenne du lycée Pierre et Marie Curie, encadrés par l’association Héliotrope, ont réalisé un court métrage, appelé La forge des corps, un documentaire sur l'évolution des corps par l'approche théâtrale, le temps d’un échange théâtral franco-italien.

    Le court métrage a été présenté lors des Curie d'Art en mars 2009 en amont de la représentation théâtrale jouée par les élèves sous la direction du FABER TEATER (association théâtrale originaire de Chivasso/Italie).

    Absolute Novice : "Golfstream"

    Un film de Emmanuel Benichou et David Sauval - 2009 – 4min. 07—vidéo - Production : Emmanuel Benichou et David Sauval. Avec Emmanuel Benichou, Ariel Benichou, Julien Benichou, Matteos Oneglia, Nathalie Ognelia, Magali Portaneri et Jean Benichou.

    Absolute novice est un grand débutant, novice il rate tout ce qu'il touche. A la recherche d'emploi, d'activité, d'une place dans la société, il s'improvise dans tous les métiers et le sport. Inspiré par Tiger Woods veut devenir Champion de Golf mais sait il moins que le parcours est semé d'embuches.


    Théâtre Trimages—16h00

    Carte blanche à Imagespassages

    Proposé et présenté par Annie Auchere Aguettaz

     

    Supermâché

    Un film de Laurent Sfar & Jean Guillaud - 2008 – 13min.

    Propos de Nice

    Action participative de Philippe Astorg

    Pour cette action, cher public, il nous faudra des personnes qui veuillent bien se prêter au jeu d'être filmés.

    Philippe Astorg viendra avec sa camera pour filmer les gens devant l'écran où sera projeté le titre du film de Jean Vigo A propos de Nice qu'il a préparé. Les gens devront se mettre à la place du "A".

    Il interrogera le public sur ce qu'il peut dire de Nice du vendredi au samedi après-midi et montera le résultat avec quelques prises de vue de la ville. Le film de Vigo sera éventuellement projeté aux participants, même dans un petit format et dans un endroit tranquille pour réaliser les entretiens.

    BTP institution

    Un film de Nicolas Boone - 2008 – 10min.

    Faire le mur

    Un film de Bertile Bak - 2008 – 17min.

    Naufrage

    Un film de Clorinde Durand - 2008 – 6min.

    (programme sous réserves de modifications)


    Carte blanche aux Instants Vidéo

    Retours du Brésil.

    Une programmation des Instants Vidéo Numériques et Poétiques proposée et présentée par Marc Mercier

     

    257 m2 de Marco Rudolf et Thais Dahas (Brésil, 2007) 20min.

    Vidéo danse. Mi humains, mi animaux, une chorégraphie entre la déchéance et la splendeur, interprétée par Luiz Otavio Queiroz et Nataly Rocha.

    Bebendo Mondrian d’Armando Queiroz (Brésil, 2008) 3min. 35.

    En buvant Mondrian.

    Fàbula d’Armando Queiroz (Brésil, 2008) 2min. 50

    Fable. Ils vivaient heureux et trois petits cochons souriaient. Ils s’appelaient: Cierge, Mariage et Baptême.

    O regresso de Ulisses d'Alexandre Vera (Brésil, 2008) 19min. 50.

    Vidéo danse inspirée du Retour d’Ulysse, avec Andréa Sales, Carlos Nascimento, Liliana Costa, Possidônio Montenegro.


    18h30

    Séance de clôture


    Exit de Mohanad Yaqubi (Palestine, 2009) 10'

    Une chorégraphie de Jean Gaudin, dansée par Pascal Allio, dans les couloirs du métro de Londres. Ce film fait parti de la création « Demain, se réveiller par inadvertance », conçu par Jean Gaudin et Marc Guérini.

    Carte blanche au Cinéma Brut proposée par le collectif du Cinéma Brut, présentée par Pascal Cadare.

    Propos de Nice

    Action participative de Philippe Astorg

    Happy land

    Un film de Yoann Boselli—2009—12 min. 15

    Scénarisé, tourné et monté en 15 heures.

    Concert : DuoZic—20 min.

    Seconde prestation pour conclure en musique cette 11e édition des Rencontres du duo axé autour de standards de jazz et de bossa-nova.

