Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

monty pythons

  • Deux grands peplums pour la nuit du cinéma

    Jason and the argonauts (Jason et les Argonautes) de Don Chaffey - Scénario : Beverley Cross et Jan Read - Musique : Bernard Herrmann – Créatures de Ray Harryhausen – USA/GB – Couleur - 1963 - 100 min. VO STF - Avec Todd Armstrong, Nancy Kovack, Gary Raymond, Laurence Naismith, Niall MacGinnis, Michael Gwynn, Douglas Wilmer, Jack Gwillim, Honor Blackman, Patrick Troughton, Nigel Green.

    Dans la Grèce antique, pour reconquérir le royaume de son père Éson usurpé par Pélias (son demi-frère), Jason doit rapporter à celui-ci la fabuleuse Toison d'or qui se trouve en lointaine Colchide. Il s’embarque à bord du navire Argo avec toute une équipe de héros, les Argonautes. À la fois aidés et contrariés par des dieux et déesses rivaux, ils vont être confrontés aux éléments déchaînés et à des créatures plus monstrueuses les unes que les autres : le colosse Talos, les deux horripilantes Harpies, les rochers broyeurs Symplégades, l’Hydre de Lerne (un horrible dragon à sept têtes) ainsi qu'à une armée vindicative de terribles et agiles squelettes. Mais Jason va aussi connaître l'enchantement sous les traits de Médée…

    Jason-and-the-argonauts.jpg

    "Un pur spectacle de magie et d'enchantement que ce film ! Un merveilleux livre d'images qui se dévoilent à nos yeux. On est porté par les effets-spéciaux de Ray Harryhausen, on partage l'aventure avec Jason, se demandant quel autre monstre il va devoir combattre, quel piège il va devoir déjouer pour mener à bien sa quête de la Toison d'Or. Sûrement le meilleur film de ce genre, surpassant les aventures de Sinbad qui avait pourtant placé la barre très haut avec le merveilleux "Septième Voyage de Sinbad". A voir et a revoir."

    Stéphane Erbisti (Horreur.com)

    Monty Python's Life of Brian (La Vie de Brian) de Terry Jones – Scénario : Les Monty Python soit Graham Chapman, John Cleese, Eric Idle, Terry Gilliam - Directeur de la Photographie : Peter Biziou - Montage : Julian Doyle – Chansons : inoubliables - 1979 – 90 min. - VO STF – Avec la joyeuse bande des Monty Pythons dans des tas de rôles. Spike Milligan, Ken Colley, Carol Cleveland et George Harrison.

    En l'an 0, en terre de Galilée, Mandy et son bébé Brian reçoivent la visite des Rois Mages un beau soir de décembre. Ceux-ci, s'apercevant de leur erreur, remballent prestement leurs présents et filent dans l'étable voisine. Hélas, Brian a tiré le mauvais numéro...

    Brian.jpg

    "Il y a trente ans, les Monty Python nous offraient La Vie de Brian. Pour les rares personnes qui n’en auraient pas entendu parler, c’est l’histoire d’un brave type, un certain Brian Cohen, qui se retrouve systématiquement confondu avec le Messie tant attendu, pour avoir eu la malchance de naître au même moment que Jésus-Christ, dans l’étable voisine. Les Python considéraient leur film comme une satire de la foi aveugle et de la bigoterie, mais ils ne s’attendaient pas aux foudres déclenchées par sa sortie.

    Au terme d’une campagne pour blasphème, le brûlot fut interdit dans certaines régions de Grande-Bretagne, ainsi que dans toute l’Irlande et en Norvège. Aux Etats-Unis, des manifestants formaient des piquets devant les cinémas.

    Trente ans plus tard, ce même film est régulièrement salué comme la comédie britannique la plus drôle de tous les temps et, aujourd’hui, tout le monde peut en citer des extraits, à commencer par les politiques ou même cet évêque qui en déclame des tirades à ses amis. L’origine de l’œuvre est typique des Python. Après le succès de Sacré Graal, le groupe avait été bombardé de questions sur son prochain projet. Lors d’une tournée promotionnelle à Paris avec Terry Gilliam, Eric Idle, pris au dépourvu, déclara que le titre de leur prochain film serait “Jésus-Christ – La soif de gloire”. Il n’en fallait pas plus à la fibre comique collective des Python pour se mettre à vibrer, et ils commencèrent à réfléchir à une comédie sur le Christ."

    Sanjeev Bhaskar (The Daily Telegraph repris par Courrier International)

    Photographies : Carlotta