Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

justyna ptak

  • Super 8 à Cannes

    L'association Regard Indépendant est heureuse et fière d'annoncer que le court métrage "Les souvenirs mécaniques" réalisé par Justyna Ptak a été sélectionné au Short Film Corner dans le cadre du 70e Festival International du Film de Cannes qui se tiendra du mercredi 17 mai au dimanche 28 mai 2017.

    Ce film a été réalisé en super 8 et fait partie de notre collection 2016 de courts métrages en tourné-monté sur le thème "Pages arrachées" inspiré du recueil de nouvelles "Eh ! L'amour, je te parle !" de Laventure (éditions l'Harmatan). Il a été distingué par le jury des 18es Rencontres Cinéma et vidéo à Nice qui lui a attribué son premier prix en novembre dernier.

    Souvenirs.jpg

    "C'est l'histoire d'un homme et une femme. Elle devient l'écran de ses émotions. « (...) L'euphorie sublime le quotidien qui n'est plus... Comme les premiers moments d'une idylle après un quotidien trop longtemps banal, sans fantaisie. (…) » (Page 114)

    Produit par l'association Regard Indépendant, interprété par Miriam Zagorowska et Emmanuel Desestré, ce film au noir et blanc superbe possède le grain inimitable de la pellicule argentique travaillé par un regard plein d'inventivité et de maîtrise.

    Le film est à découvrir dans la Digital Film Library de l'espace du Short Film Corner durant le temps du festival. La réalisatrice sera présente sur Cannes au cours de cette période.

    L'association Regard Indépendant, qui prépare la nouvelle collection 2017 sur le thème "Frontière" remercie ses partenaires, le Conseil Départemental des Alpes Maritimes et la Ville de Nice pour leur soutien qui rend de telles aventures possibles.

    Souvenirs.jpg

  • Le palmarès des super 8

    Quatorze films au final pour clôturer cette édition 2016 des Rencontres Cinéma et Vidéo à Nice. Quatorze films en super 8 tourné-monté sur le principe de la page arrachée et de bien belles choses chez tous. avec, je le souligne, la légitime fierté d'avoir mené le projet à son terme, d'avoir relevé le défi et accepté les difficultés de l'exercice. Merci à tous les réalisateurs et réalisatrices.

    Mais cela faisait partie aussi du jeu, le jury et le public ont distingué trois d'entre eux, les voici, les voilà :

    Premier prix : Page 114 - Les souvenirs mécaniques, de Justyna Ptak.

    Second prix : ex-aequo : Page 75 - Écorché(e), un film de Charbel Kamel et OMA m'a sauvé, un film de Jean-Noël Chelotti.

    Prix du puiblic : Page 114 - Les souvenirs mécaniques, de Justyna Ptak.

    A toutes et tous, bravo et à l'année prochaine !

    regard indépendant,justyna ptak,charbel kamel,jean-noël chelotti

     Photographie : Guy Ouillon.