     

  • Programme du samedi 24 octobre

    11e Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice

    Théâtre Trimages — 14h00

    Musique et documentaire - Création régionale

     

    Concert : DuoZic—20 min.

    Axés autour de standards de jazz et de bossa-nova, les arrangements de DuoZic se présentent de manière originale. La voix et les instruments sortent de leur rôle traditionnel et adoptent une nouvelle couleur : le sax se transforme en contrebasse, l'accordéon devient guitare et la voix se joue de divers instruments. C'est entre minimalisme et nouveauté qu'évolue le répertoire de DuoZic.

    Mongolia expedisound

    Un film de Laurent Lemonnier — France — 2009 — 52 min. — Documentaire — Production : Cylid Productions (Marseille).

    C’est une véritable aventure humaine, un road-trip de plus de 30 000 kilomètres au départ des Calanques de Marseille en direction des steppes de Mongolie:

    2 ans de préparation, 12 personnes, 3 poids lourds, 6 pays traversés et un objectif principal, l’arrivée à l’orphelinat d’état d’Oulaan Baatar.

    Durant un mois et demi, l’équipe partage le quotidien de près de 150 enfants et adolescents avec comme seule ambition de les divertir, de leur apporter un peu de réconfort et d’améliorer leur quotidien.

    Deuxième objectif : la découverte de la culture mongole et tout particulièrement de leur musique en rencontrant les groupes locaux….Le mélange des cultures … La fusion s’opère au-delà des espérances de chacun…et à l’aide d’un sound-system, l’équipe organise des soirées, diffuse et enregistre les musiques traditionnelles.


    Théâtre Trimages — 16h00

    Musique et documentaire - Création régionale


    Foniké [en guise de manifeste]

    Un film de Jérémie Lenoir - 31 min. - 2008 - Production: Des Collages.

    Etat des lieux trois ans après le premier tournage; en même temps que relecture du premier film, d'après un texte d'Aimé Césaire , "En guise de manifeste littéraire", lettre à André Breton parue avec le "Cahier d'un retour au pays natal".

    En 2008 je sentais l'urgence d'aller tourner une suite, une actualisation. Je suis parti avec le "Cahier..." dans mes plans, avec l'idée de faire se rencontrer la poésie de Césaire et la rue de Conakry, pour voir…

    A Conakry, Safura Modou Wondety, leader du groupe Kassangue, me dira: "Je le cherchais depuis longtemps".

    Finalement, le Cahier est resté au pays natal.

    Foniké2.jpg

    Suomen Papagaio

    Un film de Anaïs Vaillant et Alexandra Tesorini - France - 2008 - Production indépendante - 25 min.

    J’arrive à Helsinki une semaine avant le carnaval de la ville et rencontre des membres de l’école de samba Império do Papagaio. Ces passionnés de samba préparent leurs costumes, répètent leur prestation carnavalesque qui concourra au titre de meilleure école de samba de Finlande. Que vient faire cette pratique originaire du Brésil dans cette culture finnoise ? Des membres de l’école s’interrogent avec moi sur le sens de leur pratique musicale.

     

    Théâtre Trimages — 18h00

    Documentaire - Création régionale


    Ma vie avec ATTAC 06

    Un film de Xavier Ladjointe - 95 min. - HDV 16/9 –Production indépendante.

    J'étais venu faire les soldes à Nice parce que les soldes, c'est bien, c'est la consommation et la consommation, c'est des emplois...

    Et je suis tombé sur ce défilé d'alter-mondialistes dans le cadre du Forum Social Mondial 2008. Je me suis approché et j'ai fait la connaissance de ce groupe ATTAC 06 (Association pour la Taxation des Transactions financières pour l’Aide aux Citoyennes et citoyens pour le 06)...

    Ce sera pour moi le point de départ d'une remise en question de l'idée que je me faisais de la société.

     

    Théâtre Trimages — 20h30

    Soirée super8

     

    Partie 1 : La collection A la vie, à l’amour, à la folie – Production Regard Indépendant en partenariat avec Televisor (Köln—Allemagne). Projection de films super 8 réalisés en tourné-monté avec bande sonore diffusée simultanément.

