Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

finiké

  • 15e Rencontres - Programme d'ouverture du jeudi 28 novembre

    Jeudi 28 novembre

    20h00 Le Volume (6 rue Defly 06000 Nice)

    PAF : Entrée libre + adhésion obligatoire à l'association La Source 2 €

    20h30-Programme Marathon du court 2013 – 30 minutes environ

    Le 9e Marathon du Court organisé par nos amis de la Petite Marchande de Films s'est déroulé les 3, 4 et 5 octobre 2013. Il y avait un thème « Sauvage », un genre par équipe : le western, le giallo, le film de vacances et la science fiction, et 48 heures pour boucler un film de trois minutes. 54 films sont été réalisés, rivalisant d'invention. Regard Indépendant vous propose une sélection de dix des meilleurs de ces films.

    Policia ! De Robin Deriaud - Giallo

    Camping sauvage de Baptiste Tanguy - Science-fiction

    Le sauvage de l'ombre de Maxime Chefdeville- Western (et Giallo)

    Il figlio de Arthur Shelton - Giallo

    Abaco viaggi de Thimothée Fallet et Yoann Goglia - Giallo

    Metaquoi ? De Alban Van Wassenhove - Documentaire

    Cow it de Maxime Toublanc, Edwige Livet, Quentin Houdebine, Mathieu Kerhervé et Justine Lavaire. - Documentaire

    A perdre Alien de La Volière - Science fiction

    L'homme à l'état sauvage de Marie Rossi - Documentaire

    Vaisseau mou de Yannick Lecoeur - Tous genres

    21h30 - Clips de musique guinéenne – 30 minutes environ

    Jérémie Lenoir est un réalisateur travaillant depuis Lille qui a filmé et enregistré la scène musicale de Guinée, en particulier les jeunes artistes de hip-hop et de rap. En 2005, Foniké (terme du langage soussou qui, en Guinée Conakry, désigne la jeunesse, les forces vives, les mentalités émergentes) est un premier documentaire original et rageur qui dresse à travers la musique le portrait de la jeunesse d'un pays en souffrance. L'expérience se poursuit au fil des années et Jérémie présentera un programme de clips faisant découvrir les multiples aspects de cette création à vif.

    "Les films que je fais répondent avant tout à un besoin de témoignage et d'action artistique. Les gens avec qui je travaille, des artistes du ghetto dont l'expression est menacée, ont de leur côté principalement besoin de promotion. Le chômage est le principal fléau pour les guinéens.

    Parallèlement au film, nous réalisons donc nombre de vidéos à vocation plus promotionnelle.

    Depuis 2012 nous essayons également d'aider à la production discographique (Alerte Rouge et Introspection).

    Foniké est autant une série de films documentaires qu'un ensemble de 200 vidéos (clips, documents, témoignages) consultables sur internet cliquer ici. »

    "Alerte Rouge" par La Riposte2. Clip réalisé en 2013 par Vaccin et Isidore (deux membres du groupe) (ils ont étudié le cinéma à l'Institut supérieur des arts de guinée). Titre extrait de l'album "Alerte Rouge", produit en marge du documentaire "Dix Millions".

    "Dashi Dashoa" par Dash. Réalisé en 2012 à Conakry. Titre produit par Dash.

    "Somboyaya" par Anny Kassy. Réalisé en 2012 à Koba. Titre produit par Anny Kassy.

    "Khè Imouwali " par Diarraminal. Filmé acoustique en 2012 à Conakry. Chanson sur le besoin de travailler.

    "Mon propre piège" par Masta G. Réalisé en 2013 à Conakry. Titre extrait de l'album "Introspection", produit en marge du documentaire éponyme.

    "Vous et nous" par Masta G. Réalisé en 2013 à Conakry. Titre extrait de l'album "Alerte Rouge", produit en marge du documentaire "Dix Millions".

    "Africa Revolution" par Diarraminal. Réalisé en 2013 à Conakry. Titre extrait de l'album "Alerte Rouge", produit en marge du documentaire "Dix Millions".

    "Soul Please" par Art Melody et Anny Kassy. Réalisé en 2013 à Conakry. Titre produit par Tentacule R (label du burkinabé Art Melody, basé à Bordeaux).

    22h00 - Anny Kassy en concert

    Anny Kassy, née en 1982 à Conakry, est une pionnière du mouvement hip hop guinéen. En 2005 elle sort l'album "Ghetto Khibaroui" (Des nouvelles du ghetto) qui la place parmi les plus pertinents acteurs d'un mouvement qui à l'époque est très revendicatif (avec Kill Point, Saga Hip Hop). Elle rappe contre le système militaire de Lansana Conté, pour l'éducation de tous (et des filles), décrit les violentes conditions de vie du peuple guinéen.

    anny koba 2.jpg

    Depuis 2008 elle commence à travailler sur un deuxième opus qui tarde à sortir pour des raisons économiques et conjoncturelles. En 2012, sollicitée pour le tournage de Foniké (projet audiovisuel franco-guinéen), elle tourne quelques clips qui annoncent son retour artistique. Repérée par le label français Tentacule R (Art Melody), elle travaille actuellement sur un nouvel album.