    All’arrabiata d’Antoine Banni avec Lucie Léventail, Maria B., Laetitia H., Vincent Vino, Pascal Mage, Pascal Brigante, Luciano Laguitare.

    Dans la cour de l'auberge "All’arrabiata ", des comédiens préparent un spectacle malgré l'orage qui approche.

    Kitchen Afernoon de Tina Von Traben et Uwe Skrabs

    Zora, trois ans, rend visite à sa grand mère Anna, 97 ans, pour un après-midi.

    Tina.jpg

    I love Paris de Nicolas NSB.

    Cauchemar, à l'amour et à la folie de Elisabeth Vissio et Philippe Frey sur une idée de Stéphanie T. Avec Béatrice Strim, Elisabeth Vissio et Philippe Frey.

    une jeune femme qui dort près de son amoureux est poursuivie dans ses cauchemars...

    L'homme que j'attendais de Roxane Petitier. Avec Roxane Petitier, Ludo et Arsouille.

    Bérénice est amoureuse. Elle a trouvé son homme, celui qu'elle attendait depuis si longtemps. Elle s'emballe, elle rêve à une vie de couple épanouie et ordinaire; elle ne se reconnaît plus. Et elle se demande comment cela peut être si parfait...

    Rotation de Wilm Huygen. Avec Aldo Borga

    Rotation propose un manuel pour répandre un petit peu de folie où que vous soyez. Le film montre comment créer une chose apparemment sans importance qui peut servir à apporter de la joie dans l'espace urbain. Il y a une seconde dimension de folie dans ce film. Vous pouvez faire un court-métrage simplement en prenant une caméra même si vous n'êtes pas habitué à son utilisation.

    Zwinkern - Clin d'oeil de Marcel Belledin. Avec Dejan Rakas, Katrin Leuthe et Rainer Knepperges.

    L'histoire d'une ville dont les habitants retrouvent le sourire par un petit miracle et s'infectent mutuellement, cependant...

    The weird guy de Andreas Grusinski. Avec Arved Birnbaum, Andreas Grusinski, Daniel Rodic, Karsten Jaskiewicz et Stefan Merten - Music: Scott Joplin
    Un petit groupe de quatre personnes filme une scène et s’enfonce dans les ennuis. La star du film refuse de jouer avec un acteur parce qu’i lui doit de l’argent. La star frappe le petit acteur. Le réalisateur craque. Un vieil homme avec son chien est mêlé à la situation.


    Die Liebe treibt das Leben zum verrückten Wahnsinn (L’amour amene la vie à la folie) de Constanze Langhamer - Avec Constanze Langhamer, Nassim Awad, Sven Djurovic - Caméra Mohamed Sanfina Diallo - Scénario Nassim Awad - Music: Scott Joplin.

    Une jeune fille met la pression sur son petit copain qui a un visage défiguré de faire une opération esthétique. Ils décident d'aller chez un docteur, à l'air très douteux, qui doit faire l'opération. Une fois arrivés, l'opération ce déroule très vite sans aucune complication. Enfin, le nouveau visage du jeune homme est prêt. Est ce un résultat effrayant ou un résultat réussi ?

    Burying The Obvious de Jasmin Lichtenstein - Avec Victoria Schffrath, Sebastian Schwieckler, Stefanie Wins, Marion Hecker - Camera Laura Tatiana Rade - Music: Scott Joplin.

    Une procession funéraire s’avance. Elle stoppe devant une marque invisible, prête pour la cérémonie que le prêtre commence par une bénédiction. La femme descend quelque chose dans la tombe. Ce sont des morceaux de papiers arrachés à des magasines…

    Jou jou de Feyyaz & Nicola Richter.

    A propos de moments avant de marcher quelque part, de moments avant de tomber d'une certaine façon et de moments qui vous font mentir.

    Feyyaz.JPG

    Verdict sans appel de Cédric Coppola Avec Pauline.Mu, Julien Sigalas, Thierry Sigalas, Pierette Arnaud, Aurélie Scarrone, Michel Bonneuil et Keva the dog.

    Elle est artiste. Il est avocat. Ils semblent heureux... Mais parfois, une tragique nouvelle vient bouleverser une demande en mariage. Le verdict sera sans appel.

     

    Intermède : Pauline.Mu... Une star est née

    Super Mamy : Ma grand mère est super chouette, très à la mode, à l'affu de toutes les dernières technologies ; et évidemment de nos jours, sans internet, on est totalement déconnecté.


    Partie 2 Documentaire

    La caméra interdite

    Un film de Jean-Marie Vinclair — 13 min. 30 — France — 2007 — Production Edouard Mauriat

    Alors que mon grand-père se trouve entre la vie et la mort, je découvre chez lui des bobines 8mm. Des images filmées par lui et ses proches, en rupture avec ce qu'il croyait nous transmettre.

    En partenariat avec La petite marchande de films et le RADAR Normandie.

    CAM 15.jpg

    Intermède Pauline.Mu... Une star est née

    Convocation pour entretien : Suite à une audition, j'ai décroché le rôle de ma vie! "Forcément parce que sinon, franchement j'vois pas!" Attendez, j 'vous raconte...


    Partie 3 Straight8 2009

    Alfred and Audrey de Louise Green

    Down under de Edwin Thomas et John Kelly

    Everyday heroes de Fiona Brownlie

    Je mange, je pense de Mark Downes

    Gnome is where the heart is de Sarah Thom

    Howard 's best worts worts day ever de Vickie Ager

    One last dance de Marta Besevic et Nathalie MacArthur

    Out of sync de Andrew Bradley

    Monster de Matthew Keen

    The truth about conveniences de Mark Burton et Sam Dowling

    The bithday cat de Freya Elliott

    Footsie de Chris Denton, Lindsay De Sausmarez et Lou Fletcher

     

    Intermède Pauline.Mu... Une star est née

    Soirée VIP: Quand on est VIP, c'est soirée Jet jet à volonté et là... C'est comme au cinéma !

     

    Cinéma Mercury à minuit

    Nuit blanche du cinéma

     

    Une soirée, c'est trop court. Carte blanche à l'association Héliotrope.

    Home sweet home : un programme de 9 films d’animation proposé par l’Agence du court métrage.

    Le foyer : lieu de protection et de confort recherché par tout un chacun. Lieu de passage et de convivialité aussi, pour peu que ses occupants soient disposés à ouvrir leurs portes. Ici, un vent de folie a traversé les frontières (géo)graphiques pour semer un chaos réjouissant , entre burlesque et angoisse.

     

    Fioritures

    Un film de Garri Bardine – Russie - 1987 - 35 mm - 1,33 -10min. - Couleur - Scénario, image et décors : Garri Bardine.

    Un rouleau de fil de fer donne naissance à un homme. Celui-ci fabrique tout ce dont il rêve : maison, jardin, chien… Il entoure son terrain d’un grillage.

    City Paradise

    Un film de Gaelle Denis - Grande-Bretagne - 2004 - 35 mm - 1,85 - 6min. - Couleur - Scénario : Gaelle Denis - Montage : Tony Fish

    En arrivant à Londres, Tomoko, une jeune japonaise fraîchement débarquée avec son masque et son tuba dans ses bagages, est bien loin de se douter qu'elle s'apprête à découvrir un mystérieux secret caché sous la ville.

    L'homme de la Lune

    Un film de Serge Elissalde – France - 2006 - 35 mm - 1,85 - 18min. - Couleur - Scénario : Oscar Panizza, Serge Elissalde - Décors : Serge Elissalde - Son : Bruno Seznec - Avec Daniel Emilfork, Guillaume Gallienne, Danielle Rezzi, Cindy Tempez, Laurie Martin

    Leyde, Hollande, 19ème siècle. Un jeune étudiant en médecine surprend les activités étranges d'un homme descendu du ciel par une échelle de corde. Il le suit jusqu'à la lune qui s'avère être une grosse boule de bois habitée par une étrange famille.

    Homme de la lune.jpg

    Fêlures

    Un film de Nicolas Pawlowski – France - 2007 - 35 mm - 1,85 - 9min. 30 - Couleur - Scénario : Nicolas Pawlowski. - Montage et animation : Alexis Ducord. - Musique : Alexis Pecharman, Denis Vautrin. - Textes : Félix Doutrin.

    Un vieil homme a pour seule passion une fleur en pot qu’il entoure de ses soins. Chaque soir, il attend impatiemment l’allumage automatique du réverbère qui fait face à la fenêtre pour voir l’ombre de sa plante projetée sur le mur blanc de sa chambre. Une fantasmagorie cruelle va se jouer tout en ombres et lumières...

    Obras

    Un film de Hendrick Dusollier - France - 2004 - 35 - mm - 1,85 - 12min. - Couleur - Scénario et image : Hendrick Dusollier - Son : Jean-François Viguié – Avec Eva Garcia

    Obras propose, en un unique plan-séquence, un voyage dans le temps et l'espace, une déambulation poétique, graphique et sonore qui traduit visuellement les mutations urbaines, sauvages et irréversibles, à travers la destruction/reconstruction de Barcelone.

    La dama en el umbral (La dame sur le seuil)

    Un film de Jorge Dayas- Espagne - 2007 - 35 mm - 1,85 - 14min. - Couleur - Scénario : Jorge Dayas. - Image : Jesus Guijarro. - Musique : Cesar Obregon. - Animation : Francisco Antonio Peinado, Marcos Busatori, David Alvarez. - Avec Antonio Lara, Paco Cardona, Lola Alvarez, Jorge Tomé, Angel Corpa, Jesus Prieto, Emilia Dominguez, Alberto Hidalgo, Jorge Dayas.

    Le capitaine Michel Alban arrive dans une ville française au début du vingtième siècle. Le soir même il aperçoit de la fenêtre de sa chambre une femme troublante.

    Rabbit

    Un film de Run Wrake - Grande-Bretagne - 2005 - 35 mm - 1,85 - 9min. - Couleur - Scénario et image : Run Wrake - Montage : Rich White - Décors : Geoffrey Higham.

    Un jeune garçon et sa soeur, trouvent dans l’estomac d’un lapin, une idole qui va exaucer leurs voeux. Ils vont accumuler de grandes richesses mais pour combien de temps ?

    Calypso is like so

    Un film de Bruno Collet - France - 2003 - 35 mm - 1,66 - 7min. - Couleur - Scénario : Bruno Collet - Image : Fabrice Richard - Montage : Pascal Auclert - Décors : Bruno Collet, Jean-Marc Ogier - Son : Léon Rousseau – Avec Claire Keim

    Sur un plateau de tournage désert, un acteur célèbre vit parmi ses souvenirs de cinéma. Une visiteuse inattendue va découvrir les personnalités de cet homme aussi séduisant qu'inquiétant... Ce film en marionnettes animées est un hommage irrévérencieux à Robert Mitchum.

    Ark

    Un film de Grzegorz Jonkajtys - Pologne - 2007 - 35 mm - 1,85 - 8min. - Couleur - Scénario : Grzegorz Jonkajtys - Animation : Grzegorz Jonkajtys, Grzegorz Kukus, Lukasz Muszynski, Tracy Irwin - Production : Marcin Kobylecki.

    Face à la contagion par un virus mortel de leurs villes et de leurs habitations, les survivants de l'humanité prennent la fuite par les océans en direction de régions désertes. Occupant d'immenses pétroliers, ils partent à la recherche d'une terre épargnée par ce fléau. Leur chef, un être obsédé par le désir de sauver la population restante, rassemble les meilleurs hommes sur les ponts des navires. Malheureusement, ayant été contaminé par le virus fatal, il est inconscient de sa vraie nature. Ils sont en route pour un long périple désespéré vers l'inconnu... Leur but : Une terre nouvelle…

     

    PAUSE

     

    La bête aveugle (Mōjū)

    Un film de Yasuzo Masumura – Japon - 1969 – 84 min. Couleurs - Production : Edogawa Rampo et Kazumasa Nakano - Scénario : Yoshio Shirasaka, d'après le livre de Edogawa Rampo - Photographie : Kazumasa Nakano – Avec Eiji Funakoshi, Midori Mako et Noriko Sengoku.

    Film interdit aux moins de 16 ans lors de sa sortie en France

    Bête aveugle 3.jpg

    Un sculpteur aveugle enlève et séquestre dans son atelier un modèle pour la soumettre à l'empire des sens afin qu'elle devienne une statue idéale. Comprenant après plusieurs vaines tentatives qu'elle ne pourra fuir ce cauchemar, la victime est peu à peu attendrie et envoûtée par son bourreau.

     

    PAUSE

     

    Montparnasse

    Un film de Mikhaël Hers—France - 2009 - 58 min. —Couleurs — Photographie Sébastien Buchmann — Son Jean-Christophe Julé et Laurent Benjamin — Montage Christel Dewynter — Avec Sandrine Blancke, Lolita Chammah, Didier Sandre, Aurore Soudieux, Timothée Régnier, Vinçon Thibault et Adelaïde Leroux

    "Le plus grand cinéaste français de demain " Luc Moullet à propos de Mikhaël Hers.

    Une nuit, trois jeunes femmes, le néon des boulevards, quelques rues désertées, une galerie marchande, un jardin endormi, le parvis de la tour, l’esplanade de la gare, le café du départ, un appareil photo, un concert, une terrasse, puis la ville qui s’éveille, Montparnasse. Sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs Cannes 2009. prix Jean Vigo 2009.


    PAUSE

     

    Police fédérale Los Angeles (To Live and Die in L.A.)

    Un film de William Friedkin - USA - 1986 – 116 min – Couleurs - Scénario de William Friedkin et Gerald Petievich d'après son roman - Production Irving H. Levin, Musique Wang Chung - Photographie Robby Müller. Avec William L. Petersen, Willem Dafoe, John Pankow, Debra Feuer, John Turturro, Darlanne Fluegel et Dean Stockwell.

    Richard Chance est un flic tête brûlée, obsédé par la traque du faussaire Rick Masters. Le jour où son co-équipier est abattu alors qu'il menait une opération en solo, Chance décide de monter un coup tordu des plus illégaux en braquant un convoyeur de fonds... qui s'avère être un agent du FBI infiltré, et qui est abattu accidentellement. Obstiné, Chance continue à tendre son piège autour de Masters, malgré le déluge de violence qui s'abat autour de lui.


    Petit déjeuner

    Au cinéma Mercury

  • Programme du vendredi 23 octobre

    11e Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice

    Cave Romagnan—18h30

    Apéro-rencontre du public avec l’équipe des Rencontres et les réalisateurs des films de la soirée.


    Théâtre Trimages—19h30

    Courts métrages – Films d’écoles et d’ateliers


    Magic Bubble

    Un film réalisé par Maxime Bedini, Pauline Lalle, Binta Ndiaye et Juliette Tournier dans le cadre d'un atelier cinéma du collège Fabre avec la collaboration d'Héliotrope. - 9 min.

    L'association Héliotrope a accompagné une classe de 3ème du collège Fabre dans un processus de réalisation audiovisuelle, incluant les initiations techniques et conceptuelles préalables. A partir d’un scénario écrit autour du thème de la ville, les élèves ont filmé une traversée de Nice en 4 lieux symboliques de leur ville. Encadrés par des étudiants en cinéma de l'ESRA et des professionnels de l’image et du son, ils ont mis en pratique leur choix de mise en scène.

    Maître provisoire des illusions

    Un film de Laure Atanasyan — 20 min.—BTS audiovisuel de cannes / AEBAC

    Fanny se rend régulièrement à des soirées masquées. Elle se perd peu à peu dans ses souvenirs.

    Laure.jpg

    Au hasard des livres

    Un film réalisé par Agathe Degironde et Lucille Bassard dans le cadre d'un atelier cinéma de la CCAS centre Saint-Martin de Vésubie avec la collaboration d'Héliotrope - 10 min.

    Instinctif

    Un film réalisé par Céline Tejero—22 min.—ESRA Côte d’Azur—Avec Vincent Rottiers, Marika Patti, Virginie Laurence Carillo et Mélissa Prat.

    Un jeune homme se fait engager dans une boutique de mode pour approcher enfin cette mère qui ne le connaît pas.

    Les têtes de rois

    Un film d’Alizé Sambain—19 min.—ESRA Côte d’Azur—Avec Hélène Zimmer, Paul Pinceloup, Omer Utkan Sencer, Michael Pontello.

    Un jeune couple qui part traverser l’Europe pour son plaisir croise le chemin de migrants qui tentent de rejoindre l’Angleterre pour survivre.

    Rois.jpg

    Théâtre Trimages—21h30

    Courts métrages – Création régionale

     

    Offres spéciales

    Un film de Jean-Pierre Ybert – 13 min. — Production Orion Digital — Avec Didier Nobletz, Jean-Hugues Courtassol et Delphine Depardieu.

    Michel est un employé de bureau ordinaire, persuadé de pouvoir transformer son destin. Désabusé par une idylle corrompue, il décide de se débarrasser d’un gênant rival. Il rencontre un commercial persuasif et efficace.

    Sur les traces des métempsychotiques

    Un film de Loïc Nicoloff — Documentaire - 26 min. production Loïc Nicoloff et Zoïc Productions.

    Ils sont des centaines, à la frontière de la réalité, persuadés de partager leur vie avec les esprits de personnes décédées...

    Ce sont eux qui sont au centre de notre reportage.

    Un documentaires sur les fantômes, et ceux qui les pourchassent.

    Oté

    Un film de Guillaume Levil – 12 min. — Production Guillaume Levil et association Les nous — Avec Émilie Brunner, Camille Bessière-Mithra et Philippe Rigot.

    Un Réunionnais surnommé Papaye vient découvrir la métropole. Il y rencontre un concierge caricatural, un Chinois qui n'est même pas bridé, un Alsacien tout noir. Mais surtout, il remarque Aude, une jolie violoniste.

    Oté est une fable teintée d'humour et de couleurs sur l'acceptation. Car cette acceptation, cuisinée au rythme de la musique, donne des morceaux d'art, des morceaux d'amitié et avant tout des morceaux d'amour.

    La piscine

    Un film de Fabrice Chanut — 2008—26 min. Production Fabrice Chanut et Arkadine — Avec Cyril Leconte, Luc Palun, Jacques Mauria.

    Prix du Short film Corner à Un festival c’est trop court ! 2009.

    Un été caniculaire quelque part en Provence.

    Comme d’habitude, Thierry fait la manche.

    Simon, aujourd’hui, se sent investit d’une mission : aider son prochain.

    Une piscine pourrit quelque part.

    Ces deux personnages, qui n’ont jamais rien eu, vont enfin avoir le droit à leur petit coin de paradis.

    The damned soul

    Un film de Raphaël Zamochnikoff — 2009—12 min. Production Alfy Prod. — Avec Ségolène Alunni et Rupert Wynne-James.

    Elle ouvre les yeux... dans un autre monde. Le passé, le présent et le futur s'y confondent. Elle est en train de mourir. Peut-elle encore y échapper ? Ou est-ce désormais inévitable ?

    THE DAMNED SOUL 01.JPG
  • Programme de la soirée d'ouverture

    MUSEAAV, 16 bis place Garibaldi à partir de 19h30

    Soirée d’ouverture : déambulations libres autour de performances musicales, de projections de courts métrages, de souvenirs de cinéma et de petits fours.

     

    Salle 1

    20h00 Mathieu Geghre

    Multi instrumentiste, co-fondateur d’In Extenso, Mathieu propose une improvisation musicale autour de plusieurs films des séries super 8 produites par Regard Indépendant.

    20h45 Les Sl{amuse gueules}

    Les Sl{amuse gueules} est une création de la Loyal Compagnie de Nice. « Une fresque musicale des temps modernes » comme ils le définissent eux même. Trois slameurs d'élite vous feront partager leurs mots et leur art du verbe : Sofiane, Alex et monsieur Laurent.

    21h15 Low(ic)

    Une relecture musicale et électronique de plusieurs films des collections super8 produites par Regard Indépendant, Sur la route... et Insomnie. Une façon originale de faire se croiser les pratiques artistiques. Une nouvelle manière de faire se télescoper les sons et les images.

     

    Salle 2

    A partir de 20h15, en alternance :

    Programme Straight8, une sélection des meilleurs films super 8 de l’association anglaise, cru 2009.

    Fancy free de Leanne Flinn

    I go de Marco Espirito Santo

    Catch de Lyndy Stout

    Serendipity de Suellen Coles

    Kajplats 26 de Henrik Sundgren

    Soundlab de Jo Wallace

    You've got to hear this one de Vera Anne Van de Sandt et Sander de Vries

    Tastes like chiken de David Padadac

    The fish de Serena Armitage et Laura Kaye

    Super ordinary de Rory et Ben

    The calm before de George Ferguson, Eduarda Lima et Siobhan McElhinney

    Jetz de Marius Windt

     

    Second programme consacré au super8. Une sélection des meilleurs films du festival super 8 tourné-monté de Strasbourg proposé par l’association Ma Lucarne.

    La coquille de Renaud Perrin—2005

    U2:War (film d'un assassin) de Luis de Sola—2005

    L'empreinte d'un héros de Cristian Vergara—2005

    Tourné-monté mode d'emploi de Fabien Bach—2006

    Les dents longues de Yann Nicolas—2006

    Super mouton de Gilles Leroy—2006

    Inspiration de Maxime Michel—2007

    Logique libérale de Cristian Vergara et Marko Mayerl – 2007 (déconseillé aux mineurs)

    La fuite de Renée Lelin—2008

    Réveil of the dead de Antonin Fresil—2008

    Ce programme sera intégralement diffusé dans la salle 1 à partir de 22h00.


    Espace captation : souvenir de cinéma en salle

    Au cours de la soirée, Regard Indépendant vous propose une expérience originale. Apportez votre concours à un documentaire unique. Venez raconter un souvenir, une expérience de cinéma en salle : Le premier film que vous ayez vu, une séance mémorable, un débat passionnant, une salle au décor remarquable… Faites nous partager le plaisir unique de la découverte des films en salle.

    Votre témoignage sera filmé, avec votre autorisation, puis ces interventions seront compilées dans un petit film qui sera diffusé lors d’une prochaine manifestation à laquelle vous serez, bien sûr, invité.

  • 11emes Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice

    C'est jeudi l'ouverture !

    Tout l'équipe de Regard Indépendant a le plaisir de vous présenter les

    11emes Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice

    22-25 octobre 2009


    Théâtre Trimages - MUSEAAV - Cinéma Mercury

    affichelight.jpg

    Ouverture le jeudi 22 octobre à 19h30
    MUSEAAV
    Super 8 / Low(ic) / In extenso / Les slamuse gueules / Racontez un souvenir de cinéma

    Vendredi 23 octobre
    Apéro-rencontre cave Romagnan à 18h30
    Théâtre trimages
    19h30 : films d'école et d'ateliers
    21h30 : sélection régionale

    Samedi 24 octobre

    Théâtre Trimages
    14h00 : Concert Duozic / Mongolia sound expérience
    16h00 : Foniké [en guise de manifeste] / Suomen papagaio
    18h00 : Ma vie avec ATTAC 06
    20h30 : Grande soirée du super 8
    A la vie, à l'amour à la folie / Straight8 / La caméra interdite

    Cinéma Mercury de minuit à l'aube

    Nuit du cinéma : carte blanche à Héliotrope : films d'animation / La bête aveugle / Montparnasse / Police fédérale Los Angeles
    Petit déjeuner

    Dimanche 25 octobre

    Théâtre Trimages
    14h00 : sélection régionale
    16h00 : Imagespassages / Instants Vidéo / Propos de Nice (interactif)
    18h30 : Clôture sur Invitation

  • Le blog des 11e rencontres

    Les 11e Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice, c'est partit. Cette édition 2009 se tiendra du 22 au 25 octobre, au cinéma Mercury, au Théâtre trimages et au MUSEAAV à Nice. Au programme, une nouvelle invitation à explorer la création régionale en matière de cinéma et vidéo. Courts-métrages, super8, cartes blanches, musique et artistes se succéderont tout au long de ces journées. Comme chaque année, nous ouvrons un blog pour donner le détail de la programmation, des images, de la vidéo, de la musique et des informations pratiques. Vous pouvez y accéder en cliquant sur l'affiche :

    affichelight.jpg

    Pour les réalisateurs qui souhaitent encore proposer un film, vous pouvez télécharger la fiche d'inscription en haut à droite.